casser

 

définitions

casser ​​​ verbe

verbe transitif
Mettre en morceaux, diviser (une chose rigide) d'une manière soudaine, par choc, coup, pression. ➙ briser, broyer, écraser, rompre. Casser une assiette, une vitre. Casser qqch. en (deux, … mille) morceaux.
locution, familier Casser la croûte : manger (➙ casse-croûte). —  Casser sa pipe : mourir (➙ casse-pipe). —  Casser la tête à qqn, le fatiguer, l'importuner. Se casser la tête : se donner beaucoup de mal (➙ casse-tête). —  Casser du sucre sur le dos de qqn, dire du mal de lui. —  Casser la figure, la gueule à qqn, se battre avec lui. —  familier Casser du (et nom de collectivité) : s'attaquer à. Casser du facho.
Rompre l'os de (un membre, le nez, etc.). Elle s'est cassé la jambe. —  au figuré, familier Casser les pieds à qqn, l'ennuyer, le déranger (➙ casse-pied). vulgaire Casser les couilles (➙ casse-couilles).
Endommager de manière à empêcher le fonctionnement. ➙ détériorer. Il a cassé sa montre.
Se casser la voix, les yeux.
au figuré, familier Casser le moral : démoraliser.
familier Ça ne casse rien : ça n'a rien d'extraordinaire.
familier À tout casser locution adverbiale : tout au plus. Ça coûtera cent euros à tout casser.
locution adjective invariable Extraordinaire. Une fête à tout casser.
Droit Annuler un acte, un jugement, une sentence (➙ cassation).
Interrompre ou gêner. Casser une grève. Casser l'ambiance. —  Casser les prix, les faire diminuer brusquement.
(complément : personne) Dégrader, démettre de ses fonctions. Casser un officier.
familier Remettre (qqn) à sa place brutalement.
verbe intransitif Se rompre, se briser. Le verre a cassé en tombant.

se casser ​​​ verbe pronominal

(passif) Se briser. Le verre se casse facilement.
familier Se fatiguer. Elle ne s'est pas cassée.
familier S'en aller. Casse-toi !
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je casse

tu casses

il casse / elle casse

nous cassons

vous cassez

ils cassent / elles cassent

imparfait

je cassais

tu cassais

il cassait / elle cassait

nous cassions

vous cassiez

ils cassaient / elles cassaient

passé simple

je cassai

tu cassas

il cassa / elle cassa

nous cassâmes

vous cassâtes

ils cassèrent / elles cassèrent

futur simple

je casserai

tu casseras

il cassera / elle cassera

nous casserons

vous casserez

ils casseront / elles casseront

 

synonymes

verbe intransitif

se briser, claquer, se rompre, péter (familier)

se casser verbe pronominal

se briser, claquer, se rompre, (se) péter (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette reconquête d'activités industrielles peut d'ailleurs s'accompagner d'un renforcement de la coopération sur le plan européen, mais sans casser pour cela nos atouts, nos technologies, notre savoir-faire.Europarl
Non, j'aimerais mieux avoir ce qui reste de la chaise, pour la casser tout à fait.Georges Darien (1862-1921)
Qui sait si on ne tient pas moins à se faire casser la figure, quand on l'a aussi belle ?Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Dans le monde moral, il y a des situations analogues où il est nécessaire de casser les vitres.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Les mesures prises doivent être proportionnelles au niveau de protection choisi – ce qui signifie que nous ne devons pas utiliser un marteau e forgeron pour casser une noix.Europarl
Ce fut ce dernier parti qu'il prit, se disant qu'il valait mieux casser la tête aux autres qu'à soi-même, et que d'ailleurs il était toujours temps d'en venir là.George Sand (1804-1876)
Ce n'est plus que par prétérition que l'on parle de construction européenne, lorsqu'on entreprend, par le biais de l'unification monétaire, de casser ainsi le ressort même du dynamisme européen.Europarl
Bien sûr, à trop tirer sur l'élastique, vous risquez de le casser et vous pouvez vous faire mal.Europarl
Cet organisme a ainsi réussi à casser et arrêter une quinzaine de filières chaque année.Europarl
C'est qu'il a fallu déchirer et casser à coups de pioche et à coups de mine les rochers qui barraient la route de la locomotive.Jules Vallès (1832-1885)
C'est le seul moyen que j'aie de ne pas trop penser aux inquiétudes du présent, de ne pas trop me casser la tête aux chimères de demain.Octave Mirbeau (1848-1917)
Nous devons toutefois veiller à ce qu'il ne continue pas à casser également les prix de nos agriculteurs.Europarl
D'abord, diviser les paysans entre les gros et les petits et casser leur unité syndicale.Europarl
Tout le chenil était plein de gens sur trois de front, qui se tenaient les flancs comme s'ils eussent eu peur de se casser en deux.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
En un instant je fus précipité sur le pavé, et j'eus le malheur de me casser le bras.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
C'était un de ces enfants gâtés qui ne peuvent résister à la tentation de casser aussitôt les jouets qu'on leur donne, et qui ensuite se désolent de les avoir cassés.François-René de Chateaubriand (1768-1848) et Marie-Louise de Vichet (1779-1848)
Squambô ne les maltraitait point, bien qu'il fût homme à casser la tête au premier qui s'aviserait de la relever.Jules Verne (1828-1905)
Pour ce faire, il nous faut casser ce rapport symbiotique entre hausse de la croissance et hausse de la consommation d'énergie.Europarl
Le rachat à l'extérieur de quasi-épaves, pour les casser et disposer ainsi de réserves indues de kilowatts, a faussé dès l'origine le mécanisme.Europarl
Cela s'assimilerait à prendre un marteau-pilon pour casser une série de noix très différentes et je crois que le succès de l'opération serait très limité.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CASSER » v. act.

Rompre, briser, fracasser. On casse la teste aux deserteurs en les passant par les armes. les débauchez cassent des verres aprés qu'ils ont bû certaines santez. casser des noyaux, des noix. cette glace de miroir s'est cassée en mille pieces. Ce mot vient de cassare de la basse Latinité, qui a été fait de l'ancien quassare, signifiant la même chose. Menage.
 
On dit avec le pronom personnel, qu'une estoffe se casse, lors qu'elle se coupe dans les plis, qu'il s'y fait des fentes en long en plusieurs endroits. Le camelot, le moucayard se cassent.
 
On dit aussi des cordes de luth, d'espinette, qu'elles se cassent comme un verre.
 
CASSER, signifie aussi, Esgruger, reduire en menuës parties : comme, Casser du grais, du sucre.
 
On dit aussi en termes d'Agriculture, Casser la terre, en parlant de la premiere façon, du premier labour qu'on luy donne, quand on leve les guerets d'une terre qui s'est reposée quelque temps.
 
CASSER, en termes de Palais, signifie, Annuler. Ce mariage, ce testament ont été cassez par arrest. le Conseil du Roy casse les arrests des Parlements. les Requestes du Palais & de l'Hostel cassent tout ce qui a été fait au prejudice du renvoy fait en leur Jurisdiction, comme un attentat.
 
CASSER, signifie aussi, Supprimer la charge d'un Officier, ou l'en demettre. On a cassé le Presidial d'un tel lieu, c'est à dire, On a revoqué l'Edit de creation. On a cassé ce Capitaine à la tête des troupes pour avoir commis une lâcheté.
 
En general on dit, Casser des troupes, pour dire simplement, les licentier, les remercier de leur service, les congedier.
 
On dit aussi d'un homme vieux & miserable, que les années, que les chagrins l'ont beaucoup cassé, qu'il se casse beaucoup.
 
On dit proverbialement & ironiquement, Casser du grais à quelqu'un, pour dire, qu'on ne veut rien faire de ce qu'il souhaitte : & qu'un homme est cassé aux gages, pour dire, qu'on ne veut plus avoir de commerce avec luy. On dit aussi au cabaret, Qui casse les verres les paye : ce qui veut dire aussi, qu'il faut que chacun porte la peine de la faute qu'il a commise. On dit aussi, qu'une femme a cassé ses oeufs, quand elle a accouché avant terme par quelque cheute ou accident.
 
CASSÉ, ÉE. part. & adj.
 
On appelle en Musique un verre cassé, un certain son qu'on tire d'une corde de luth, qui imite le bruit que fait un verre quand on le casse. Un homme cassé, qui est vieux & valetudinaire.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020