Email catcher

bout

définitions

bout ​​​ nom masculin

Partie qui termine (un objet) dans le sens de la longueur. ➙ extrémité. Le bout d'une canne. Le bout du nez. au figuré Avoir un mot sur le bout de la langue : être sur le point de se rappeler ce mot. locution À bout de bras : au bout du bras tendu. Bout à bout : l'extrémité d'un objet touchant l'extrémité d'un autre. Tirer à bout portant, de très près. locution Tenir le bon bout, être en passe de réussir. Joindre* les deux bouts.
Extrémité (d'un espace). Le bout de la route. ➙ fin. Elle vient de l'autre bout de la ville. De bout en bout : d'une extrémité à l'autre. D'un bout à l'autre : dans toute son étendue. au figuré À tout bout de champ : à chaque instant, à tout propos.
Fin d'une durée, de ce qui se termine, s'épuise. ➙ terme ; aboutir. Jusqu'au bout : jusqu'à la fin ; complètement. Être au bout de, à la fin de. Arriver au bout de sa carrière. Au bout d'un moment. Au bout du compte, finalement.
Être à bout de, ne plus avoir de. Être à bout de forces, d'arguments. Être à bout, n'en pouvoir plus, être épuisé. Elle me pousse à bout, elle m'exaspère. Venir à bout d'un travail, l'achever; d'un adversaire, le vaincre.
Partie, fragment. ➙ morceau. Un bout de papier. Un petit bout de bois. locution, familier En connaître un bout, être compétent.
Un bout de, peu de. Un bout de lettre, une lettre courte, rapide. Bout d'essai*. Partie d'une étendue, d'un espace. Faire un bout de chemin. Partie d'une durée. Un bon bout de temps, longtemps.
locution, familier Mettre les bouts : partir.
Marine Cordage.

synonymes

bout nom masculin

morceau, fragment, part, portion, segment, [petit] éclat, miette

[de terrain] parcelle, lopin, lot

[de nourriture] bouchée, miette, quignon, rondelle, tranche

[de discours] bribe

à bout de souffle

essoufflé, haletant

épuisé, exténué, schlass (familier), sur les genoux (familier), vidé (familier)

mettre bout à bout

abouter, ajointer, joindre, rabouter

venir à bout de

triompher de, vaincre

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette formule permet un renouvellement complet du casting au bout de quelques saisons.Télévision, 2016, Anaïs Goudmand (Cairn.info)
Cette découverte du monde politique par le bout médical de la lorgnette donne à réfléchir.Commentaire, 2001, Mario Bensasson (Cairn.info)
Entiers ou désagrégés en microparticules, nos déchets suivent aussi les courants d'un bout à l'autre de la planète et perturbent les écosystèmes.Capital, 30/10/2020, « Pollution : ces innovations qui vont remplacer le plastique »
Cette probabilité n'est plus que de 20 % au bout d'un an, et de 10 % au-delà de deux ans.Revue d'économie politique, 2002, Bruno Decreuse, Vanessa Di Paola (Cairn.info)
En règle générale, ces inconforts sont passagers et disparaissent au bout de 2 à 3 mois.Ça m'intéresse, 14/09/2021, « Quels sont les effets de la pilule contraceptive ? »
Au bout de deux heures, le collectif a quitté les lieux.Ouest-France, Angélique CLÉRET, 16/07/2020
Pendant ce temps, le téléphone continue à sonner, avec les clients en peine au bout du fil.Ouest-France, Roselyne SÉNÉ, 22/03/2020
Deux questions subsistent : pourquoi une culotte (plutôt qu'un simple bout de tissu, par exemple) et pourquoi en coton bio ?Géo, 10/04/2019, « Pour mesurer la fertilité des sols, des agriculteurs enterrent des… »
Cette géographie doit cerner le corps comme territoire, afin de définir l'objet de recherche géographique lui-même qu'est le corps – bout d'espace et de réel.Information Géographique, 2016, Mathilde Plard (Cairn.info)
Il y a deux siècles, ce bout de terre avait son roi.Géo, 08/09/2016, « Tavolara, le royaume perdu »
Au bout d'une semaine, on obtient finalement un jus clair et limpide, signe de qualité.Ouest-France, Marie-Madeleine REMOLEUR, 06/11/2015
Les importants travaux entamés n'ont pas été menés jusqu'au bout, rendant les lieux impossibles à occuper en l'état.Ouest-France, 01/09/2021
Mais il n'est pas au bout de ses peines.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Comment est-il possible de considérer que la greffe n'a pas pris au bout de 46 jours seulement ?Ouest-France, 11/02/2021
Et pour quel résultat au bout du compte ?Europarl
Cette notion insiste sur le fait que sans investissement social, l'investissement strictement économique n'arrivera pas à bout d'un développement durable.La Revue de l'Ires, 2015, Chantal Nicole-Drancourt (Cairn.info)
Une généralisation du sans contact semble en tout cas pointer le bout de son nez dans la région.Capital, 14/02/2021, « Pour sauver leurs finances, ces églises bretonnes acceptent désormais le… »
Cette idée, si on la développait jusqu'au bout, nous conduirait peut-être à envisager tout autrement le statut de l'espace-temps lui-même.Revue de Métaphysique et de Morale, 2011, Elie During (Cairn.info)
Cette défaite se dessine dès lors qu'on prend un but au bout de 5 minutes, comme trop souvent.Ouest-France, Guillaume LAINÉ, 15/03/2021
Au bout d'un an de suivi, il est ressorti que la vape avait de meilleurs résultats, cependant son utilisation persistait dans le temps.Ça m'intéresse, 23/09/2021, « Se sevrer du tabac grâce à la vape : ce… »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUT » s. m.

Ce qui termine une quantité étenduë. Il a couru la ville d'un bout à l'autre. c'est là le bout de mon heritage. il faut attacher ces deux estoffes bout contre bout. il est au bout de la carriere. Menage derive ce mot de bod, qui est un mot Celtique signifiant le fond, l'extremité. Du Cange tient que bout & bouton sont venus de botones & botontinos : c'est ainsi que les Anciens appelloient ces mottes & élevations de terre dont les Arpenteurs se servoient pour marquer les bornes & les extremités des heritages.
 
BOUT, signifie aussi, Ce qui est le dernier en quelque chose, ce qui la finit. Cet homme a entrepris un si grand ouvrage, qu'il n'en verra jamais le bout. la chicane a tant de longueurs, qu'on ne voit jamais le bout, la fin d'un procés. le Sermon a été si long, que je n'en croyois jamais voir le bout.
 
BOUT, signifie encore, un sens, un costé. Ce Juge en interrogeant ce criminel l'a pris par tous les bouts, par tous les costés, il n'en a pû tirer aucun éclaircissement.
 
BOUT, se dit aussi d'une petite partie de quelque chose, & qui approche de ses extremités. J'ay besoin d'un bout de corde, d'un bout de fil. un bout de chandelle. il n'a pû entendre qu'un bout de Messe, parce qu'il étoit pressé de partir.
 
On appelle le haut bout, le bas bout, dans les seances & ceremonies où les rangs sont distingués, les places les plus ou les moins honorables. Les ambitieux veulent toûjours tenir le haut bout par tout où ils sont. les humbles prennent toûjours le bas bout.
 
On nomme figurément le bout du monde, une chose tres-éloignée. Il s'est allé loger au bout du monde, à l'autre bout de la ville. si cette estoffe vous couste dix écus, c'est tout le bout du monde. Il est allé au bout du monde, pour dire, Il est allé faire un voyage de long cours en un pays fort éloigné.
 
En termes de Marine, on dit Avoir vent de bout, pour dire, Avoir vent contraire, ou le vent par prouë ; & Aller de bout au vent, pour dire, Aller contre le vent. On dit aussi, Aborder un vaisseau de bout au corps, pour dire, luy mettre l'esperon dans le flanc. On dit aussi, Filer le cable bout pour bout, pour dire, le lascher entierement, & l'abandonner avec son ancre.
 
BOUT, se joint encore à plusieurs mots où il change de signification.
 
BOUT D'AISLES, sont les plumes qui sont au bout des aisles des oiseaux. On se sert des bouts d'aisles pour écrire.
 
BOUT DE L'AN, est un service qu'on fait faire solemnellement pour un deffunt au bout de l'année de sa mort, aprés lequel on quitte le deuil qu'on portoit de luy.
 
BOUT d'argent, Bout d'yvoire, ou d'autre matiere, est une garniture qu'on met au bout d'une canne pour s'appuyer, ou d'un baston de commandement.
 
On appelle aussi bout chez les Tireurs d'or, un morceau d'argent doré qu'ils passent par la filiere, pour faire des filets d'or & d'argent.
 
On appelle aussi un baston à deux bouts, un baston garni de deux fers pointus par les bouts, qui est une bonne arme deffensive & offensive, quand on la sait bien manier.
 
BOUT DE FLEURET, est un bouton de cuir rembourré dont on garnit l'extremité des fleurets, afin qu'en escrimant ils n'offencent personne.
 
BOUTEHORS. Terme de Marine. Ce sont des brins de bois ou petites vergues qu'on adjouste par des anneaux de fer aux grandes vergues, pour porter des bonnettes ou coutelas, lors qu'on veut faire diligence. On appelle aussi boutehors, ou deffenses, des longues pieces de bois qu'on met en saillie hors le vaisseau pour empêcher l'abordage d'un bruslot, ou que les vaisseaux ne s'endommagent en se heurtant les uns contre les autres.
 
BOUT DE MAMMELLE, est la petite fraise ou bouton qui sert à donner à teter aux enfans. Cet enfant n'a pas encore pû prendre le bout.
 
BOUT DE MANCHES, est une petite manchette que les gens modestes, ou en grand deuil, font coudre aux extremités des manches de leur pourpoint, ou de leur soutane.
 
On dit aussi, qu'une garnison est sortie la mesche allumée par les deux bouts : ce qui est une des conditions d'une capitulation honorable.
 
BOUT PORTANT, se dit en termes de Guerre, des coups qu'on tire à brusle pourpoint, qui ne manquent point, comme si le bout de l'arme à feu portoit sur le pourpoint.
 
BOUTS-RIMÉS, en termes de Poësie, sont des rimes disposées par ordre, qu'on donne à un Poëte avec un sujet, sur lequel il est obligé de faire des vers en se servant des mêmes mots & dans le même ordre. Sarrasin a fait un Poëme qu'il a intitulé, la Deffaite des Bouts-rimés.
 
BOUT SEIGNEUX, est l'extremité d'un quartier de veau, ou de mouton, du costé de la gorge, où il demeure toûjours du sang de ces animaux quand on les tuë.
 
BOUT DE SOULIER, se dit des pieces que les Savetiers mettent aux deux extremités des souliers des pauvres gens, pour les faire durer plus long-temps.
 
On appelle en termes de Couvreurs, un remanie à bout, la recherche d'un toit, d'une couverture, pour y mettre les tuiles ou les lattes aux endroits où il en manque.
 
On le dit aussi adverbialement en ces phrases, De bout en bout, pour dire, Entierement. Au bout du compte, pour dire, A la fin. Venir à bout, Achever heureusement une affaire. Pousser à bout quelqu'un, le mettre à bout, pour dire, le tourmenter autant qu'on peut, le reduire à l'extremité. Il est à bout, pour dire, Il ne sait que devenir, il n'a pas dequoy subsister. On dit aussi, qu'un Fermier est à bout d'une ferme, pour dire, que son bail est expiré. On dit en termes de Manege, qu'un cheval est à bout, quand il est outré par trop de travail. On dit aussi, Coudre bout à bout, pour dire, Joindre les deux bouts ensemble.
 
BOUT, se dit proverbialement en ces phrases. Au bout de l'aune faut le drap, pour dire, Il faut prendre d'une chose tout ce qu'on en peut tirer. On dit, qu'un homme s'est mis sur le bon bout, pour dire, qu'il est bien vestu, bien équippé. On dit aussi, Le bout de la ruë fait le coin. On dit, qu'un homme est au bout de son rollet, quand il ne sait plus que dire, ni que faire en quelque discours qu'il a commencé, en quelque affaire qu'il a entreprise. On dit en ce sens, Au bout de ses ruses, de ses finesses. On dit, qu'un homme manque à chaque bout de champ, pour dire, à toute heure. On dit aussi, quand un homme hesite, ou demeure en parlant ; Apportez un bout de chandelle pour trouver ce qu'il veut dire. On dit aussi en ce sens, qu'il a une chose sur le bout de la langue, lors qu'il la sçait bien, mais qu'il ne s'en peut souvenir à point nommé. On dit au contraire, qu'un écolier sçait sa leçon sur le bout du doit, quand il la sçait fort bien pour la dire par coeur. On dit, qu'une chose est demeurée au bout de la plume, pour dire, qu'on a oublié de l'écrire. On dit, Tenir le bon bout de son costé, pour dire, Conserver toûjours l'avantage de la possession de quelque chose ; & qu'un autre ne l'aura que par le bon bout, pour dire, aprés avoir bien plaidé & contesté. On dit, qu'un homme brusle sa chandelle par les deux bouts, lors qu'il est mauvais mesnager, qu'il fait des depenses de plusieurs natures, qu'il jouë de son costé, & sa femme de l'autre. On dit encore, qu'il faut finir par un bout, pour dire, qu'il faut mourir d'une façon ou d'autre. Il faut écouter jusqu'au bout, & puis dire amen, pour dire, qu'il ne faut pas interrompre mal à propos, ni répondre à une personne, qu'on n'ait sçû tout ce qu'elle veut dire. On dit aussi d'une chose qui est proche, soit à l'égard du temps, ou du lieu, qu'on y touche du bout du doit. Ainsi on dit à la Septuagesime, que le Caresme est proche, qu'on y touche du bout du doit. On dit aussi, C'est tout le bout du monde, pour dire, le plus haut point où on puisse parvenir. Si vous trouvez dix mille écus de vôtre maison, c'est tout le bout du monde. On dit aussi, mais bassement, du par dessus ou revenant bon de quelque affaire, Il y a cent écus à gagner, & haye au bout.