bouton

 

définitions

bouton ​​​ nom masculin

Bourgeon, notamment bourgeon à fleur. Un bouton de rose.
Petite tumeur à la surface de la peau. ➙ pustule. Bouton d'acné. Avoir des boutons. —  locution, au figuré Donner des boutons à qqn, lui répugner, le rendre malade.
Petite pièce, généralement ronde, cousue sur les vêtements pour les fermer. Boutons de manchettes. Un bouton et sa boutonnière.
Petite commande (d'un mécanisme, d'un appareil) que l'on tourne ou sur laquelle on appuie (➙ touche). Bouton de porte (➙ poignée). Bouton de sonnette. Appuyer sur le bouton. Bouton électrique. ➙ interrupteur. —  Le bouton d'une souris d'ordinateur.
Informatique Petite zone (d'un écran) qui permet de déclencher une action. Cliquer sur le bouton « Imprimer ».
 

synonymes

bouton nom masculin

commutateur, interrupteur, poussoir, piton (familier, Québec)

bourgeon, œil

pustule, tumeur, vésicule

attache

bouton de porte

poignée

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lorsqu'on en vient aux questions d'intégration, il faut appuyer sur le bouton de réinitialisation et repartir de zéro.Europarl
Il marcha droit à la porte, tourna le bouton doré avec une précipitation bruyante, et entra.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et ce ne fut pas seulement dans son appartement, dans le salon bouton d'or et dans la serre qu'elle promena son amour, mais dans l'hôtel entier.Émile Zola (1840-1902)
Le soleil jette de l'or dans les verres, il allume un bouton sur cette veste, il cuit un tas de mouches dans ce coin.Jules Vallès (1832-1885)
Tom dit ces mots en se retournant et en mettant la main sur le bouton de la porte.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Quelle est la couleur du fil qui passe par ces trous, et qui fixe le bouton au carton ?Alfred Binet (1857-1911)
A ce moment on entendit une main tourner le bouton de la porte du bureau.Hector Malot (1830-1907)
J'ai essayé d'appuyer sur le bouton vert pour voter "oui» mais mon vote n'a pas été enregistré.Europarl
Bien entendu, vous pouvez également vous abstenir de voter, en choisissant, comme vous le savez, le bouton « 0 ».Europarl
Marie hésita un instant en tournant le bouton de la porte du salon ; elle vit clairement sans doute qu'elle ne pouvait pas revenir sur ses dernières paroles.René Boylesve (1867-1926)
C'est un mode de fixation qui est tout à fait inusité ; lorsqu'on veut fixer un bouton, on le coud.Alfred Binet (1857-1911)
Dans ses méditations solitaires, qui toujours roulaient sur la mercerie, il lui vint une inspiration de génie, et il inventa le bouton inamovible qui fit sa fortune.Jules Girardin (1832-1888)
Qui pouvait savoir depuis combien de temps ce bouton se trouvait dans cette pièce peu balayée ?Hector Malot (1830-1907)
Poussé par l'instinct de la conservation, l'inventeur du bouton inamovible exécuta une laborieuse série d'exercices gymnastiques, dont le résultat fut un changement de front.Jules Girardin (1832-1888)
Ce salon, avec ses tentures, ses rideaux et ses portières de satin bouton d'or, avait un charme voluptueux, d'une saveur originale et exquise.Émile Zola (1840-1902)
Elles savent mieux que nous distinguer l'instant où la rose n'est pas encore éclose, mais où cependant elle n'est plus le bouton.Hector France (1837-1908)
D'ailleurs, nos mères et nos matrones, qui vont chercher la fiancée, voient bien si le bouton est ouvert.Hector France (1837-1908)
L’interdiction ne s’applique pas aux piles bouton, et les piles utilisées dans les appareils auditifs ne courent plus aucun risque.Europarl
Vous cliquez sur le bouton, vous déplacez votre souris, vous prenez une décision de manière consciente.Europarl
Je crains que la mauvaise lumière se soit allumée lorsque j'ai appuyé sur le bouton.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUTON » subst. masc.

Petite boule, ou attache ronde qui sert à joindre les deux bouts d'un habit, ou de quelque autre chose qu'on veut attacher ou detacher selon les besoins. Les boutons d'un pourpoint, des manches. le bouton d'un haut-de-chausse. des bottines qui se ferment à boutons. les boutons des pantes d'un lit sont en forme d'olive. En vieux François on l'appelloit fermail. Du Cange. On s'en sert quelquefois pour orner & passementer les habits. Des boutons de diamants. des boutons d'Orfevrerie. des boutons d'estain, de letton, de geais. des boutons d'or, d'argent, de fil, de soye, de crin. des boutons à queuë.
 
On dit chez les Escrimeurs, Porter une botte au troisiéme bouton, pour dire, Estre assûré de porter son coup au lieu où on vise.
 
En termes de Fauconnerie, on dit qu'un oiseau branche, & prend le bouton, pour dire, la cime des arbres.
 
On appelle en termes de Manege le bouton, la boucle de cuir qui coule le long des resnes, & qui les resserre. Et on appelle, Mettre un cheval sous le bouton, lors que le Cavalier en descendant abaisse ce bouton sur le col, jusqu'à ce que la bride ramene la teste du cheval en bon estat.
 
On dit figurément en ce sens, Serrer le bouton à quelqu'un, quand on le tient en bride, & quand on le presse fortement de faire quelque chose.
 
BOUTON, signifie aussi, le jet que font les plantes pour en former une fleur avant qu'elle soit tout à fait esclose. Il y a bien des boutons sur ces arbres. il y a des arbres qui jettent des boutons à fleur, & d'autres à fruit. On le dit sur tout des roses. Il s'appelle autrement oeuil. Menage derive ce mot de pulsare, parce que les boutons viennent aux arbres quand ils poussent : d'où vient qu'on a appellé aussi bouture, leurs branches coupées & plantées en terre ; & un boutoir de Mareschal, parce que bouter signifioit autrefois pousser. Les boutons des habits n'ont été dits que par ressemblance à ceux des arbres.
 
On appelle figurément & poëtiquement une bouche petite & vermeille, un bouton de rose.
 
BOUTON, se dit aussi d'une bube ou éleveure rouge qui vient au visage de chaleur de foye, & souvent pour avoir fait excés de vin. On dit aussi, des boutons de verolle, de farcin.
 
BOUTON, en termes de Chirurgie, est un instrument de fer rond par le bout, & qu'on fait rougir pour guerir certaines playes, comme les fistules lacrymales où on met un bouton de feu. Les Mareschaux disent aussi, qu'il faut mettre un bouton de feu à chaque bouton de farcin pour le guerir.
 
BOUTON, en termes de Guerre, est le petit corps rond qu'on met au bout d'une arme à feu pour servir de mire, & tirer plus droit. Le bouton d'un canon, d'une arquebuse.
 
BOUTON, en termes de Serrurier, est ce morceau de fer qui sert aux serrures dans les chambres à faire mouvoir le pesne. On le dit aussi des verrouils, des targettes.
 
Les Essayeurs d'or appellent aussi boutons, les petites parties d'or ou d'argent qu'on leur fournit pour essayer à quel titre sont ces metaux. Il pese ordinairement dix-huit grains, & est de la grosseur d'un bouton.
 
BOUTON, se dit aussi des poignées de fer qui sont au devant des portes, qui servent à les tirer & fermer.
 
On appelle aussi dans les Academies de jeu des boutons, les faux dez, les dez chargés.
 
On dit proverbialement, qu'une chose ne tient qu'à un bouton, pour dire, qu'elle tient à peu de chose. La soutane de ce Gentilhomme ne tient qu'à un bouton, pour dire, qu'il la quittera aisément pour se battre. On dit d'une chose qu'on méprise, qu'on n'en donneroit pas un bouton.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020