poignée

définitions

poignée ​​​ nom féminin

Quantité (d'une chose) que peut contenir une main fermée. Une poignée de sel. —  À poignées, par poignées : à pleines mains.
Petit nombre (de personnes). Une poignée de mécontents.
Partie (d'un objet : arme, ustensile…) spécialement disposée pour être tenue avec la main serrée. Une poignée de porte. ➙ bec-de-cane.
Poignée de main : geste par lequel on serre* la main de qqn, pour saluer amicalement.
familier Poignées d'amour : amas adipeux sur les hanches.

synonymes

poignée nom féminin

manette, levier, bouton, béquille, [de pot, de casserole] anse, oreille, [de fenêtre] crémone, espagnolette, [de porte] bec de cane, clenche (Belgique)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous entreposons des millions, voire des milliards de données pendant 10 ans pour, peut-être, une poignée de cas.Europarl
Il me retint, et nous fit entendre que ce qu'il voulait de nous, c'était une poignée de main.George Sand (1804-1876)
Cette poignée d'épée, cette roche superposée sur son double appui, était-ce là de nouvelles concessions des druides ?Saintine (1798-1865)
La poignée de main que vous échangerez avec vos amis indigents n'en sera que plus franche et plus fraternelle.Charles Turgeon (1855-1934)
Il n'est pas normal que la voix des femmes soit accaparée par une poignée de professionnelles de la revendication vivant grâce à la perfusion de deniers publics.Europarl
En même temps qu'elle en ouvrait la portière, une main, gantée de blanc, s'allongeait vers la poignée.Victor Margueritte (1866-1942)
Même si une poignée de dirigeants vendus apportent leur aide, nous sommes certains que la résistance populaire en sortira renforcée.Europarl
Les victimes de cette politique sont les travailleurs, qui observent la richesse qu'ils produisent s'accumuler dans les mains d'une poignée de ploutocrates.Europarl
Dans ces conditions, il est illusoire de croire que l'on évitera le contrôle du marché par une poignée de monopoles en recourant à des mesures visant à renforcer la concurrence.Europarl
Tandis que le salut s'envoie respectueusement à distance, la poignée de main, familière de sa nature, se distribue à bout portant – et à bout de champ.Jules Rostaing (1824-?)
Lui aussi arrêta son regard sur moi, et il me sembla que sa poignée de main durait plus longtemps qu'il n'était nécessaire.Marguerite Audoux (1863-1937)
Nous ne permettrons toutefois jamais que cette offre soit déterminée par une poignée de multinationales.Europarl
N'oublions pas que les transporteurs routiers ne sont pas, dans la majorité des cas, de grosses entreprises, mais de petites entreprises qui ne disposent que d'une poignée de véhicules.Europarl
Nous échangeâmes une poignée de main, et il me regarda sévèrement, aussi longtemps qu'il put me voir.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Avant de les laisser partir, il alla aussi chercher du sel, et en donna une poignée à chacune des pauvres bêtes.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Sur le seuil de la chambre préparée pour le voyageur, ils se séparèrent avec une dernière poignée de main, se souhaitant mutuellement bonne nuit.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les sauvages, souffrant de me voir souffrir, me conseillèrent de des faire suer sur de l'eau chaude dans laquelle on aurait infusé une poignée de thé.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Toutefois, une question se pose : peuvent-elles profiter à chacun ou simplement à une poignée d'« élus » ?Europarl
À chaque sommet, nous voyons toujours une foule d’hommes en costumes gris, d’hommes âgés aux cheveux grisonnants et une poignée de femmes dépêchées pour la forme.Europarl
Je me rappelle qu'il y a quelques années, il y avait une poignée d'idiots qui réclamaient de la transparence.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POIGNÉE » s. f.

Plein la main, ce qu'on peut prendre avec la main, Il faut prendre une poignée de laituës, de chicorée, &c. pour faire cette infusion. On met quelque poignée de feves dans l'avoine des chevaux pour les engraisser. Une javelle est une pleine poignée d'espics qu'on tient quand on scie le bled. Une grosse poignée de verges.
 
POIGNÉE, se dit aussi de l'endroit par où on prend plusieurs choses pour les tenir à la main. La poignée d'un pistolet. Cette épée a la poignée d'argent : c'est l'endroit au milieu de la garde qu'on tient dans la main. La poignée d'un sceptre, d'une ferule, d'un foüet, d'une canne, d'une porte, d'un loquet.
 
Les Merciers vendent aussi le fil à la poignée : ce sont plusieurs escheveaux de fil attachez ensemble. On dit aussi une poignée de moruës, pour dire deux moruës. Une poignée d'Emballeur est la pointe de toile qu'on laisse aux quatre coins d'un balot pour le remuer.
 
On appelle figurément ou par extension, une poignée de gens, pour dire, un petit nombre en comparaison d'un plus grand. Une armée de dix mille hommes devant une de cent mille ne passe que pour une poignée de gens. Cette phrase vient du manipule des Romains, qui se disoit d'un petit nombre de soldats, ainsi nommé à cause d'une poignée de foin attachée au bout d'une perche, qui leur servoit d'enseigne avant qu'ils eussent pris les aigles.