rayonner

définitions

rayonner ​​​ verbe intransitif

Émettre de la lumière, des rayons lumineux. ➙ irradier.
Se propager par rayonnement. Chaleur qui rayonne.
au figuré Émettre comme une lumière, un éclat, une influence heureuse. ➙ rayonnant (3). Rayonner de bonheur. —  Culture qui rayonne dans le monde. ➙ se diffuser.
Être disposé en rayons autour d'un centre. Une place d'où rayonnent des avenues.
Se manifester dans toutes les directions. La douleur rayonne. ➙ irradier.
Se déplacer dans un certain rayon (à partir d'un lieu). Nous rayonnerons dans la région.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rayonne

tu rayonnes

il rayonne / elle rayonne

nous rayonnons

vous rayonnez

ils rayonnent / elles rayonnent

imparfait

je rayonnais

tu rayonnais

il rayonnait / elle rayonnait

nous rayonnions

vous rayonniez

ils rayonnaient / elles rayonnaient

passé simple

je rayonnai

tu rayonnas

il rayonna / elle rayonna

nous rayonnâmes

vous rayonnâtes

ils rayonnèrent / elles rayonnèrent

futur simple

je rayonnerai

tu rayonneras

il rayonnera / elle rayonnera

nous rayonnerons

vous rayonnerez

ils rayonneront / elles rayonneront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Bonaparte a donné un corps à ces succès épars ; il les a continués, il a fait rayonner ces victoires : mais, sans ces premières merveilles, eût-il obtenu les dernières ?François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Mais il faut que je sente votre affection à tous rayonner autour de moi, il faut que je vous sente lutter avec moi.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Il lui fallait les grandes scènes, les grands auditoires ; il avait besoin d'espace comme tout ce qui veut rayonner de loin.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On l'avait imprimé en lettres bleues, à facettes qui semblaient composées de diamants ; il tenait le beau milieu de l'affiche et semblait rayonner dans un large espace vide.Paul Féval (1816-1887)
Il s'entêtait à un chef-d'œuvre, il exigeait que sa figure debout valût cette figure couchée, qu'il voyait sur le mur rayonner de vie.Émile Zola (1840-1902)
Il voyait étinceler la flamme du génie ; cette flamme inconnue qui brille doucement, avant que le labeur, l'étude, la réflexion la fassent rayonner dans tout son éclat.Albert Delpit (1849-1893)
Elle nous fera certes rayonner d’autosatisfaction, mais passera inaperçue auprès de ceux qui doivent en être les bénéficiaires.Europarl
Il se proposait de dominer un cénacle, puis de rayonner sur son siècle, soleil d'un zodiaque de littérateurs.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Et il affectait de rayonner, il riait complaisamment, en montrant le défilé tumultueux des malades.Émile Zola (1840-1902)
L'implacable brume persistait toujours et s'interposait obstinément devant le soleil, qui, pendant trois mois, allait rayonner sur le désert de glaces.Louis Boussenard (1847-1910)
On le sent brûler jusque dans la moelle des os et on le voit rayonner jusqu'au fond du ciel.Victor Hugo (1802-1885)
Il se frottait les mains, il riait de ce rire intérieur qui fait rayonner le visage.Victor Hugo (1802-1885)
Il y avait là deux nouveaux ménages, quatre amoureux qui auraient dû être la gaieté de l'heure, et rayonner de la joie de vivre.Gaston Leroux (1868-1927)
Il est si bon de sentir rayonner autour de soi la douce amitié d'une femme, que je te sais gré de m'avoir procuré ce plaisir-là.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Ton cœur ne devrait-il pas bondir de joie et ton visage rayonner d'allégresse : car c'est là ta maison, si je ne me trompe, et tes enfants t'attendent ?Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Un de ses compagnons, dont la barbe d'or et les lunettes d'or brillaient au soleil, laissait rayonner sur sa face une expression très saisissante d'enthousiasme et d'allégresse.Judith Gautier (1845-1917)
Les rides semblaient avoir disparu de son front pour y laisser rayonner une sorte de satisfaction menaçante, de triomphe foudroyant qui donnait à sa physionomie un caractère majestueux et terrible.Eugène Sue (1804-1857)
Demain ramènerait les anciens camarades désormais souriants, envieux et courbés ; demain verrait éclore mille sourires de femmes et rayonner mille regards provocants.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Avez-vous vu ces déchiquetures du rocher rayonner comme des saphirs, et ce lointain livide où les cimes des glaciers se levaient comme de grands spectres dans leurs linceuls ?George Sand (1804-1876)
Je lui glisse un douze sous dans la main, et vois rayonner ses yeux et sourire sa figure.Pamphile Le May (1837-1918)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAYONNER » v. n.

Jetter des rayons, Il se dit du Soleil, des astres, quand ils espandent leur lumiere. Dés que le Soleil commence à rayonner, il fait jour. On dit aussi au figuré, que le Soleil de justice rayonne dans nos ames.
Sous toutes les coutures De fil en aiguille De fil en aiguille

Expression née à la fin du XIIIe siècle qui signifie, de manière figurée, « en passant insensiblement d’une chose à l’autre ».

Marcelle Ratafia 28/01/2021