purée

définitions

purée ​​​ nom féminin et interjection

Légumes cuits et écrasés. Purée de carottes, de pois cassés. —  sans complément Purée de pommes de terre. Du jambon avec de la purée ; familier un jambon purée. —  en apposition (invariable) Pommes purée. ➙ mousseline.
Purée de pois locution, au figuré : brouillard très épais.
familier Être dans la purée, dans la gêne, la misère. ➙ mouise, panade.
exclamatif, familier Purée !, misère !

synonymes

purée nom féminin

crème, bouillie, coulis, suprême, [de pommes de terre] (pommes) mousseline

miettes, bouillie, capilotade, charpie, compote, marmelade, poussière

[familier] pauvreté, besoin, dénuement, embarras, gêne, indigence, misère, pénurie, privation, débine (familier), dèche (familier), mistoufle (familier), mouise (familier), mouscaille (familier), panade (familier), panne (familier), pétrin (familier), impécuniosité (littéraire), nécessité (littéraire), gueuserie (péjoratif), pouillerie (péjoratif)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors il faut mettre dans la marmite un boulet de deux livres, et le roulis du vaisseau fait que les pois forment une espèce de purée.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
La purée, qui pare bien les dîners de carême et qui se passe sur l'étamine, c'est l'image de la résolution de s'abstenir de péché.Remy de Gourmont (1858-1915)
Sans le safran nous n'aurons jamais bonne purée, bons pois passés, ni bonne sauce ; pareillement, sans penser aux joies de paradis, ne pouvons avoir bons potages spirituels.Remy de Gourmont (1858-1915)
Une certaine bisque de perdreaux avec une purée de truffes et de marrons attira tout d'abord l'attention du roi, que de belles huîtres avaient déjà tenté.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tu mangeras une purée de marrons, je ne te dis que ça, et il y aura sept petites bouchées à la reine.Marcel Proust (1871-1922)
Elle plonge dans la cellule la tête la première et pendant quelques instants on la voit se livrer à des haut-le-corps, signe du dégorgement de la purée mielleuse.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Je suis ici dans une purée noire ; sais-tu que je suis forcé de vivre à l'œil, et encore avec une difficulté sans cesse plus grande ?Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
C'est moi qui vous ai mis « dans la purée : j'irai rompre le pain de ta « sœur.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Il en sera de même des potages aux petits pois nouveaux, aux laitues émincées, aux menues herbes, à la purée de gibier ou bisque, etc.Nicolas Appert (1749-1841)
Et il reprit de la purée de haricots rouges.Robert de Montesquiou (1855-1921)
J'ai essayé de me substituer aux nourrices dans cette éducation avec une purée de mouches.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Qui aujourd’hui sait encore comment préparer un ragoût, des boulettes de pommes de terre ou de la purée ?Europarl
Je fais d'excellente purée avec les gros pois conservés ; ils sont également très-bons au gras.Nicolas Appert (1749-1841)
L'aspect du mets me dit autre chose, et m'affirme que c'est là une purée élaborée dans l'estomac maternel.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Ces trente mille francs inespérés le grisaient encore plus que la purée septembrale, il les maniait idéalement entre ses pouces.Honoré de Balzac (1799-1850)
Comme on voyait bien que ces gens-là étaient dans une purée noire avant le coup qui devait les enrichir !...Arnould Galopin (1863-1934)
Elle lui présenta alors une de ces soupes exquises que nos ancêtres savaient faire avec un mélange de viandes, de légumes et d'épices réduits en purée par une longue cuisson.Paul Lacroix (1806-1884)
Elle plonge dans la cellule la tête la première, et pendant quelques instants on la voit se livrer à des haut-le-corps, signe du dégorgement de la purée mielleuse.Jean Pérez (1833-1914)
Puis on servit des pommes de terre en purée, avec un plat de charcuterie, en l'honneur du nouveau venu.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais la reine, qui, en effet, s'était aperçue depuis quelques jours qu'elle était enceinte, fut si épouvantée de cette prédiction, qu'elle laissa tomber la purée de foie dans le feu.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PURÉE » s. f.

Jus ou suc qu'on tire des pois. La premiere purée se tire des pois, lors qu'ils cuisent ; la seconde, lors qu'on les escache, & qu'on les passe dans une passoire. On fait du potage de purée les jours maigres. Une purée de pois verds aux capres. On fait aussi des purées de feves, de lentilles, & autres legumes. Les yvrognes appellent quelquefois le vin, de la purée de Septembre.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020