brûlure

 

définitions

brûlure ​​​ nom féminin

Lésion produite sur une partie du corps par l'action du feu, de la chaleur ou d'une substance corrosive. Brûlures du premier, du deuxième, du troisième degré (selon leur gravité).
Marque, trou à l'endroit où qqch. a brûlé.
Sensation de chaleur intense, d'irritation dans l'organisme. Des brûlures d'estomac. ➙ aigreur, régional brûlement.
Altération des végétaux due au soleil ou à la gelée.
var. ro brulure ​​​ .
 

synonymes

brûlure nom féminin

chaleur, feu, irritation, urtication

échauffement, échaudure (rare)

[d'estomac] acidité, aigreur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ne sentait plus la brûlure de son pied : un pansement habile, quelques heures d'absolu repos en avaient calmé la fièvre.Émile Zola (1840-1902)
Alors j'ai fait scier une étrille d'écurie et j'en ai appliqué un morceau du côté des piquants, bien entendu, sur la brûlure.Ernest Capendu (1826-1868)
L'enfant poussa des cris aigus, et l'on vint à son secours : pas assez tôt cependant pour la préserver de toute brûlure.Zulma Carraud (1796-1889)
A certains moments, quand une inquiétude passagère me traversait l'esprit, je songeais avec orgueil que ce brasier de superstition ardente que tu effleurais, ne pouvait te causer la moindre brûlure !...Hector Bernier (1886-1947)
Il n'y a rien qui vous porte à la soif comme la brûlure de la poudre et un coup de peigne.Édouard Corbière (1793-1875)
La seule ressource qui restât dès lors au malheureux était de s'exposer à une vive illumination ; aussitôt l'emblème phosphorescent disparaissait ainsi que la brûlure.Raymon Roussel (1877-1933)
Le bourreau, manieur de fer rouge, a sa part de brûlure, et n'y prend pas garde.Victor Hugo (1802-1885)
Elle eut une joue fort endommagée, et chaque fois qu'elle se regardait dans un miroir, cette brûlure lui rappelait qu'une petite fille doit toujours suivre les avis de sa mère.Zulma Carraud (1796-1889)
Elle sentit une brûlure à la joue droite ; ses mains qu'elle y porta étaient rouges.Gustave Flaubert (1821-1880)
Si bien que la brûlure de l'alcool rendait plus âpre et plus douloureuse la sensation de fer rouge sous laquelle se tordait mon cœur.Jules Lermina (1839-1915)
Et jamais il ne s'était senti à ce point mordu par la jalousie inavouée, cette brûlure d'envie orgueilleuse, qu'il avait éprouvée parfois en face de l'empereur tout-puissant.Émile Zola (1840-1902)
Chaque pistole ramassée échappe aussitôt des mains, en laissant aux doigts une empreinte noire, ineffaçable, avec une sensation de brûlure atroce, pareille à celle du feu de l'enfer.Alphonse Chabot (?-1921)
Elle s'était levée sur ces derniers mots, que la brûlure de son amour-propre, tant de fois corrodé par le doute ironique du monde, faisait sincères.Marcel Prévost (1862-1941)
La jeune fille, à ce contact, avait eu un geste de dégoût, elle avait sursauté comme sous quelque brûlure en se tordant pour échapper à la brutale étreinte.Michel Zévaco (1860-1918)
Après le froid de tout à lheure, une brûlure lui tordait la poitrine, montait à sa tête bourdonnante et près déclater comme une tôle chauffée à blanc.Alphonse Daudet (1840-1897)
Mais partout la brûlure des étés prête à s'envoler aux premiers vents d'automne dans un tourbillon de feuilles sèches.Armand Silvestre (1837-1901)
Et il eut une sensation d'intolérable malaise, un élancement dont la brûlure lui trouait le cœur.Émile Zola (1840-1902)
On les voit alors lever alternativement les pieds, comme si le contact du sol leur faisait éprouver la sensation de brûlure provenant de ce froid intense.Louis Boussenard (1847-1910)
Il voulut se retirer ; mais déjà son désir s'était avivé en cette lutte futile et lui fit presque l'effet d'une brûlure.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
On voyait sur sa poitrine une autre brûlure de même forme, et, sur ces deux marques, un tatouage qui représentait une sorte de soleil.Gérard de Nerval (1808-1855)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRUSLURE » s. f.

Marque qui reste sur une chose bruslée. Il luy est resté sur la jouë des marques de sa bruslure. voilà sur vôtre habit un trou de bruslure. les Charlatans vendent de l'onguent pour la bruslure.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019