Email catcher

cabotinage

Définition

Définition de cabotinage ​​​ nom masculin

Comportement du cabotin. ➙ affectation.

Exemples

Phrases avec le mot cabotinage

Elle ne peut se passionner que pour le cabotinage ; la sincérité lui paraît vulgaire !René Boylesve (1867-1926)
Plus de cabotinage, ni des cabotins, ni des prêtres.Victor Hugo (1802-1885)
Car vieux les héros sont fatigués, et les efforts qu'ils font pour le cacher sont plus cabotinage que vertu.Gérontologie et société, 2013, Eric Fiat (Cairn.info)
Parfois, on fait le grand écart, surpris par l'évolution du jeu, mais jamais on ne doit tomber dans le cabotinage.Ouest-France, 19/01/2018
Ce n'est pas rien de savoir se garder aussi exactement de la platitude que de cette enflure qu'on appelle, chez vous, le cabotinage...Octave Mirbeau (1848-1917)
Effectivement, il lui arriva de trouver refuge dans le cabotinage.Germanica, 2019, Marcel Reich Ranicki (Cairn.info)
Tel fut mon cabotinage passionné.André Beaunier (1869-1925)
Laissons aller le temps et parlons cabotinage ; c'est plus gai.Mademoiselle George (1787-1867)
Cette estrade, ces quatre chandelles avaient remué dans tout ce peuple je ne sais quels instincts de cabotinage.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il fut une époque où l'on tenait l'abus du latin pour un cabotinage de mauvais goût.Revue européenne des sciences sociales, 2017, Anne Collinot (Cairn.info)
Mais il arrive aussi que ces amoureux qui ont de « l'écriture artiste » plein le cœur poussent le cabotinage jusqu'au drame.Paul Bourget (1852-1935)
La troisième raison est relative aux principaux dangers résultant de l'activité physique mal dirigée comme le mauvais dosage, le surentraînement, le risque de masculinisation, le surmenage et le cabotinage.Staps, 2010, Fatia Terfous (Cairn.info)
Vulgaire aussi, car portée au cabotinage et affectionnant les faiseurs, les truqueurs.Archives juives, 2009, Grégoire Kauffmann (Cairn.info)
Situations absurdes, comique de répétition, cabotinage parfois de certains comédiens : tout était réuni pour passer un agréable moment.Ouest-France, 09/11/2016
On ne peut nier qu'il s'agit d'une époque entièrement révolue, dont le savoir-vivre suranné proscrivait le cabotinage tout en recommandant le duel.Revue européenne des sciences sociales, 2017, Anne Collinot (Cairn.info)
C'est rare qu'il la suive jusqu'au bout sans un peu de cabotinage, un apprêt de mise en scène.Daniel Lesueur (1854-1921)
Elle est amicale, parle calmement et avec spontanéité de ce qu'on lui demande, sans aucun cabotinage.TOPIQUE, 2014, Daniella Angueli (Cairn.info)
Sa réforme morale est aussi un geste ostensible, qui se veut exemplaire, se donne du coup en spectacle et ne va donc pas sans certain cabotinage.Dix-huitième siècle, 2015, Gérard Laudin (Cairn.info)
Il se peut toutefois que le cabotinage élève quelques rares élus à une situation supérieure, dont les grandes artistes ne sont point exclues.Charles Turgeon (1855-1934)
Si bas qu'il fût tombé, ce cabotinage roulant était encore au-dessous de lui.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Style et écriture La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint

Écrivain, cinéaste et photographe, Jean-Philippe Toussaint est l’auteur de dix-huit livres publiés aux Éditions de Minuit. Dans un très beau texte, il...

22/03/2022