cadence

 

définitions

cadence ​​​ nom féminin

Rythme de l'accentuation, en poésie ou en musique ; effet qui en résulte. ➙ harmonie, nombre. —  Rythme. La cadence des pas.
Terminaison d'une phrase musicale, résolution sur un accord consonant.
locution En cadence : d'une manière rythmée, régulière. Marcher en cadence.
La cadence de tir d'une arme, le nombre de coups qu'elle peut tirer en un temps déterminé.
Rythme du travail, de la production. Une cadence infernale.

cadencé ​​​ , cadencée ​​​ adjectif

Qui est rythmé. Pas cadencé.
 

synonymes

cadence nom féminin

allure, vitesse

rythme

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « cadence »

En cadence le van battait son genou durillonné et finissait par user sa culotte de coutil toujours rapiécée au même endroit.Georges Eekhoud (1854-1927)
Débarrassée de la rudesse et de la pesanteur germaines, elle prend la flexibilité, la mollesse, le liant, et suit la légèreté d'une cadence vive.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Qui ne sait combien les serpents, sensibles aux airs de la flûte, s'approchent en rampant du joueur de chalumeau, et se meuvent en cadence, charmés par les accords de l'instrument ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Un craquement épouvantable se rapprochait, mêlé au rythme de voix rauques qui chantaient en cadence.Gustave Flaubert (1821-1880)
Je crois que nous devrions rapidement augmenter la cadence si nous voulons véritablement atteindre ce but pour nos citoyens.Europarl
Si ce temps est bien saisi, le cheval se balancera lentement, et la cadence acquerra cette élévation si propre à faire ressortir toute sa noblesse et toute sa majesté.François Baucher (1796-1873)
Ces gens ne devaient pas être très loin ; on entendait leurs pas sur la lisière du bois ; ils marchaient en cadence.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Cette étude dure beaucoup trop longtemps, et nous estimons qu'il est important d'enfin accélérer la cadence.Europarl
D'habitude, les députés ralentissent la cadence ou commencent à partir à mesure que le processus législatif s'amenuise et que leur mandant parlementaire touche à sa fin.Europarl
Minuit sonnait à l'horloge de la ville ; dans la maison, la petite pendule frappa aigrement douze coups ; le veilleur les répéta en cadence sur sa planche.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
C'est donc lui qui règle à volonté le plus ou moins de vitesse de la cadence.François Baucher (1796-1873)
Leurs cavaliers haussaient et baissaient leurs boucliers blancs en cadence ; et à chaque refrain ils frappaient, du fer d'un javelot, leur poitrine couverte de fer.Alexandre Vinet (1797-1847)
Ceux qui l'entouraient de plus près « toquaient » des paumes en cadence selon le rythme toujours varié du baile flamenco.Pierre Louÿs (1870-1925)
Cette cadence, accompagnée du chant des coqs et des cigales, fait quelque chose d'infiniment rustique que j'aime !...Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Même il avait cessé de se dandiner gracieusement sur la malle où il s'était assis, et de battre avec ses jambes pendantes une sorte de cadence.Émile Gaboriau (1832-1873)
Pendant ce charivari, un de ces messieurs me tenait par le milieu du corps, élevée de terre, et je remuais mes bras et mes jambes en cadence.Louis Constant Wairy (1778-1845)
La courbe et la molle cadence du vol, l'essor et le mouvement en haut, voilà, bien décidément, l'un des signes les plus constants de cette poésie.Jules Lemaître (1853-1914)
Cependant, la valse n'avait pas été interrompue, et, glissant en cadence sur le parquet, chaque couple tournoyait, défilait, disparaissait, pour revenir et disparaître encore.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Les jambes se tendent, les torses se prosternent, et les croupes se redressent en cadence.Georges Eekhoud (1854-1927)
La chanteuse y était seule, et elle manœuvrait les avirons avec force et en cadence régulière.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire

Exemples de « cadencé »

Le chœur des ondines, ce chant mollement cadencé, qui exprime un bonheur si pur, si complet, ne se compose que de deux strophes assez courtes.Hector Berlioz (1803-1869)
On tient une femme par la main et on se promène au pas cadencé quelques instants avec elle.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
L'invitation fut chaleureusement acceptée, et, cinq minutes plus tard, les mariés et leurs amis mêlaient le bruit cadencé de leurs semelles aux accords du violon et de la clarinette...Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Le lendemain, je m'éveillai au petit jour, entendant un bruit cadencé dont mon oreille s'était déshabituée : le tisserand voisin, commençant déjà, dès l'aube, le va-et-vient de ses métiers centenaires !...Pierre Loti (1850-1923)
Et, tout d'un coup, derrière lui, il entendit un grand piétinement, l'approche d'un galop cadencé dont tremblait le sol.Émile Zola (1840-1902)
Il regagna l'allée principale, effleura du fouet les épaules de son attelage, et le grand trot cadencé des chevaux rythma de nouveau le silence.Daniel Lesueur (1854-1921)
Les arbustes, les herbes, les fleurettes des massifs, éveillés de l'engourdissement hivernal, aspirent joyeusement leur part de vie, sous le balancement uniforme et cadencé des hautes branches.Léonce de Larmandie (1851-1921)
J'avais réussi à me préserver, lorsque, me trouvant dans un des passages les plus étranglés, j'entendis derrière moi un bruit de sonnettes régulièrement cadencé.George Sand (1804-1876)
Il remonta vers son logis tout en prêtant une oreille distraite au bruit cadencé des rames, qui se perdait peu à peu dans l'éloignement.Joseph Marmette (1844-1895)
On se dévisagea, au milieu d'un silence que coupait seul le trot cadencé des chevaux.Émile Zola (1840-1902)
Nélida écouta longtemps le rhythme égal et cadencé de ce galop, sur le sol battu de l'allée devenue déserte.Marie d'Agoult (1805-1876)
C'est un pas cadencé, une jambe légèrement fléchie, qui se fait en avant puis ou arrière, sur un assez large espace.Dorothée Chellier (1860-1930)
Sac au dos, fourniment au complet, le détachement se dirige d'un pas cadencé vers l'intérieur de la ville.Amédée Delorme (1850-1936)
Nous tombons dessus, nous tombons dessus et rudement, disent les corsaires en se frottant les mains et en se promenant d'un pas cadencé de l'arrière à l'avant.Édouard Corbière (1793-1875)
On dirait une troupe de gais compagnons se stimulant au travail par un rythme cadencé.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Tout à coup un son cadencé, quoique faible, trouble cette nocturne musique : ou plutôt il la change, lui prête des notes nouvelles.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La danse, geste cadencé auquel tout le corps participe, est l'art suprême par excellence, le langage des populations primitives.Élie Reclus (1827-1904)
Cependant rien n'a jusqu'alors justifié la crainte des cohortes ; le bruit sourd et cadencé de leur marche, le cliquetis de leurs armures, troublent seuls le silence de la forêt.Eugène Sue (1804-1857)
Le général se leva, et son pas martial et cadencé ébranla de nouveau le parquet de la galerie ; après quoi, il se laissa retomber sur le divan.Octave Feuillet (1821-1890)
C'est le chant de départ du héros sûr de vaincre ; on croit voir étinceler son armure et entendre le bruit cadencé de ses pas.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CADENCE » subst. fem.

suivant les anciens Musiciens qui ont écrit de la theorie, est une suitte d'un certain nombre de nottes de Musique dans un certain intervalle, qui frappe agreablement l'oreille, & sur tout à la fin d'un couplet. Elle est ordinairement composée d'une quarte & d'une quinte pour faire une octave, qui est la plus excellente des consonances. On fait aussi des doubles cadences. Quand la cadence est imparfaite, on la peut terminer par la quinte, ou par l'une des tierces ou des sextes. La cadence doit estre composée ordinairement de trois nottes. On appelle clausule ou conclusion, la cadence principale par laquelle on termine le chant. L'autre est appellée entrée ou mediation, & quelquefois attendante, parce qu'on attend toûjours la parfaite cadence qui finit. Mais les Musiciens modernes appellent simplement cadence, la relation de deux nottes qu'on chante ensemble comme ut, re ; & ils disent qu'il y a double cadence, quand la derniere de ces nottes est suivie de deux doubles crochuës. En general la cadence est une certaine conclusion de chant, qui se fait, lors que les parties viennent tomber & se terminer sur une corde que l'oreille, ce semble, attend naturellement. La cadence parfaite est celle qui consiste en deux nottes chantées tout de suitte, ou par degrés conjoints en chacune des deux parties. Les cadences sont au chant ce que les points & les virgules sont au discours. Niver. Les Maistres à chanter disent que la cadence est un don de nature qui est propre à faire les tremblements delicatement. Quand les voix sont trop promptes, & même trop rudes, qu'on appelle vulgairement chevrotantes, il faut battre du gosier les deux nottes dont la cadence est composée, & l'une aprés l'autre, de même que sur le clavessin, en battant des deux doits les deux touches qui font le tremblement. Ce mot vient de cadentia.
 
CADENCE, est aussi l'observation des mêmes mesures, qui se fait en dansant, lors que les pas & le mouvement du corps suivent les nottes & les mesures des instruments ; & ainsi la cadence est la fin d'un temps ou d'une mesure. Ainsi on dit, Entrer en cadence, sortir de cadence, pour dire, Suivre ou ne suivre pas les mouvements du violon, des hautbois, du chant, &c.
 
On le dit aussi de la mesure qu'on doit garder dans le stile oratoire pour faire des sons qui tombent agreablement dans l'oreille. Toutes les periodes de cet Advocat ont une cadence fort heureuse.
 
CADENCE, en termes de Poësie, signifie une certaine mesure de vers. Il y en a de plusieurs sortes. La cadence des vers Saphiques est bien differente de celle des vers Heroïques ou lambiques.
 
CADENCE, en termes de Manege, est la mesure égale que le cheval doit garder en tous ses mouvements, soit qu'il manie au galop, ou terre à terre, ou dans les airs, en telle sorte qu'un de ses temps n'embrasse pas plus de terrain que l'autre, & qu'il y ait de la justesse dans tous ses mouvements.
 
CADENCE, se dit aussi de tous les mouvements égaux qui se font dans les autres professions. Les Mareschaux sont obligez de battre le fer en cadence ; autrement leurs marteaux se nuiroient les uns aux autres.
 
CADENCE, se dit figurément des justes mesures qu'on observe dans les choses morales. Cet homme est si prudent, & fait toutes ses actions avec une si juste cadence, qu'on n'y sçauroit trouver à redire.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020