caler

 

définitions

caler ​​​ verbe transitif

Mettre d'aplomb au moyen d'une cale. Caler un meuble bancal.
Rendre stable. —  au participe passé Avoir le dos bien calé dans un fauteuil.
Rendre fixe ou immobile (une pièce mécanique). ➙ fixer.
Régler une machine, un mécanisme (➙ calage). Caler une presse.
familier Se caler l'estomac, les joues, manger. —  Je suis calé : j'ai l'estomac plein.
Fixer, organiser. Caler une réunion.

caler ​​​ verbe intransitif

S'arrêter, s'immobiliser. Moteur qui cale.
(personnes) Céder, reculer ; s'arrêter. Il a calé devant la difficulté.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je cale

tu cales

il cale / elle cale

nous calons

vous calez

ils calent / elles calent

imparfait

je calais

tu calais

il calait / elle calait

nous calions

vous caliez

ils calaient / elles calaient

passé simple

je calai

tu calas

il cala / elle cala

nous calâmes

vous calâtes

ils calèrent / elles calèrent

futur simple

je calerai

tu caleras

il calera / elle calera

nous calerons

vous calerez

ils caleront / elles caleront

actif

indicatif

présent

je cale

tu cales

il cale / elle cale

nous calons

vous calez

ils calent / elles calent

imparfait

je calais

tu calais

il calait / elle calait

nous calions

vous caliez

ils calaient / elles calaient

passé simple

je calai

tu calas

il cala / elle cala

nous calâmes

vous calâtes

ils calèrent / elles calèrent

futur simple

je calerai

tu caleras

il calera / elle calera

nous calerons

vous calerez

ils caleront / elles caleront

 

synonymes

caler verbe intransitif

céder, abandonner, reculer, renoncer

caler

verbe intransitif

s'arrêter, s'immobiliser, bloquer

se caler verbe pronominal

se carrer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tu vas filer chez vous par derrière, caler tes nippes déchirées, en remettre des bonnes et me rapporter mes frusques.Louis Pergaud (1882-1915)
Caler un fossé, pour, creuser un fossé est aussi une locution vicieuse.Thomas Maguire (1776-1854)
J'amassais un tuileau pour la caler, quand, patatras !Prosper Mérimée (1803-1870)
Il ne s'agit pas de se les caler jusqu'à demain matin...Gaston Leroux (1868-1927)
Par exemple cette gabarre, qui, lège, aurait dû normalement caler à peine un pied, s'enfonçait dans l'eau de près de sept.Jules Verne (1828-1905)
Gorenflot fit un effort, et parvint à se caler sur ses deux genoux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le capitaine avait donné l'ordre de caler les chevaux dans leurs boxes et de leur boucher les yeux.Jules Claretie (1840-1913)
L'inclinaison des tables nous évita la peine de caler notre assiette pour que notre sauce se réfugiât dans un coin (si tant est qu'il soit un coin aux circulaires assiettes).Alphonse Allais (1854-1905)
Il serait bon de la caler avec quelque roche, pour qu'elle ne s'avise de rouler lorsque nous ne serons plus ici.Émile Zola (1840-1902)
Et il raconta qu'il avait pris soin de caler la tortue avec des galets.Jules Verne (1828-1905)
Mais la rumeur se perdait dans le profond silence, ils se remettaient à caler les bois, étourdis par les grands coups de marteau.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CALER » v. act.

Terme de Marine. Baisser les voiles. On dit plus ordinairement, Amener les voiles. Menage dérive ce mot de chalare, qui a esté fait du Grec chalan, qui signifie la même chose. Isidore le derive aussi de calare ; Du Cange de l'Italien calare.
 
On le dit figurément en choses morales. Il faut caler la voile, pour dire, ployer, s'humilier devant un plus puissant que soy ; ou dans un mauvais temps, pour trouver une plus favorable occasion de faire ce qu'on avoit dessein.
 
CALER, signifie aussi, Oster la premiere peau des noix vertes.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020