camarade

définitions

camarade ​​​ nom

Personne qui a les mêmes occupations qu'une autre et des liens de familiarité avec elle. ➙ collègue, compagnon, confrère ; familier copain, pote. Une camarade de classe.
Appellation, dans certains syndicats et partis politiques de gauche.

synonymes

camarade nom

ami, compagnon, copain (familier), pote (familier), poteau (familier), camarluche (argot), camaro (argot), chum (familier, Québec)

camarade de classe

condisciple, labadens (vieux)

camarade de travail

collègue, confrère, consœur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Peu à peu les squaws s'approchèrent jusqu'à ce qu'elles fussent entassées en cercle épais autour du corps de mon camarade.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Pour arriver beau premier le runner coulerait sans vergogne non seulement le canot du camarade, mais le camarade lui-même.Georges Eekhoud (1854-1927)
Ce qu'elle en avait dit, c'était par bonté de cœur, car elle éprouvait un véritable chagrin de voir si malheureuse une camarade.Émile Zola (1840-1902)
Il a bien refusé une poignée de pièces d'or, dernièrement, à un camarade qui lui en avait fait gagner des sacs...Georges Darien (1862-1921)
Herbert était endormi dans son lit, et notre vieux camarade d'études était endormi sur le sofa.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Cependant, mon camarade, qu'on avait, je ne sais pourquoi, respecté, ayant pris un fiacre qui passait libre, disparaissait.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Recule un peu, camarade ; ne vois-tu pas que tu vas marcher sur la patte du chat ?Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Comment appelez-vous ces bêtes sauvages qui ont des bosses sur le dos, mon vieux camarade ?Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Ici s'éleva un murmure général, sans doute très-sincère, car ce n'étaient encore que des enfants, pour protester contre toute idée de troubler le repos du camarade.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Les enfants se trouvèrent bien punis de leur malice quand ils revinrent pour se moquer de leur camarade.Zulma Carraud (1796-1889)
L'autre jour, il a refusé quarante livres à un camarade qui en avait besoin pour faire un coup.Georges Darien (1862-1921)
Sanine comprit l'état d'esprit de son ancien camarade et ne l'importuna plus de questions, se bornant à lui demander ce qu'il lui était indispensable de savoir.Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
J'avais alors la permission d'en user librement, et de le manœuvrer tout seul, ou d'emmener un camarade si la chose me plaisait.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Cela fait, il suivit son camarade à pied, se tenant à distance du sentier et marchant avec précaution.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Les comédiens avaient fait libéralement les frais de l'enterrement ; ils s'étaient cotisés pour acheter à leur camarade ce qu'il lui fallait de terre, deux mètres concédés pour cinq ans.Anatole France (1844-1924)
Je lui mets un dollar dans une main, et le dollar passé dans l'autre main, était déjà perdu contre un camarade, avant qu'il se fût retourné pour me remercier.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mon compagnon se rendit au chantier pour obtenir un traîneau afin de transporter le corps inanimé de notre camarade.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Pendant assez longtemps notre camarade endura le traitement en silence, mais enfin la douleur l'emporta sur la patience, et il commença à parler tout haut.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Nous conduirons avec nous le jeune camarade, celui qui m'a pris pour un ours gris !Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Le cheval qu'il avait désigné fut pris au lasso et amené près de notre camarade, qu'on débarrassa de ses liens.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAMARADE » s. m. &. fem.

Qui loge en même chambre. Il se dit des gens de basse condition ou de bas âge qui logent ensemble, ou qui ont fait grande societé ou amitié ; & particulierement des soldats, des lacquais, des artisans, des escoliers qui vont ensemble à l'escole. Ce mot vient du Latin camera, voute, chambre voutée. On appelle camarades, ceux qui sont d'une même chambrée, ou qui sont compagnons.
 
CAMARADE, se dit quelquefois des superieurs aux inferieurs, & particulierement à la guerre, pour exciter les soldats à obeïr, & à se faire suivre. Mes camarades, il faut donner dans ces retranchemens.
 
En termes de Guerre, on appelle une batterie par camarades, lors que plusieurs pieces de canon soit de la même, soit de diverses batteries, sont braquées en même temps contre un même corps, & tirent ensemble.
 
On dit proverbialement & bassement, que des gens sont camarades comme cochons, quand ils ont fait souvent la débauche ensemble.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 9 : Les machines savent-elles parler ?

Écouter les instructions d’un GPS, donner une requête à une enceinte connectée, obtenir une traduction grâce à un logiciel, demander une réponse sur...

Laélia Véron 01/07/2021