canif

 

définitions

canif ​​​ nom masculin

Petit couteau de poche à lames qui se replient dans le manche. —  locution Donner un coup de canif dans le contrat (de mariage), être infidèle. par extension Coup de canif : non-respect d'un accord. ➙ entorse.
 

synonymes

canif nom masculin

couteau de poche

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puis, d'un coup de canif, le prince coupa la courroie de la sacoche, qu'il ouvrit pour s'assurer que les rouleaux d'or et les billets de banque s'y trouvaient.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Un soir, pour je ne sais quel motif, il saisit la bête, tire son canif et lui extirpe un œil.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il se reprit, et, tirant de sa poche un canif, s'avança résolument dans l'intention de couper la corde.Daniel Lesueur (1854-1921)
C'est un tas d'observations, une suite de coupures dans le vif de votre phrase, de votre idée : c'est énervant à la longue comme une amputation faite à coups de canif.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Nos arbres se moquent de vos coups le canif, et ma mère vous demande cela pour causer.George Sand (1804-1876)
Je lui prêtai un canif en or, qui pendait à ma trousse de ceinture, et que le juge d'instruction ne m'avait pas enlevé,– par égard, ou par distraction.Daniel Lesueur (1854-1921)
Personne n'avait vu qu'il donnait un coup de canif ; il le ferma, le remit dans sa poche.Jules Michelet (1798-1874)
Quand il sut ce qu'il voulait savoir, il commença à apporter en classe des morceaux de bois plein ses poches, et il les travaillait avec un canif.Jules Girardin (1832-1888)
Il prit un canif ouvert sous sa main et le piqua au milieu du nom imprimé, comme s'il eût poignardé quelqu'un.Guy de Maupassant (1850-1893)
À défaut d'outils, pendant mes leçons, je me servois de mon canif pour charpenter la table sur laquelle j'écrivois.Joseph Fiévée (1767-1839)
Clélia l'embrassa et lui donna un petit poignard à manche d'ivoire, dont la lame n'était guère plus longue que celle d'un canif.Stendhal (1783-1842)
Le premier consul le regardait faire ses saluts, renversé en arrière dans son fauteuil, dont, suivant une vieille habitude, il travaillait un des bras avec la pointe de son canif.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Seulement, l'instrument fatal avec lequel l'infortuné ministre s'est coupé la veine jugulaire est un canif, et non pas un rasoir comme je vous l'avais mandé.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Le chancelier les condamna au nom de l'assemblée, les secrétaires royaux y enfoncèrent le canif, et les jetèrent au recteur qui les mit en menus morceaux.Jules Michelet (1798-1874)
Un bras comprima aussitôt ce mouvement, tordit le poignet qui l'exécutait, et cassa la lame du canif jusqu'au manche.Léon Gozlan (1803-1866)
On avait tracé sur le lambris contre la porte du salon une série de petits traits au canif indiquant de mois en mois les progrès de sa croissance.Guy de Maupassant (1850-1893)
Nous enlevons avec une pointe de canif un fragment de caractère, moins d'un millimètre carré, et nous le soumettons à l'analyse chimique.Daniel Lesueur (1854-1921)
On avait tracé sur le lambris contre la porte du salon une série de petits traits au canif indiquant, de mois en mois, sa croissance.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'était une des grandes occupations du clerc que de les entretenir ; et il gardait, à cet usage, un canif tout particulier dans son écritoire.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il prit pour cela un canif ; le bois du crayon se trouva dur, son canif fort tranchant.Isabelle de Charrière (1740-1805)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CANIF » s. m.

On prononce Ganif. Petit morceau d'acier fort tranchant, garni d'un petit manche dont on se sert pour tailler des plumes. Un Latin canipulus.
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020