carrefour

définitions

carrefour ​​​ nom masculin

Endroit où se croisent plusieurs voies. ➙ bifurcation, croisement, embranchement.
au figuré Situation nouvelle où l'on doit choisir entre diverses voies.
Lieu de rencontre, de confrontation. Un carrefour culturel.
Réunion pour un échange d'idées.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Athos s'enfonça dans la rue que l'indicateur avait désignée du doigt ; mais, arrivé à un carrefour, il s'arrêta de nouveau, visiblement embarrassé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Jehan courut d'un côté, écouta, regarda vainement dans tout ce noir et revint au carrefour.Albert Robida (1848-1926)
Deux autos venaient de s'aborder au carrefour voisin avec un court fracas qui avait mis debout la clientèle du restaurant : les musiciens, distraits, jouaient faux.René Boylesve (1867-1926)
De là, ces innombrables légendes d'enfants portés au désert ou dans la forêt, exposés en un carrefour, mis sur une claie d'osier et abandonnés au fil de l'eau.Élie Reclus (1827-1904)
Personne n'a jamais manqué de me jeter un sou, et personne n'a traversé mon carrefour avec des pantalons propres.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Nous arrivâmes ainsi à un carrefour où se croisaient deux routes : la nôtre et une beaucoup plus étroite.Paul Féval (1816-1887)
De temps à autre, à un carrefour calme et tranquille, au coin d'une rue paisible, les deux notables s'arrêtaient pour saluer les gens.Jules Verne (1828-1905)
J'ai voté pour le paquet sur le changement climatique, car je crois que le monde se trouve à un carrefour crucial.Europarl
Il faut que les événements sportifs restent, dans la conscience de chacun d’entre nous, un carrefour des valeurs et des cultures.Europarl
Mon compagnon de voyage me fait remarquer les plaques de fonte que l'administration des ponts et chaussées place au carrefour des routes.René Bazin (1853-1932)
En effet, une voiture s'avançait au grand trot par une des avenues aboutissant au carrefour où l'on se trouvait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle la conduisit dans un bois, auprès d'un carrefour, et se mit à la battre de toutes ses forces.Édouard Laboulaye (1811-1883)
J'arrivai à un carrefour où se croisaient sept routes et près duquel il y avait une mare.Adolphe Retté (1863-1930)
Les soirs d'été, principalement les lundis, la besogne terminée, les gars de la paroisse se réunissent au carrefour près du cimetière.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il ne se doutait pas que sa science était toute fraîche, qu'il l'avait acquise dans un carrefour de la forêt.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Alors, comme ils étaient près d'un carrefour, chacun prit sa route et s'éloigna au grand galop.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Comme elle arrivait au carrefour, elle rencontra un groupe de jeunes gens qui sortaient de l'isba où l'on avait préparé le lin.Henry Gréville (1842-1902)
Belle image que celle du philosophe ainsi dans l'ombre, au carrefour du labyrinthe, comprenant tout, immobile !Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Cependant, comme, plus qu'aucun autre lieu, le carrefour lui offrait la chance de rencontrer quelqu'un, il s'y arrêta.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils revoyaient un coin de champ, une haie, un bout de lande, un carrefour, une croix de granit.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CARREFOUR » s. m.

Lieu où aboutissent plusieurs ruës ou chemins. On fustige les criminels dans les places publiques, & dans les carrefours. Les publications à son de trompe se font dans les carrefours. Ce mot vient de quatre fourc, parce que fourc signifioit autrefois un angle aigu, comme celuy que font les doits l'un à l'égard de l'autre : d'où a esté fait aussi le mot de fourche. Les Latins l'ont appellé quadrivium, ubi quatuor viae conveniunt ; & on a donné ce nom à l'Arithmetique, à la Geometrie, à la Musique, à l'Astronomie, parce que ces quatre arts sont les quatre chemins qui conduisent à la Philosophie.
Drôles d'expressions L'herbe est toujours plus verte ailleurs L'herbe est toujours plus verte ailleurs

On croit toujours que les autres sont mieux lotis, qu’on trouvera mieux ailleurs.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 16/06/2021