cassant

définitions

cassant ​​​ , cassante ​​​ adjectif

Qui se casse aisément. Métal cassant.
Qui manifeste son autorité par des paroles dures. ➙ brusque, sec, tranchant. —  Un ton cassant.
(en emploi négatif) familier Fatigant. Ce n'est pas cassant : c'est facile.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mon indien, en cassant de petites branches de bois, traversoit comme un oiseau les buissons les plus épais.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Il en absorbe un flacon et demi, tout en cassant une croûte ; il ne déjeune pas : il lunche, seulement.Jules Legras (1866-1939)
Un vent de misère avait soufflé là, vidant, les planches des moulages antiques, cassant les selles et les baquets, raccommodés avec des cordes.Émile Zola (1840-1902)
Fort de son droit, et la jugeant injuste, il répliqua, mais sans ménagement, avec ce tour d'esprit cassant, qui froisse si cruellement le sentiment des mères.Paul Margueritte (1860-1918)
Car il légitime de facto un double marché de l'emploi, voire la création de véritables réseaux de négriers cassant les prix.Europarl
Il brandissait sa redoutable canne à tête d'acier et il semblait se faire la main en cassant des pierres.Oscar Méténier (1859-1913)
Au moral, je me sais autoritaire, cassant, entêté, rebelle à la moindre contradiction, peu disposé à subir les caprices d'une femme – ces caprices fussent-ils charmants, la femme fût-elle adorable.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Voilà huit jours que nous courons les restaurants de nuit en cassant des chaises et du monde !Jules Vallès (1832-1885)
Je n'ai pas découvert autre chose que ce que j'ai dit, en cassant la croûte et en remuant las bibelots sur la cheminée.Jules Vallès (1832-1885)
Il accourait à cheval, et son inquiétude se trahissait dans son verbe haut et son geste cassant, qui le faisaient ressembler à un officier de cavalerie en retraite.Émile Zola (1840-1902)
Ces paroles furent prononcées avec un accent net et cassant auquel le baron affecta de ne pas prendre garde.Oscar Méténier (1859-1913)
Or il gelait à pierre fendre, et le serein fut un beau verglas qui transforma la toile en carton cassant comme du verre.Amédée Delorme (1850-1936)
Mais elle la lança au dehors par la fenêtre ouverte et nous entendîmes le bruit que fit la bouteille en se cassant sur l'allée.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le lapis-lazuli est tendre, cassant ; il tient mal ses arêtes et semble ne se plier à aucune finesse.Gaston Maspero (1846-1916)
Je me rendis à l'endroit où elle avait été trouvée, et, cassant la glace du fossé, j'y découvris son malheureux corps tout gelé.George Sand (1804-1876)
Un d'eux s'était fait un poignard d'un crochet de chaussonnier en cassant le crochet et en aiguisant le tronçon.Victor Hugo (1802-1885)
Là-dessus elle se met à rire, de ce rire cassant et bref qui sort de la gorge des femmes quand elles ont du chagrin, un rire qui retient des larmes.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Impérieux, cassant, coupant, il humiliait, par plaisir pur ou par caprice, les personnalités les plus « considérables ».Fernand Neurey (1874-1934)
Le soufre mou devient peu à peu dur et cassant, en repassant à l'état de soufre ordinaire.Eugène Muller (1826-1913)
Toutes ces réponses étaient envoyées d'un ton cassant, qui devait laisser peu d'espoir aux contradicteurs de l'entêté personnage.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CASSANT, ANTE » adj.

Fragile, qui se casse aisément. L'albastre est une pierre fort cassante. les metaux aigres sont fort cassants.