brusque

définitions

brusque ​​​ adjectif

Qui agit avec rudesse et d'une manière soudaine. ➙ abrupt, brutal, rude. —  Mouvement brusque. —  Ton brusque. ➙ cassant.
Qui est soudain, que rien ne prépare ni ne laisse prévoir. ➙ inattendu, subit. Le brusque retour du froid.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Par ce brusque laconisme pensez-vous forcer les juges que vous bravez à différer leur sentence ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ce raisonnement, dans l'hypothèse de l'évolution brusque, sera le même avec un grossissement d'évidence encore plus saisissant.Albert Farges (1848-1926)
Cette brusque interrogation, faite d'un ton de reproche, me laissa stupéfait au point de ne savoir quoi répondre.George Sand (1804-1876)
Le jeune-homme obéit de nouveau, compta même à haute voix, puis, suffoquant, avant d'être arrivé à bout de sa numération, repoussa, d'un mouvement brusque, billets et numéraire entassés...Georges Eekhoud (1854-1927)
Tandis que nous ne pouvons pas prédire avec certitude l’ampleur de l’augmentation des températures, nous pouvons être sûrs que le risque de changement climatique brusque existe.Europarl
Fuir, c'était confirmer l'opinion qu'on avait d'eux ; rester, c'était s'exposer à une attaque un peu brusque.George Sand (1804-1876)
Le plongement est graduel du côté du sud, et plus brusque du côté du nord, comme le montre la figure.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
La brusque hausse des prix du pétrole survenue l’année dernière a entraîné des problèmes majeurs pour toute une série de compagnies aériennes.Europarl
Nous n'avons certainement pas relevé d'indices d'une tendance brusque à la baisse, comme celle enregistrée au cours du dernier trimestre de l'année dernière.Europarl
Les assiégeants, réduits à la nécessité de faire une brusque attaque ou de faire un siège en règle, se virent contraints de prendre le premier parti.Thomas Balch (1821-1877)
Trémoulin avait ouvert son couteau, et d'un coup brusque, il le plongea entre les yeux.Guy de Maupassant (1850-1893)
D'abord, nous fûmes très- alarmés pour leur sûreté, de même que nous redoutions les soupçons auxquels pouvait les exposer leur brusque départ.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Je me rappelais la cruauté brusque, et les habitudes sanguinaires de celui qui se portait le défenseur de ma fiancée.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
L'arrivée de cet homme avait été si étrange, ainsi que ses questions, et ce brusque incident !Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Personne n'avait fait attention à leur brusque départ, puisqu'il s'était effectué presque avec la clôture de la saison musicale.George Sand (1804-1876)
Le voyage, long ou rapide, produit chez les malades, ou une fatigue funeste, ou une secousse de trop brusque transition, où les nerfs s'exaltent.George Sand (1804-1876)
Il n'y a de « passage brusque » qu'entre ce qui est vivant et ce qui ne l'est pas.Émile Faguet (1847-1916)
En me voyant, il sarrêta ; mon aspect sans doute lavait frappé, car il minterrogea avec une sorte danxiété sur la cause de mon entrée si brusque.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Topsy fit entendre le ricanement brusque et court dont elle se servait habituellement pour exprimer son incrédulité.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Mais je ne vis pas l'eau, car un brusque changement de direction déroba l'issue à mes regards.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRUSQUE » adj. m. &. f.

Qui est d'un temperamment vif, qui parle & qui agit avec promptitude. Il ne fait pas bon attaquer cet homme-là, il a la repartie prompte & brusque. On dit aussi du vin brusque, qui est aspre & piquant. Ce mot vient de l'Italien ou de l'Espagnol brusco, qui signifie acre, prompt, colere. Menage.
Le mot du jour Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ? Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ?

Pierre Brochant : Il s'appelle Juste Leblanc.
François Pignon : Ah bon, il a pas de prénom ?
Pierre Brochant : Je viens de vous le dire : Juste...

Maria Candea 28/04/2021