celer

 

définitions

celer ​​​ | ​​​ verbe transitif

littéraire Garder, tenir secret. ➙ cacher, dissimuler.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je cèle

tu cèles

il cèle / elle cèle

nous celons

vous celez

ils cèlent / elles cèlent

imparfait

je celais

tu celais

il celait / elle celait

nous celions

vous celiez

ils celaient / elles celaient

passé simple

je celai

tu celas

il cela / elle cela

nous celâmes

vous celâtes

ils celèrent / elles celèrent

futur simple

je cèlerai

tu cèleras

il cèlera / elle cèlera

nous cèlerons

vous cèlerez

ils cèleront / elles cèleront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je vous en dirais bien davantage, mais vous n'êtes pas digne seulement de savoir ceci que j'avais bien résolu de vous celer.Denis Diderot (1713-1784)
Mais pour ne rien celer, j'aime mieux mes amis qui mangent chez les autres.Romain Rolland (1866-1944)
Elle n'omit des événements de la nuit que les soupçons qu'elle avait eus sur sa rivale ; elle les oublia plutôt qu'elle ne les voulut celer.George Sand (1804-1876)
C'est inviter la femme à le lui celer.Charles Turgeon (1855-1934)
Il put celer aux autres les émotions de son âme trop tendre ; mais, les renfermant en lui-même, il se les rendit cent fois plus cruelles.Jules Lemaître (1853-1914)
Elles ont l'intelligence plus curieuse, plus précoce, mieux renseignée sur des choses qu'il était de règle jadis de leur celer jusqu'au mariage.Charles Turgeon (1855-1934)
Je vous supplie donc, si vous êtes de retour, de ne vous point faire celer, afin que j'aie le plaisir de me porter bien et l'honneur de vous voir.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Je ne lui cachai point la raison de mon souci ; elle m'en parut plus alarmée encore que moi, quoiqu'elle fît tout pour me le celer.Denis Diderot (1713-1784)
Or, il importe que je sois instruit des raisons qui invitent le nouveau poëte à nous celer son nom.Paul Lacroix (1806-1884)
Que l'on me pardonne cette digression... mais j'estime que, lorsqu'on écrit ses mémoires, il ne faut rien celer de ses sentiments...Arnould Galopin (1863-1934)
J'espérais, pour ne point vous le celer, que vous commettriez cette suprême faute de vous enfermer en tête à tête avec moi.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CELER » v. act.

Tenir quelque chose cachée, secrette, dissimuler. Cet accusé a celé la verité dans son interrogatoire. un bon Capitaine doit celer ses desseins à tout le monde. la nature a bien des secrets qu'elle a celé aux hommes. la plus grande discretion d'un amant est de celer ses tourmens. on est coupable pour avoir celé, pour n'avoir pas découvert une conspiration contre l'Estat.
 
On dit aussi, qu'un homme se fait celer, quand il fait dire qu'il n'est pas chez luy, quoy qu'il y soit effectivement.
 
CELÉ, ÉE. part. & adj. Ce mot vient du Latin celare.
Les mots croisés du Robert Les mots de la gastronomie Les mots de la gastronomie

Fin gourmet ou débutant aux fourneaux, testez votre connaissance du lexique culinaire avec notre grille de mots croisés dédiée aux mots de la gastronomie ! Attention : niveau difficile !

03/12/2020