masquer

 

définitions

masquer ​​​ verbe transitif

Déguiser sous une fausse apparence. ➙ dissimuler. Masquer la vérité.
Cacher à la vue. Cette maison masque le paysage.
Dissimuler une odeur, un goût par un autre de nature différente.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je masque

tu masques

il masque / elle masque

nous masquons

vous masquez

ils masquent / elles masquent

imparfait

je masquais

tu masquais

il masquait / elle masquait

nous masquions

vous masquiez

ils masquaient / elles masquaient

passé simple

je masquai

tu masquas

il masqua / elle masqua

nous masquâmes

vous masquâtes

ils masquèrent / elles masquèrent

futur simple

je masquerai

tu masqueras

il masquera / elle masquera

nous masquerons

vous masquerez

ils masqueront / elles masqueront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils préfèrent masquer le fait que seule une rupture avec ces politiques permettrait de changer les choses et que c'est la seule chose qui peut engendrer une avancée sociale.Europarl
Mais l'étiquette, avec sa brillante métaphore, a su masquer parfaitement l'opposition des idées avec le sens commun.Albert Farges (1848-1926)
Le capitaine, à cette parole, fait mettre la barre à babord et masquer le grand-hunier ; la bouée de sauvetage est larguée et filée.Édouard Corbière (1793-1875)
En disant ces mots, la dame ne put masquer une expression de mélancolie qui alla jusqu'à la tristesse.Arsène Houssaye (1815-1896)
Sinon, l'usage prophylactique généralisé de ces produits, qui sont aussi des antibiotiques, pourrait masquer des problèmes sanitaires existant éventuellement dans ces entreprises.Europarl
Nous établirons les voiles du grand mât à masquer, et elles concourront à relever le brick.Jules Verne (1828-1905)
Or, ilz dansent ainsi doz contre doz affin de n'estre pas congneuz : mais pour le iour d'huy ilz ont vne aultre inuention au mesme effect, qui est de se masquer.Edmond Teinturier (1839-1902) et Désiré-Magloire Bourneville (1840-1909)
C'est également la raison pour laquelle nous ne pouvons accepter les restrictions excessives impliquées par quelques amendements adoptés en commission, spécialement ceux cherchant à masquer les responsabilités des opérateurs.Europarl
La commission n'a-t-elle pas l'impression que ces exigences ne sont bien souvent que des écrans de fumée destinés à masquer un protectionnisme pur et simple ?Europarl
Elle n'avoit point été achevée du côté de l'entrée, et il y restoit deux arcades à construire, imperfection qu'on avoit essayé de masquer par un portail construit seulement en 1760.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Sans doute votre attitude lorsque je vous ai tiré de votre cachette n'avait d'autre but que de masquer votre valeur.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Nous marchâmes pour ainsi dire sur les talons du jeune homme, qui avait achevé de se masquer.Eugène Chavette (1827-1902)
Il avait l'ordre de masquer son mouvement, de manière à pouvoir marcher sans embarras, sans être inquiété, et rapidement.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il comprit que ces hommes, jugeant la porte trop étroite, pratiquaient une brèche dans la palissade, tandis que les autres s'efforçaient de masquer cette bizarre occupation.Michel Zévaco (1860-1918)
Au milieu de tant de distractions par lesquelles je cherchais à masquer à la curiosité publique l'objet de mon voyage, je commençais à la poursuivre avec assiduité.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Par malheur, la rédaction semblait calculée en vue de masquer cette clémence, au lieu de la mettre en relief.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Les plus beaux et les meilleurs êtres de la création sont là, forcés de tout braver, ou de se masquer et de mentir, pour n'être pas outragés à chaque pas.George Sand (1804-1876)
Il ne doit pas nous masquer les réformes de fond qui restent à réaliser et que je viens d'évoquer.Europarl
Surtout, ce genre de propositions ne sert qu'à masquer provisoirement les vrais problèmes, et à différer les solutions efficaces.Europarl
Enfonçant ma tête plus avant dans la cabane, je bouchai toute la porte avec mon corps pour lui masquer les éclairs.Judith Gautier (1845-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MASQUER » v. act.

Mettre un masque. Cette Dame n'aime point à se masquer, à porter un masque. Ce scelerat s'étoit masqué pour faire un mauvais coup.
 
MASQUER, se dit absolument, quand on s'habille en masque pour courir le bal. Cette trouppe de jeunes gens a masqué pendant tout le Carnaval.
 
MASQUER, se dit aussi au figuré, pour dire, Couvrir, deguiser ses actions. Ce devot masque toutes ses meschancetés du pretexte de vertu, du bien public, du salut du prochain.
 
MASQUÉ, ÉE. part.
 
MASQUÉ, en termes de Blason, se dit d'un Lyon qui a un masque.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019