Email catcher

se chamailler

définitions

se chamailler ​​​ verbe pronominal

familier Se quereller bruyamment pour des raisons futiles. ➙ se disputer.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me chamaille

tu te chamailles

il se chamaille / elle se chamaille

nous nous chamaillons

vous vous chamaillez

ils se chamaillent / elles se chamaillent

imparfait

je me chamaillais

tu te chamaillais

il se chamaillait / elle se chamaillait

nous nous chamaillions

vous vous chamailliez

ils se chamaillaient / elles se chamaillaient

passé simple

je me chamaillai

tu te chamaillas

il se chamailla / elle se chamailla

nous nous chamaillâmes

vous vous chamaillâtes

ils se chamaillèrent / elles se chamaillèrent

futur simple

je me chamaillerai

tu te chamailleras

il se chamaillera / elle se chamaillera

nous nous chamaillerons

vous vous chamaillerez

ils se chamailleront / elles se chamailleront

synonymes

chamailler se verbe pronominal

se disputer, se chicaner, se quereller, se crêper le chignon (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On peut déjà supposer que les participants ne passeront pas leur temps à se chamailler pour une bouteille de lait d'ânesse.Ouest-France, 24/01/2014
Elle entendait ses enfants se chamailler, rire, interrompant par moments leur jeu.La clinique lacanienne, 2011, Ahmed Bouhlal (Cairn.info)
Si ces contrats ne sont pas rédigés de manière adéquate, nous nous chamaillerons sans fin sur des questions d'argent, mais c'est en fin de compte de cela qu'il s'agit.Europarl
L'une chante, deux autres s'interpellent sans se voir, une quatrième semble se chamailler assez vivement.Les Cahiers Dynamiques, 2005, Luc Montegnies (Cairn.info)
D'ailleurs, à se chamailler on serait empêché, les termes d'injure et d'insulte faisant défaut à la langue.Élie Reclus (1827-1904)
Cette solution ne consiste pas à alourdir la bureaucratie européenne ou à se chamailler sur le siège et la direction d'une nouvelle institution.Europarl
L'enfant était en train de se chamailler avec un gardien qui voulait le faire sortir du jardin, parce qu'on allait fermer.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Mais c'est tellement différent qu'on en oublierait de se chamailler, occupés à comprendre comment fonctionne la patente.Ouest-France, Marie-Luce MAUPETIT, 14/07/2017
On y voit une fratrie se chamailler, beaucoup, se déchirer, se battre et se renfermer quand le drame indicible est révélé.Ouest-France, 25/09/2020
Durant tout ce temps sous terre, il a vu très peu de rongeurs se chamailler.Ouest-France, 12/02/2020
Qui ne cessent de se chamailler en effectuant des acrobaties.Ouest-France, Paul PÉAN, 30/06/2018
À quoi bon chamailler la révolution et quelle différence y a-t-il entre les républicains et nous si nous faisons commander les gentilshommes par les perruquiers ?Victor Hugo (1802-1885)
Laissant ses congénères se chamailler pour quelques bouts de banane.Ouest-France, Vincent FAURE, 21/08/2016
Pas de dispute chez moi : si vous avez envie de vous chamailler, la rue est libre.Gustave Aimard (1818-1883)
Cela marqua la fin de l'affrontement, et les deux savants échangèrent encore de nombreuses lettres sans se chamailler.Revue d'histoire des sciences, 2013, Hubert Steinke (Cairn.info)
C'est ainsi que j'envisage la politique européenne, et non pas comme une tribune pour se chamailler et se donner en spectacle, comme certains collègues le font.Europarl
Quand ils ne risquent pas leur vie dans des bourgades paumées, les comparses n'arrêtent pas de se chamailler tels deux ados potaches.Ouest-France, Fabien JOUATEL, 08/09/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHAMAILLER » v. n.

Se battre contre un ennemi armé de toutes pieces, frapper reciproquement sur les armes les uns des autres. Ces deux Chevaliers ont long-temps chamaillé l'un contre l'autre. Nicod croit que ce mot vient de maille, à cause que les anciens Chevaliers en se battant frappoient sur des hauberts faits de mailles de fer. Il dit aussi qu'il pourroit venir de malleus, ou de malleare.
 
CHAMAILLER, se dit aussi des autres batteries, querelles & disputes qui durent long-temps, soit à coups de main, soit de paroles. Ces écoliers ont long-temps chamaillé ensemble à coups de poing. ces Docteurs ont long-temps chamaillé en disputant sur cette question.