Email catcher

chambrer

Définition

Définition de chambrer ​​​ verbe transitif

familier Chambrer qqn, se moquer de lui en paroles.
Mettre (le vin) à la température de la pièce, le réchauffer légèrement (opposé à frapper).

Conjugaison

Conjugaison du verbe chambrer

actif

indicatif
présent

je chambre

tu chambres

il chambre / elle chambre

nous chambrons

vous chambrez

ils chambrent / elles chambrent

imparfait

je chambrais

tu chambrais

il chambrait / elle chambrait

nous chambrions

vous chambriez

ils chambraient / elles chambraient

passé simple

je chambrai

tu chambras

il chambra / elle chambra

nous chambrâmes

vous chambrâtes

ils chambrèrent / elles chambrèrent

futur simple

je chambrerai

tu chambreras

il chambrera / elle chambrera

nous chambrerons

vous chambrerez

ils chambreront / elles chambreront

Synonymes

Synonymes de chambrer verbe transitif

se moquer de, s'amuser de, faire des gorges chaudes de, narguer, parodier, ridiculiser, rire de, tourner en ridicule, charrier (familier), se ficher de (familier), mettre en boîte (familier), se payer la tête de (familier), rire au nez de (familier), se foutre de (très familier), brocarder (littéraire), dauber (vieux ou littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot chambrer

Quelques minutes plus tard, il marque et se donne le droit de chambrer.Ouest-France, 09/06/2017
C'était tout simplement un docteur, que je connaissais, à qui un client, profitant du brouillard pour le chambrer dans ce café, demandait une consultation.Marcel Proust (1871-1922)
D'autant que le numéro 10, avec sa propension à chambrer et en rajouter, ne fait rien pour calmer les choses.Ouest-France, 03/07/2018
Donc à force d'être un peu les losers, c'est compliqué, parce qu'on s'est fait chambrer aussi parfois.Ouest-France, Julien HIPPOCRATE, 19/05/2021
À moins, au contraire, que, trop gentil et policé, trop bien élevé, il ne sache pas s'imposer, tchatcher, chambrer et rigoler avec les autres.Revue du MAUSS, 2015, Alain Caillé (Cairn.info)
Un jour de grande récréation, je trouve le moyen de la chambrer.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Et c'est également cet amateur de pêche, que ses camarades s'amusent à chambrer.Ouest-France, 06/08/2021
Adversaire qui justement, après le gain du premier set, n'a pas hésité à chambrer son concurrent pour lui rendre la pareille.Ouest-France, 22/02/2016
Pour pouvoir profiter de toutes ses saveurs, il est notamment conseillé de le chambrer en amont.Ouest-France, 10/03/2021
Le gaillard nous chambrerait tous, le lendemain...Paul Adam (1862-1920)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CHAMBRER verb. neut.

Terme de Guerre. Loger ensemble sous une même tente, ou en une même baraque ou cazerne. Les fantassins chambrent six à six, les cavaliers trois à trois ordinairement. On dit aussi, Chambrer une selle, pour dire, y faire une chambre.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Vidéos Il était une fois la langue française : « de cloître à cluster » Il était une fois la langue française : « de cloître à cluster »

« De cloître à cluster » par Bérengère Baucher, directrice éditoriale aux Éditions Le Robert.

22/11/2022