charrier

 

définitions

charrier ​​​ verbe transitif

Entraîner, emporter dans son cours. La rivière charrie du sable.
familier Charrier qqn, se moquer de lui. ➙ mystifier ; familier faire marcher. —  intransitif Tu charries. ➙ exagérer, plaisanter.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je charrie

tu charries

il charrie / elle charrie

nous charrions

vous charriez

ils charrient / elles charrient

imparfait

je charriais

tu charriais

il charriait / elle charriait

nous charriions

vous charriiez

ils charriaient / elles charriaient

passé simple

je charriai

tu charrias

il charria / elle charria

nous charriâmes

vous charriâtes

ils charrièrent / elles charrièrent

futur simple

je charrierai

tu charrieras

il charriera / elle charriera

nous charrierons

vous charrierez

ils charrieront / elles charrieront

 

synonymes

charrier verbe transitif

transporter, véhiculer, charroyer (vieilli ou région.)

entraîner, emporter

[familier] se moquer de

[familier] exagérer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Florent était attristé par le gâchis du pavé, par ce ruissellement d'eau jaune qui semblait charrier et éteindre le crépuscule dans la boue.Émile Zola (1840-1902)
L'air même brûlait, et les bouffées de vent semblaient charrier des molécules ignées.Théophile Gautier (1811-1872)
Tous ces chalands, toutes ces allèges m'attendront pour me faire escorte et charrier mes provisions.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La température à laquelle les fleuves commencent à charrier des glaçons est assez constante.Émile Bouant (1847-1926)
Le fleuve continua de charrier du bois de tous bords, mais dans un courant de plus en plus étendu et puissant.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Quelles voitures et quels chevaux pourraient charrier de pareils matériaux ?George Sand (1804-1876)
Il se balançait sur ses jambes torses, mais il ne fléchissait pas, d'une solidité de roc, d'une force musculaire à charrier un bœuf.Émile Zola (1840-1902)
Elles flottaient de toutes parts, ces paillettes lumineuses ; elles s'accrochaient aux arbres, se laissaient charrier par les ondes, donnaient aux rochers nus, noyés dans leurs feux, l'aspect de gisements aurifères.Ernest Daudet (1837-1921)
Mais les alternatives de gel et de dégel rendaient impossible de charrier un approvisionnement de quelques jours.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il prescrivit de les employer sur-le-champ à charrier des munitions d'infanterie et d'artillerie.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les prisonniers sont employés à charrier et à empiler eux-mêmes les briques pour construire leur cage.Ernest Michel (1837-1896)
Le courant était un moteur infatigable, et il fut employé à charrier du bois flotté jusqu'au moment où le froid vint l'enchaîner.Jules Verne (1828-1905)
Charrier, ayant fini son vin avant son pain, demanda à un domestique s'il ne pourrait avoir un verre de champagne.Émile Zola (1840-1902)
Il m'attelait à une petite charrette, et il me faisait charrier de la terre, du fumier, des pommes, du bois.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHARRIER » s. m.

Grande piece de grosse toile ou canevas, sur lequel on met la cendre quand on coule la lescive.

Définition de « CHARRIER » v. act.

Voiturer par charrette. Pendant qu'on charrie les foins & les vins, les autres voitures encherissent. Ce mot vient du Latin carrucare.
 
CHARRIER, se dit des choses liquides qui dans leur cours en emportent d'autres plus solides avec elles. La riviere charrie, quand les glaces se forment ou se détachent. il y a des rivieres qui charrient bien des sables, qui changent de lit. le sang charrie de mauvaises humeurs qui s'évacuent par la saignée.
 
CHARRIER, en termes de Fauconnerie, se dit quand l'oiseau emporte sa proye, & ne revient point lors qu'on le reclame. On dit aussi, qu'un oiseau de proye charrie un perdreau, quand il le poursuit & le pourchasse.
 
On dit proverbialement quand on menace un homme, qu'il faut qu'il charrie droit, pour dire, qu'il prenne bien garde de faire des fautes, parce qu'on luy en doit dêja d'ailleurs.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020