cheminer

 

définitions

cheminer ​​​ | ​​​ verbe intransitif

(personnes) Faire du chemin, et spécialement un chemin long et pénible, que l'on parcourt lentement. ➙ aller, marcher.
au figuré (choses) Avancer lentement. ➙ progresser.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je chemine

tu chemines

il chemine / elle chemine

nous cheminons

vous cheminez

ils cheminent / elles cheminent

imparfait

je cheminais

tu cheminais

il cheminait / elle cheminait

nous cheminions

vous cheminiez

ils cheminaient / elles cheminaient

passé simple

je cheminai

tu cheminas

il chemina / elle chemina

nous cheminâmes

vous cheminâtes

ils cheminèrent / elles cheminèrent

futur simple

je cheminerai

tu chemineras

il cheminera / elle cheminera

nous cheminerons

vous cheminerez

ils chemineront / elles chemineront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On ne voyait, à l'écart, que quelques cierges perdus cheminer seuls, ainsi que des lucioles cherchant leur route, à l'aide de leur petite lanterne.Émile Zola (1840-1902)
Il n'a manqué à l'heureux vacher que de cheminer, la lyre à la main et le front relevé vers les nuages, le long de la voie sacrée !Émile Gebhart (1839-1908)
J'aurais voulu vous aider à transporter cet arbre et cheminer dans les rudes sentiers de la montagne.François-René de Chateaubriand (1768-1848) et Marie-Louise de Vichet (1779-1848)
Une heure de repos relatif, à cheminer sur un sol blanchâtre, le long d'une rivière endormie...Pierre Loti (1850-1923)
Or donc, la conclusion de mon discours, seigneur hidalgo, c'est que vous laissiez cheminer votre fils par où l'entraîne son étoile.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Par un crépuscule de novembre, au milieu des champs et des bois dénudés, on voit cheminer un vieillard dont les pas sont fatigués.Auguste Angellier (1848-1911)
Pendant assez longtemps, les deux chefs continuèrent ainsi a cheminer côte à côte sans échanger une parole, absorbés chacun par leurs pensées ; enfin le jeune homme releva son front rêveur.Gustave Aimard (1818-1883)
Il nous resterait à cheminer dans la ville ; il faudrait ouvrir la tranchée devant chaque maison, et perdre plus de monde que je ne le veux faire.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
On eût pu la faire cheminer avec le siècle ; le roi, les esprits sages le voulaient.Joseph Fouché (1759-1820)
J'entendais au-dessus de ma tête cheminer et parler dans la montagne des passants inconnus dont je voyais les ombres remuer dans les ténèbres.Victor Hugo (1802-1885)
Et on prend confiance dans cette cohésion instinctive, on en vient peu à peu à laisser les bêtes cheminer comme elles l'entendent.Pierre Loti (1850-1923)
Nous le laisserons cheminer, afin de donner à loisir plusieurs explications nécessaires à l'intelligence de cette histoire.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
En s'abordant les deux troupes se saluèrent avec courtoisie, et voyant qu'ils se dirigeaient vers le même endroit, ils se mirent à cheminer de compagnie.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Mais celui-ci se trouva arrêté dès le premier hexamètre, dont les pieds goutteux ne purent jamais cheminer.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Même quand il fallait cheminer dans la boue et sous la neige, pas un vieillard, pas une femme n'hésitait.Alphonse Chabot (?-1921)
Or, ce n'était pas chose facile de cheminer dans ce dédale tout hérissé de périls et dans lequel il ne savait pas comment faire le premier pas.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Elle s'était élevée au premier rang à pas si comptés et d'un mouvement si doux qu'elle avançait sans avoir l'air de cheminer.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Ils mettaient alors la tête à la portière, haranguaient la populace et la conjuraient, au nom de la loi, de laisser cheminer la voiture.Louise Élisabeth de Croÿ de Tourzel (1749-1832)
Quelle volupté n'éprouve-t-on pas à feuilleter, si je puis dire, les vieilles rues comme à cheminer à travers un livre !Jules Claretie (1840-1913)
Tout en causant, nous avions atteint la forêt, et nous commencions à cheminer sous une jeune vente de chênes.Émile Souvestre (1806-1854)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHEMINER » v. n.

Marcher, aller par les chemins. Aprés avoir bien cheminé dans le desert, nous trouvasmes un petit village, &c. Le peuple disoit autrefois, Mon chemin cheminois. Rabelais fait une allegorie de l'Isle d'Odos, où les chemins cheminent, pour se mocquer de ces phrases, Où va ce chemin ? Les batteurs & guetteurs de chemins, &c.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020