chicane

définitions

chicane ​​​ nom féminin

Difficulté, incident qu'on suscite dans un procès pour embrouiller l'affaire (➙ chicaner). —  péjoratif La procédure.
Querelle, contestation où l'on est de mauvaise foi. ➙ argutie, dispute, tracasserie. Les éternelles chicanes entre voisins.
Passage en zigzag qu'on est obligé d'emprunter.

synonymes

chicane nom féminin

avocasserie (péjoratif), procédé dilatoire

argutie, chicanerie, chipotage, ergotage, finasserie, ergoterie (vieilli)

altercation, bisbille (familier), logomachie (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y a de l'air ici pour tout le monde, et la brise ne vous chicane pas votre contingent.Jules Verne (1828-1905)
S'il en avait, il fallait tâcher de trouver qu'ils n'étaient pas en règle et élever une chicane quelconque.George Sand (1804-1876)
Il me susciterait peut-être alors quelque chicane qui produirait du scandale et n'améliorerait pas sa position.George Sand (1804-1876)
Cette avarice, du reste, s'allie bien avec le goût prononcé pour la chicane dont on les accusoit.Paul Scarron (1610-1660)
Il avait un goût prononcé pour la chicane, ce qui lui coûtait plusieurs milliers de livres sterling par an.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Je lui dis un mot de notre petite bataille du grand conseil : il admira notre bonheur, et détesta cet excès de chicane.Madame de Sévigné (1626-1696)
Il se hâta aussi d'oublier les langues savantes et importunes dont on avait obsédé sa mémoire et la chicane dont on avait sophistiqué son esprit.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On ne chicane pas au peintre ses couleurs, au romancier son encre et son papier, à l'auteur dramatique sa rampe et ses pendules qui ne marchent pas.Émile Zola (1840-1902)
Il reconnaîtra le poison, la poudre, la vapeur ; il reconnaîtra tes éclairs, la fumée, la foudre ; il reconnaîtra la légalité et la chicane contre les savants et les ignorants.George Sand (1804-1876)
Il fallait ménager ces alliés nouveaux et ombrageux ; toute chicane eût fait perdre du temps.Camille Jullian (1859-1933)
Comment sont-ils assez ridicules pour donner signe de vie, lorsque je ne chicane jamais sur le total d'une facture, quand je paye sans sourciller des intérêts extravagants ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Son père eût préféré le voir mordre à la chicane, s'adonner à la fabrication de thèses ronflantes et suivre des cours de déclamation.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Il a depuis soigneusement réparé cette erreur ; mais la chicane lui laissa de l'aigreur contre la gent pédante, en qui le savoir étouffe trop souvent le goût.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Elle révèle un manque de considération totale pour les victimes, il s'agit d'une véritable chicane hors du temps.Europarl
C'est une querelle de pure littérature ture que je vous fais, une guerre de mots, une chicane sur les expressions.George Sand (1804-1876)
Il n'avait pas de descendance, partant il ne laissait pas d'éléments de chicane pour l'avenir.George Sand (1804-1876)
J'entends les règles et constitutions par lesquelles vous vous gouvernez ; ajoutons la dangereuse chicane à laquelle vous dressez vos confesseurs pour le gouvernement des âmes.Edgar Quinet (1803-1875) et Jules Michelet (1798-1874)
Et, si l'on aime tant son théâtre, je comprends peu qu'on étudie sa vie et son caractère dans un esprit de malveillance et de chicane.Jules Lemaître (1853-1914)
Je veux d'abord, pour me débarrasser de toute chicane, tracer la carte de cette vallée.George Sand (1804-1876)
Quand on leur avait accordé un point, ils faisaient une nouvelle chicane et une nouvelle demande.Charles Rollin (1661-1741)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHICANE » s. f.

Abus des procedures judiciaires, quand on s'en sert pour dilayer, tromper ou surprendre les Juges & les parties. Les parties saisies se servent de toutes sortes de chicanes pour se conserver en la possession de leur bien qu'on decrete ; ils font la chicane d'appeller de toutes les sentences qu'on rend contre eux.
 
On appelle gens de chicane, les Sergents, Procureurs, Solliciteurs, & autres qui inventent ordinairement les fuittes & vaines subtilités qui sont cause de la chicane.
 
CHICANE, se dit aussi des sophismes qu'on fait dans les Colleges, des distinguo, & autres subtilités qui immortalisent les disputes & obscurcissent la verité, comme la chicane du Palais fait les procez & la Justice.
 
CHICANE, se dit encore de toutes les disputes & contestations qui se font dans les affaires & negociations civiles. Cet homme a fait une longue chicane sur la clause de ce contract. Ce joüeur dispute, fait une chicane pour cinq sols.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction

Les idées reçues sur la traduction ont la vie dure.

Laélia Véron 14/06/2021