clément

définitions

clément ​​​ , clémente ​​​ adjectif

Qui manifeste de la clémence. ➙ généreux, humain, indulgent, magnanime.
(temps) Un hiver clément, peu rigoureux. ➙ doux.

synonymes

clément, clémente adjectif

indulgent, bienveillant, magnanime (littéraire), miséricordieux, exorable (littéraire)

doux

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Clément avouait encore que le fait seul de se démasquer en présence d'un ami lui procurait un bonheur qui approchait de la volupté.Charles Barbara (1817-1866)
Clément, qui n'était qu'à quelques pas, eut un mot blessant qui fit brusquement fermer la bouche et détourner les yeux.Marguerite Audoux (1863-1937)
Un instant, on eût pu croire que le ciel clément l'avait exaucée, mais bientôt des tressaillements faibles agitèrent tout son corps.Paul Féval (1816-1887)
Clément avait fait autrefois cette devise pour vous ; elle paraissait une exagération de la manière dont vous étiez faite, et c'est une vérité toute faite pour cette princesse.Madame de Sévigné (1626-1696)
Je serais bien fou d'être pour toi clément et miséricordieux pour tout le mal et l'opprobre dont tu m'as couvert.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Et cependant, il ne désespérait pas d'un avenir plus clément ; il opposait au malheur une force qu'on n'eût pas soupçonnée en lui, en le regardant.Ernest Daudet (1837-1921)
Aussi, malgré la sévérité qui atteint certains de ses actes, le jugement des hommes sera clément pour lui.Auguste Angellier (1848-1911)
Je suis terrible envers mes ennemis, bon, clément et miséricordieux envers le peuple et ceux qui se déclarent mes amis.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Ainsi donc, partez... au nom du ciel, partez... et remerciez-moi à genoux d'être aussi clément que je le suis.Eugène Sue (1804-1857)
Clément, en homme habile, s'était gardé d'omettre qu'il vivait avec une femme à laquelle il était fort attaché et qu'il s'agissait d'une double conversion.Charles Barbara (1817-1866)
Clément glissa son bras valide sous les épaules du corps souple et léger, et le traîna à l'abri du marronnier, dans l'ombre.Daniel Lesueur (1854-1921)
Comonfort est un gros bonhomme tirant à l'obésité, un peu mou, m'a-t-on dit, mais plein de cœur et trop clément.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
On peut juger que si l'homme a ainsi traité l'homme, il n'a pas été plus clément ni meilleur pour les animaux.Jules Michelet (1798-1874)
Il venait obscurcir mes jours au moment où il semblait qu'un ciel clément voulût en dissiper les nuages !Jules Massenet (1842-1912)
Même dans l'horreur des guerres civiles il se montre, pour les vaincus, humain et quelquefois clément.Hyacinthe Corne (1802-1887)
Qu'on lise tout le discours qu'il daigna leur tenir, on le trouvera le plus sage & le plus clément des hommes.Voltaire (1694-1778)
Ils s'en allaient sur l'océan calme, plus clément que les hommes, où ils attendraient d'être encore une fois chassés de terre le lendemain.Marc Elder (1884-1933)
S'ils veulent la guerre, je la leur porterai moi-même ; je suis clément et miséricordieux envers mes amis, mais terrible comme le feu du ciel envers mes ennemis.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Clément lui indiqua son domicile, et, quelques pas plus loin, lui serra les mains et s'éloigna.Charles Barbara (1817-1866)
Dans l'entrevue qu'il eut avec notre héros, celui-ci se montra courtois, généreux, clément et courageux.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CLEMENT, ENTE » adj.

Qui a coûtume de pardonner, de traitter doucement ceux qui sont à sa discretion. Au nom de Dieu clement & misericordieux : c'est ainsi que le faux Prophete Mahomet commence tous les Chapitres de son Alcoran. Alexandre fut clement dans sa victoire, en traittant humainement Porus aprés l'avoir pris. Ce mot vient du Grec klima, inclinamentum, du verbe klino, inclino, flecto. On appelle un Prince clement, qui se laisse facilement flêchir par les prieres.