coche

 

définitions

coche ​​​ nom féminin

vieux ou régional Encoche (➙ cocher); entaille.

coche ​​​ nom masculin

anciennement Grande voiture tirée par des chevaux, qui servait au transport des voyageurs.
locution, au figuré Manquer le coche : perdre l'occasion de faire une chose utile, profitable.
Coche d'eau : chaland halé pour le transport des voyageurs.
Coche (de plaisance) : recommandation officielle pour house-boat.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand le soleil se lève, il rejoint ses femelles, danse devant elles, cependant qu'elles le boivent des yeux, puis les coche, selon son caprice, avec une grande vivacité.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il lui déplaisait, assurément, de voir aller et venir cette mouche du coche, mais il ne laissa rien voir de son déplaisir.Jules Claretie (1840-1913)
A sa descente du coche, une voiture sans armoiries, l'a pris et amené jusqu'au poteau du midi, où je l'ai reçu et d'où je l'ai conduit à mon oratoire.Octave Féré (1815-1875)
Je descendis donc du coche, avant d'entrer dans l'enceinte, pour prendre à la porte de la ville des informations sur son logement ; mais personne ne la connoissoit.Jean-Baptiste Mosneron de Launay (1738-1830)
Coche détourna la tête pour ne pas laisser deviner le sourire qui plissait sa bouche, et la petite flamme qui passait dans ses yeux, puis sortit.Maurice Level (1875-1926)
Coche parcourut pour la seconde fois son information de dernière heure, et parut la lire avec la plus grande attention.Maurice Level (1875-1926)
Mais, en ce qui me concerne, la législation sur l'étiquetage loupe le coche sur au moins deux éléments essentiels.Europarl
Coche se dressa livide, prit sa tête dans ses mains, poussa un cri, et retomba comme assommé.Maurice Level (1875-1926)
Coche se leva, raidi dans un terrible effort, si pâle que l'on crut qu'il allait tomber et que les gardes tendirent les bras vers lui.Maurice Level (1875-1926)
Au moment où je la mets dans la poêle, j'y fais une petite coche, je la divise ensuite en deux parties égales par une autre petite coche.Nicolas Appert (1749-1841)
Coche, dont le journal avait, le premier et le seul, annoncé la nouvelle, était assailli de questions.Maurice Level (1875-1926)
Il nous disait à ce propos qu'un jour il voyageait dans un coche public ; c'était en hiver.Denis Diderot (1713-1784)
Cette fille avait un gros paquet sous le bras ; elle mit donc l'enfant dans le coche en même temps.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Marcel Schwob (1867-1905)
Je dors mal, je manque d'appétit, je ne saurais digérer, je ne suis bien que dans un coche.Denis Diderot (1713-1784)
À cent pas des portes parut, le long du grand chemin, une manière de coche fort délabré, tiré par quatre vilains chevaux, et conduit par un vrai cocher de louage.Louis-Balthazar Néel (1695-1754)
Si 95 % ou plus de 95 % des lignes sont exécutées, on coche la rubrique correspondante.Europarl
Le carrosse de voiture (on parlait ainsi en ce temps-là) était un vieux coche attelé de vieux chevaux qui marchaient une demi-journée, et chaque soir les voyageurs couchaient à l'auberge.Jules Janin (1804-1874)
Je tournais le dos au coche et avançais dans cette cour d'une prodigieuse étendue ; on n'y était éclairé que par des étoiles.Jacques Cazotte (1719-1792)
Le petit docteur bourdonnait autour de moi comme la mouche du coche ; j'ai dû le faire asseoir dans un coin.Edmond About (1828-1885)
Dès que le lait placé dans la chaudière est réduit à la hauteur de cette coche intermédiaire, je suis assuré que la réduction est complète.Nicolas Appert (1749-1841)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COCHE » subst. masc.

Voiture posée sur quatre rouës, qui est en forme de carrosse, à la reserve qu'il est plus grand, & qu'il n'est point suspendu. On s'en sert pour aller de ville en ville. Il y a des coches de Paris à Lyon, Roüen, Bordeaux, & à toutes les grandes villes de commerce. On appelle aussi coche d'eau, des bateaux publics & couverts qui servent à voiturer les personnes & les marchandises sur les rivieres. Les coches de Melun, de Sens, de Joigny, d'Auxerre. On appelle coches volants, les coches bien attelés qui font une plus grande diligence que les autres. Menage & Nicod derivent ce mot de l'Hongrois kotezy : disant que les coches sont de l'invention des Hongrois. Du Cange le derive de cogga, qui est une espece de navire que Spelmannus derive de coque, ou de concha, parce que ces navires sont faits en forme de coquille. L'Allemand dit kutsch, pour signifier la même chose. On dit d'un homme qui ne veut point differer son voyage, qu'il a donné des erres au coche, qu'il faut qu'il parte.

Définition de « COCHE » subst. fem.

Truye vieille & grasse qui a eu plusieurs cochons.
 
On dit figurément d'une femme grosse extraordinairement, que c'est une grosse coche, une vieille coche.
 
COCHE, signifie aussi une dent, une entaille qu'on fait dans du bois, ou autre corps solide pour y arrester, ou y marquer quelque chose. La corde d'une arbaleste s'arreste dans une coche faite exprés. On fait des coches sur une taille pour marquer la quantité de pain ou de vin qu'on a pris chez le Boulenger, le Cabaretier.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020