Email catcher

complaire

définitions

complaire ​​​ verbe transitif indirect

littéraire Complaire à qqn, lui être agréable (➙ complaisance).
Se complaire (à, dans) verbe pronominal : trouver son plaisir, sa satisfaction à, dans. ➙ se délecter, se plaire. Il se complaît (ou ro complait) à faire cela.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je complais

tu complais

il complaît / ro il complait / elle complaît / ro elle complait

nous complaisons

vous complaisez

ils complaisent / elles complaisent

imparfait

je complaisais

tu complaisais

il complaisait / elle complaisait

nous complaisions

vous complaisiez

ils complaisaient / elles complaisaient

passé simple

je complus

tu complus

il complut / elle complut

nous complûmes

vous complûtes

ils complurent / elles complurent

futur simple

je complairai

tu complairas

il complaira / elle complaira

nous complairons

vous complairez

ils complairont / elles complairont

synonymes

complaire à verbe transitif indirect

contenter, plaire à, satisfaire

se complaire à verbe pronominal

aimer, se délecter de, se plaire à, se vautrer dans (péjoratif)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'où un déplacement, c'est désormais plutôt la science qui doit rendre compte de son fantasme tandis que la psychanalyse peut se dispenser de lui complaire.La Cause du désir, 2013 (Cairn.info)
Brumières se croyait obligé, pour lui complaire, d'insister aussi, malgré le dépit que lui causait, par moments, ce caprice.George Sand (1804-1876)
Frétillant dans son bocal d'eau douce, enchaînant sans relâche les allers retours, le poisson rouge semble se complaire à errer sans but, hors du temps.Ouest-France, 08/07/2019
Au contraire, les antihéros se veulent peu provocateurs et semblent se complaire dans la camaraderie et l'esprit d'équipe.Ouest-France, Romain Mangattale, 05/08/2016
Il m'accusait de me complaire à faire l'oiseau de mauvais augure ; et il écartait mes noires prévisions.René Boylesve (1867-1926)
Les chefs de gouvernement doivent à tout prix éviter de se complaire dans la contemplation des résultats acquis.Europarl
Ces interventions sont diversement accueillies : certaines participantes paraissent interloquées, d'autres se défendent avec vigueur de se complaire dans leurs problèmes.Psychothérapies, 2007, Dr Thierry Currat, Luc Michel (Cairn.info)
À l'âge de dix-huit ans, mon père se maria contre son gré pour complaire à sa mère.François-René de Chateaubriand (1768-1848) et Marie-Louise de Vichet (1779-1848)
Mais certains collaborateurs, en activité partielle ou totale, semblent se complaire dans cette situation.Capital, 31/12/2020, « Les plus gros ratés de managers en télétravail »
On voit qu'elle danse non par ivresse, mais par piété, pour complaire à sa sœur, à ses frères, et pour honorer la madone.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Aussi, n'oublions pas que les marchés boursiers continuent de se complaire dans une bulle, dans la mesure où leur valorisation est trop excessive au regard de la réalité économique.Capital, 26/06/2021, « Bourse : faut-il craindre un été meurtrier ? »
Ils ont complètement perdu la joyeuse espérance, au point qu'aucun d'eux ne fait plus un pas pour complaire à sa philosophie.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
L'ordre même lui fut transmis de marcher en avant pour complaire à l'opinion publique.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Certes pas pour se complaire dans le discours convenu sur les leçons à tirer de l'histoire.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2005, Claude Liauzu (Cairn.info)
Il s'agissait de les empêcher de se complaire dans l'assistanat et de les motiver à chercher de meilleures conditions de vie.Vie sociale, 2011, Cécile Maes (Cairn.info)
Devant le désespoir de sa mère, est-elle généreuse de s'attendrir sur elle-même, de se complaire en la vision du bonheur que lui prépare l'avenir ?Hector Bernier (1886-1947)
Chez ce grand homme de l'archéologie française, l'humanité simple et modeste était bien trop exempte de vanité pour se complaire au bruit de l'éloge.Revue archéologique, 2014, Alain Pasquier (Cairn.info)
Ce risque est d'autant plus grand que la société occidentale prend un malin plaisir à se complaire de l'infantilisation de ses membres.Transversalités, 2010, Laurent Villemin (Cairn.info)
Ainsi, le maniaco-dépressif va se complaire dans des sensations et des affects douloureux, ce qui confère une allure très masochique à cet éprouvé.Psychologie clinique et projective, 2016, Odile Husain, Mariette Lepage (Cairn.info)
Il crut sage de complaire, de lâcher la main.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMPLAIRE » v. n.

Se rendre agreable à quelqu'un en deferant à ses volontez & à ses sentiments. Les Courtisans ne tâchent qu'à complaire aux Princes & aux puissances. on gagne le coeur des Dames à force de les flatter & de leur complaire.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022