Email catcher

contenter se contenter (de)

Définition

Définition de contenter ​​​ verbe transitif

Rendre (qqn) content en lui donnant ce qu'il désire. ➙ combler, satisfaire. locution proverbiale On ne peut pas contenter tout le monde. ➙ plaire à.

Définition de se contenter (de) verbe pronominal

Être satisfait de (qqch.), ne rien demander de plus que. ➙ s'accommoder, s'arranger. Se contenter de ce que l'on a.

Conjugaison

Conjugaison du verbe contenter

actif

indicatif
présent

je contente

tu contentes

il contente / elle contente

nous contentons

vous contentez

ils contentent / elles contentent

imparfait

je contentais

tu contentais

il contentait / elle contentait

nous contentions

vous contentiez

ils contentaient / elles contentaient

passé simple

je contentai

tu contentas

il contenta / elle contenta

nous contentâmes

vous contentâtes

ils contentèrent / elles contentèrent

futur simple

je contenterai

tu contenteras

il contentera / elle contentera

nous contenterons

vous contenterez

ils contenteront / elles contenteront

Synonymes

Synonymes de contenter verbe transitif

combler, exaucer, plaire à, satisfaire, suffire à

assouvir, satisfaire

Exemples

Phrases avec le mot contenter

Cependant, quoique suggestives, on ne peut se contenter de ces généralités.Comptabilité - Contrôle - Audit, 2005, Jean-Claude Daumas (Cairn.info)
Pour la prévention, on va se contenter de relayer des informations très standards, qui ne sont pas forcément adaptées à la population étudiante.Capital, 14/04/2021, « Manque de moyens, inégalités, problèmes de gouvernance… les défis des… »
D'une part, on ne peut se contenter d'invoquer le caractère non auto-interprétatif (ou non auto-applicatif) des représentations, comme s'il allait de soi : il faut l'expliquer.Revue internationale de philosophie, 2001, François Recanati (Cairn.info)
En entreprise aussi, où mieux vaut ne jamais se contenter du flux, de l'info en surface, mais creuser, chercher.Capital, 06/10/2020, « Comment passer en mode survie dans le monde du travail… »
Cette note est une première étape, mais il serait risqué de se contenter de remplacer l'expression par une autre.Délibérée, 2020, Pierre-Guillaume Prigent, Gwénola Sueur (Cairn.info)
Mais c'est un sujet tellement sensible que les sociétés préfèrent se contenter d'une charte générale de la diversité, sans instrument pour la mesurer.Ça m'intéresse, 18/12/2011, « Pourquoi les statistiques ethniques ont-elles été autorisées ? »
Cette dernière se contentera sans doute d'endiguer la crise, sans aider à la résoudre.Politique étrangère, 2018, Jalel Harchaoui (Cairn.info)
Cette justice sociale ne saurait se contenter d'une parité dans la servitude et d'une équité dans la soumission.Revue du Mauss, 2014, Roland Gori (Cairn.info)
On ne va pas se contenter de défendre durant 90 minutes.Ouest-France, 22/08/2021
Il faut parfois se contenter, lorsqu'on candidate au maintien, de peu.Ouest-France, 26/02/2018
Cependant je dus laisser tout mon bagage et me contenter d'une couverture.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Pour ceux qui veulent se contenter de l'admirer, les œuvres seront exposées publiquement dès aujourd'hui.Ouest-France, Olivier BORIES, 18/04/2019
Il faudra en revanche se contenter d'un service client en ligne uniquement.Capital, 09/09/2020, « Tarifs, services clients : les meilleures offres de gaz et… »
A plus long terme, les organisations ne se contenteront pas de réduire ou neutraliser leur impact environnemental.Capital, 25/11/2021, « 5 modèles d'entreprises qui vont émerger avec la crise »
Nous ne nous sommes donc pas associés à cette résolution, nous nous contenterons de nous abstenir sur le vote.Europarl
Cette dernière n'écrirait pas mais se contenterait de décrire, elle n'aspirerait pas à la gloire mais uniquement à distraire sa propre famille.Cahiers du Genre, 2018, Kaoutar Harchi (Cairn.info)
C'est qu'il faut contenter tout le monde, aussi bien les traditionnalistes que les laïcards.Ça m'intéresse, 10/03/2022, « Qui a dessiné le drapeau européen ? »
Elle devra se contenter d'un statut temporaire, valable cinq ans.Ouest-France, Marie BOËDA, 23/06/2021
Cette fois, on ne se contenterait pas de prendre les mêmes candidats pour recommencer de la même manière un nouveau quinquennat.Ouest-France, François Régis Hutin, 03/09/2016
Ce dernier, bien qu'en tête après 9 des 13 spéciales, a dû se contenter de la dernière place.Ouest-France, 26/09/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CONTENTER v. act.

Satisfaire quelqu'un, le rendre heureux ou content, soit en paroles, soit en argent. Il s'est contenté de ce qu'on luy a dit, du party qu'on luy a accordé, du payement qu'on luy a fait, de la reparation qu'il a receuë. Cet Advocat contente bien ses parties. Cet Ouvrier contente bien ses chalands. Ce Maistre se contente fort du service de ce valet. L'ambition & l'avarice ne se contentent, ne s'assouvissent jamais.
 
CONTENTER, signifie aussi, Donner ce qui est propre pour satisfaire. C'est un homme qui est insatiable, qu'on ne peut jamais contenter. Je n'ay point trouvé de raison, d'expression qui me contente, qui me satisfasse sur cet article. Cet Auteur retouche toûjours à son Ouvrage, il ne se contente jamais. On dit en ce sens, Contenter ses passions, ses appetits, pour dire, leur donner ce qu'ils demandent. Contenter nature, contenter sa vanité, son ambition, sa curiosité.
 
CONTENTER, signifie encore, Appaiser, faire taire. Contentez cet enfant, donnez luy ce qu'il demande. Il faut contenter les petits creanciers, pour empêcher qu'ils ne crient. Les mutins ne quitteront point les armes, si on ne les contente.
 
CONTENTER, signifie encore, Suffire. Il ne s'est pas contenté de trahir sa conscience par de faux serments, il a encore pratiqué de faux témoins. Contentez vous que je ne vous poursuis pas en justice comme je devrois. On dit en ce sens, que la nature se contente de peu, qu'il se faut contenter de ce qu'on a, pour dire, qu'il faut peu de chose pour vivre, que le reste est superflu.
 
CONTENTE, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d’écriture de Michel Bussi Trois secrets d’écriture de Michel Bussi

Michel Bussi, « le maître du suspense », est l’un des auteurs préférés des Français. Depuis Nymphéas noirs, il enchaîne les best-sellers. Sa...

30/03/2022