plaire

 

définitions

plaire ​​​ verbe transitif indirect

(personnes) Plaire à : être d'une fréquentation agréable à (qqn), lui procurer une satisfaction. ➙ attirer, charmer, séduire. Ce garçon ne me plaît (ou ro plait) pas du tout.
Éveiller l'amour, le désir de qqn.
(choses) Être agréable à. ➙ convenir. Ce film nous a beaucoup plu. ➙ enchanter, ravir, réjouir. Ça ne me plaît pas.
impersonnel
Il… plaît. Tant qu'il vous plaira, tant que vous voudrez. Faites ce qui vous plaît, ce que vous voudrez (distinct de faites ce qu'il vous plaît, ce que vous aimez).
S'il te plaît, s'il vous plaît : formule de politesse, dans une demande, un conseil, un ordre. Comment dites-vous cela, s'il vous plaît ? (abréviation SVP).
vieilli Plaît-il ? (employé pour faire répéter ce que l'on a mal entendu ou mal compris). ➙ comment, pardon.
littéraire, au subjonctif Plaise…, plût… (en tête de phrase). Plaise, plût au ciel que…, pour marquer qu'on souhaite qqch. —  À Dieu ne plaise que… : pourvu que cela n'arrive pas.

se plaire ​​​ verbe pronominal

(participe passé invariable)
(réfléchi) Plaire à soi-même, être content de soi.
(réciproque) Se plaire l'un à l'autre. Ils se sont tout de suite plu.
Se plaire à : prendre plaisir à. ➙ aimer, s'intéresser. Elle se plaît au travail, à travailler.
Trouver du plaisir, de l'agrément à être dans. Il se plaît beaucoup à la campagne ; avec toi.
Se trouver bien, prospérer. La clématite se plaît sur les vieux murs.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je plais

tu plais

il plaît / ro il plait / elle plaît / ro elle plait

nous plaisons

vous plaisez

ils plaisent / elles plaisent

imparfait

je plaisais

tu plaisais

il plaisait / elle plaisait

nous plaisions

vous plaisiez

ils plaisaient / elles plaisaient

passé simple

je plus

tu plus

il plut / elle plut

nous plûmes

vous plûtes

ils plurent / elles plurent

futur simple

je plairai

tu plairas

il plaira / elle plaira

nous plairons

vous plairez

ils plairont / elles plairont

 

synonymes

se plaire verbe pronominal

s'aimer, s'apprécier

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Est-ce que la longue expérience des femmes ne leur a pas enseigné qu'une jolie toilette constitue la moitié de leur art de plaire ?William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Mais, cher ami, vous ne voulez sans doute pas me faire accepter la compagnie d'une personne dont l'esprit ou les manières pourraient ne pas me plaire.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sans doute il suffit de vous voir pour désirer de vous plaire ; de vous entendre dans le cercle pour que ce désir augmente.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Un exposé si pratique, si clair et si brillant par moments devait plaire aux contemporains.Gustave Baguenault de Puchesse (1843-1922)
Je comprends qu'il puisse ne pas plaire : il n'est pas optimal en matière de politique des transports.Europarl
J'aurais cessé de plaire, voilà tout, et ce serait à moi de chercher des moyens plus efficaces de rentrer dans vos bonnes grâces.Gérard de Nerval (1808-1855)
Pourtant, il faisait tout ce qu'il pouvait pour me plaire, il s'acharnait à m'aimer stupidement.Octave Mirbeau (1848-1917)
Le moment est venu pour moi de respecter l'engagement que j'avais pris de présenter une proposition qui sera forcément controversée, parce qu'il est impossible de plaire à tout le monde.Europarl
Si vous tâchez de plaire aux hommes pour qu'ils vous soient reconnaissants, vous travaillerez en vain.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Sa beauté, comme un bouton de fleur plein de promesses, ne pouvait plaire qu'aux artistes qui préfèrent les esquisses aux tableaux.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il est employé au bureau des postes pour plaire à ses parents, qui veulent qu'il s'occupe, ce dont il n'a pas besoin, car il est fort riche.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
De moins en moins, d'ailleurs, il abusait d'elle, la sentant trop rétive pour s'y plaire.Émile Zola (1840-1902)
Elle s'en débarrassait comme d'un objet ayant cessé de plaire et dont la vue seule lui eût été odieuse.Jules Verne (1828-1905)
Je ne crois pas avoir jamais mis tant de soin à plaire, ni avoir été jamais aussi contente de moi.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Quels sont donc, ma belle amie, ces sacrifices que vous jugez que je ne ferais pas, et dont pourtant le prix serait de vous plaire ?Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Elle était encore trop jeune et trop occupée de sa jeunesse pour se plaire aux souvenirs de son enfance.Madame de La Fayette (1634-1693)
Je crois, dit-il, qu'un républicain doit se plaire à la plupart de ces ouvrages écrits si librement.Voltaire (1694-1778)
Vous m'avez si bien persuadée que vous m'aimez, qu'il me semble que, dans la vue de me plaire, vous ne vous hasarderez point.Madame de Sévigné (1626-1696)
Il trouva mauvais, après avoir changé, réformé, amélioré pour me plaire, que je ne me tinsse point encore pour satisfait.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Quand on aurait fait ce livre pour vous, il ne serait pas plus digne de vous plaire.Madame de Sévigné (1626-1696)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLAIRE » v. n.

Avoir des qualitez agreables, & qui donnent de la joye aux sens, ou à l'esprit. La Musique plaist aux oreilles. Les beaux tableaux, les beaux paysages plaisent à la veuë. La beauté a des agréements & des charmes qui plaisent à tout le monde. La verité, la science, plaisent aux esprits bien faits. Faret a écrit l'art de plaire à la Cour, sous le titre de l'Honneste Homme. Ce mot vient du Latin placere.
 
PLAIRE, se dit aussi avec le pronom personnel & absolument. Dieu se plaist en ses ouvrages ; il s'est pleu souvent à faire des miracles. Quand cette veuve se pare, elle dit que c'est pour se plaire. Les melancholiques se plaisent dans la solitude. C'est un glorieux qui se plaist en luy-même ; un meschant qui se plaist à mal faire. Cet homme a le secret de plaire.
 
PLAIRE, se dit aussi en parlant des animaux & des plantes. Les pourceaux se plaisent dans l'ordure. Les truites se plaisent dans l'eau vive. Les saules, les aulnes se plaisent dans les lieux humides. Les sapins se plaisent dans les lieux montueux. La vigne se plaist auprés de l'ormeau.
 
PLAIRE, signifie aussi, Commander, ou vouloir quelque chose. Le Roy dit dans le dispositif de tous ses Edits, Voulons & nous plaist. Les provisions d'office qu'il donne portent, que c'est pour les exercer tant qu'il luy plaira. Ce Maistre d'Hostel gouverne absolument son Maistre, il dispose de tout en la maison comme il luy plaist. Un superieur respond à celuy qui luy demande une raison, C'est qu'il me plaist d'en user ainsi. On dit aussi dans les requestes & placets, S'il plaist à la Cour. Ce consideré Nosseigneurs, il vous plaise. Plaise à Mr. le President avoir pour recommandé le bon droit de...
 
On dit aussi en termes de civilité, Plaist-il, Monsieur, quand on fait repeter une chose qu'on a mal entenduë. Je vous iray voir demain, si Dieu plaist. S'il vous plaisoit de m'entendre. Vous en userez comme il vous plaira.
 
On dit aussi par exclamation & par souhait, Plust à Dieu que vous eussiez dit vray. A Dieu ne plaise que je commette cette incivilité.
 
On dit proverbialement d'une chose mal ordonnée, Cela va comme il plaist à Dieu. Cela vous plaist à dire, quand on veut contredire avec honnesteté.
Drôles d'expressions Noter sur ses tablettes Noter sur ses tablettes

Noter sur ses tablettes : prendre bonne note de quelque chose.

Alain Rey 28/09/2020