condenser

 

définitions

condenser ​​​ verbe transitif

Rendre (un fluide) plus dense ; réduire à un plus petit volume. ➙ comprimer, réduire. Condenser un gaz par pression.
Réduire, ramasser (l'expression de la pensée). Condenser un récit. ➙ abréger, dépouiller, résumer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je condense

tu condenses

il condense / elle condense

nous condensons

vous condensez

ils condensent / elles condensent

imparfait

je condensais

tu condensais

il condensait / elle condensait

nous condensions

vous condensiez

ils condensaient / elles condensaient

passé simple

je condensai

tu condensas

il condensa / elle condensa

nous condensâmes

vous condensâtes

ils condensèrent / elles condensèrent

futur simple

je condenserai

tu condenseras

il condensera / elle condensera

nous condenserons

vous condenserez

ils condenseront / elles condenseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un poëte peut condenser un immense génie en quelques vers, un écrivain en prose ne peut donner une idée de lui que par grands fragments.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Dubreuil se retourna et vit, avec un étonnement nouveau, que le renflement des eaux diminuait en longueur, pour se ramasser, se condenser, s'exhausser à son milieu.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le ministre tenait son front dans sa main, pour rallier ses idées qui s'égaraient, sans qu'il put les condenser, ni les retenir.Octave Féré (1815-1875)
Au premier refroidissement de l'atmosphère, le gaz va se condenser et nous serons au sol, quoi que je fasse.Henry de Graffigny (1863-1934)
Ils ont soulevé la nécessité d'une base légale qui contribuerait à la création de piliers méthodologiques, nécessaires pour condenser le nombre croissant des données.Europarl
Ils doivent condenser en peu d'années ce qu'ils n'ont pas accompli jusqu'alors avec leur volonté et leur âme.Dora Melegari (1849-1924)
Il y a des mots qui, par leur simple son, semblent condenser des idées éparses et leur font prendre corps d'une façon soudaine et formidable.Daniel Lesueur (1854-1921)
Je pense que nous devons condenser ces aides financières sur une base juridique encore à définir, on l'a déjà dit.Europarl
Béranger, comme on l'a remarqué, sut condenser la conception populaire dans le récit d'une vieille paysanne qui ne mentionne pas le nom d'une seule de ses victoires.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Les règlements militaires ont une tendance générale à se condenser et à diminuer le nombre de leurs pages.Félix Chapuis (1853-?)
Nous aurions pu assez facilement condenser quelque peu les points à l’ordre du jour.Europarl
Mais, puisqu'on a mis les phrases à la porte, on devrait au moins rejeter les banalités, condenser en quelques lignes des jugements motivés, d'une rectitude absolue.Émile Zola (1840-1902)
Le poète dramatique n'a devant lui que trois ou quatre heures : d'où la nécessité d'abréger et de condenser.Jules Lemaître (1853-1914)
Si je m'arrête, le régulateur f fait aussitôt grand bruit dans le petit vase h, l'eau qu'il contient s'échauffe graduellement, et augmente par la vapeur qui vient s'y condenser.Nicolas Appert (1749-1841)
Toute l'évolution de la guerre tend donc à raccourcir le geste et à condenser l'effort, et ainsi à masquer l'action de l'homme.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
La raison en est que les lieux humides et frais réunissent, plus que les lieux poudreux, les qualités nécessaires à condenser les vapeurs qui tombent.Volney (1757-1820)
La rosée naît dans l'air, à toute hauteur et partout où un corps suffisamment refroidi fait condenser la vapeur qui s'y trouve disséminée.Joseph Bertrand (1822-1900)
Et vous croiriez qu'à ce titre un sentiment de sobriété élégante lui fera resserrer le détail et condenser les idées.Jules Michelet (1798-1874)
C'est la triste pluie qui se forme ; quand viennent à se condenser les vapeurs de l'illusion.Éliphas Lévi (1810-1875)
Ce fut la goutte d'eau froide, qui allait momentanément condenser toutes les vapeurs de ce cerveau.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONDENSER » v. act.

Rendre plus dur, plus pesant, plus solide, faire qu'un corps occupe moins de place. Le froid condense l'air, il se condense avec le piston dans un corps de pompe. l'eau se congele, mais ne se condense jamais, ne se peut presser ni reduire en un plus petit volume. un syrop se condense, s'espaissit par l'ébullition. On a experimenté à l'Observatoire de France pendant le grand hiver de l'année 1670. que les corps les plus durs, comme les metaux, le verre & le marbre, se sont condensez & retrecis sensiblement par le froid, & qu'alors ils sont devenus aigres & cassants ; & qu'aprés le degel ils sont retournez en leur premier estat.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020