comprimer

 

définitions

comprimer ​​​ verbe transitif

Exercer une pression sur (qqch.) et en diminuer le volume. ➙ presser, serrer ; compression. Comprimer un objet entre deux choses. ➙ coincer, écraser.
vieilli Empêcher de se manifester. Comprimer sa colère. ➙ refouler, retenir.
Comprimer les dépenses, les effectifs, les réduire (➙ compression).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je comprime

tu comprimes

il comprime / elle comprime

nous comprimons

vous comprimez

ils compriment / elles compriment

imparfait

je comprimais

tu comprimais

il comprimait / elle comprimait

nous comprimions

vous comprimiez

ils comprimaient / elles comprimaient

passé simple

je comprimai

tu comprimas

il comprima / elle comprima

nous comprimâmes

vous comprimâtes

ils comprimèrent / elles comprimèrent

futur simple

je comprimerai

tu comprimeras

il comprimera / elle comprimera

nous comprimerons

vous comprimerez

ils comprimeront / elles comprimeront

 

synonymes

comprimer verbe transitif

compresser, presser, serrer

[Informatique] compacter

réduire, restreindre

[vieilli] réfréner, réprimer, retenir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il résolut de les prévenir et de s'assurer du moins des moyens capables de les comprimer.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Il s'agissait pour lui de comprimer ce levain de libéralisme qui portait ombrage à son despotisme et qui donna tant de soucis à ses successeurs.Thomas Balch (1821-1877)
Et cachant d'un geste brusque son visage dans ses mains crispées, le capitaine essaya vainement de comprimer un sanglot.Jules Verne (1828-1905)
C'était un pauvre mari qui venait de retrouver sa femme et qui n'avait pas le courage de comprimer son cœur.Arsène Houssaye (1815-1896)
Il faut rétablir l'ordre dans notre système monétaire ; il faut donner au système de nos douanes une nouvelle force et une nouvelle énergie pour comprimer la contrebande.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Mais à la vue de ces dessins, le marchand a grand peine à comprimer un sourire dédaigneux qu'attirent sur ses lèvres ces ébauches informes d'une main inexpérimentée.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il fallut comprimer ses désirs jusqu'à ce qu'il se présentât une occasion favorable de les satisfaire.Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
Loin de comprimer les âmes sous une règle uniforme, il veillait à ce que chacune d'elles se développât dans le libre épanouissement de ses facultés natives.Clarisse Bader (1840-1902)
Elle sentait que les jambes lui manquaient, et elle appuya la main contre son cœur, de manière à en comprimer les battements.Gaston Lavalley (1834-1922)
Le seul problème des constitutions est donc de connaître jusqu'à quel degré on peut exciter ou comprimer les passions, sans compromettre le bonheur public.Madame de Staël (1766-1817)
Nous arriverons à comprimer les dépenses publiques et à promouvoir l'utilisation de nouvelles technologies énergétiques.Europarl
Elle avait les deux bras croisés sur sa poitrine, peut-être pour en comprimer les battements.Eugène Fromentin (1820-1876)
Non content de comprimer les partis, il avait cherché à se les attacher, et il y avait, jusqu'à un certain point réussi.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Ce n'est donc pas le milieu où nous avons vécu enfants, qui a déterminé notre vocation ; il ne pouvait même qu'en comprimer les manifestations précoces et accidentelles.Ernest Daudet (1837-1921)
Il eût fallu sur-le-champ 60 ou 80 mille hommes de plus en vieilles troupes, pour comprimer cette insurrection formidable, et probablement on y eût réussi.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les farouches républicains qui reconduisaient l'ex-roi étaient mal a l'aise ; ils ne pouvaient, quoi qu'ils fissent, comprimer leur attendrissement.Alphonse Esquiros (1812-1876)
La sœur du lieutenant avait d'abord écouté couler cette faconde alternativement doucereuse et brutale, debout, immobile, la main appuyée sur son cœur, dont elle s'efforçait de comprimer les battements impétueux.Paul Mahalin (1838-1899)
À de certains moments, il restait muet et pensif, absorbé en lui-même, ne m'entendant plus, et pressant sa poitrine comme pour y comprimer un spasme douloureux.Jules Verne (1828-1905)
La femme, pour eux, doit être soumise, obéissante, confinée exclusivement dans son ménage ; elle doit comprimer ses pensées, ses aspirations personnelles, dût-elle périr intellectuellement de cette situation opprimée.Ossip Lourié (1868-1955)
Ce serait renoncer à l'air que je respire, fermer les yeux à la lumière, comprimer mon cœur à en arrêter les battements... alors, que ce soit pour toujours !...Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMPRIMER » v. act.

Presser avec violence. L'air que l'on comprime dans les arquebuses à vent fait presque autant d'effet que la poudre.
 
COMPRIMÉ, ÉE. part. & adj.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020