Email catcher

condescendre

définitions

condescendre ​​​ verbe transitif indirect

Condescendre à : daigner consentir (avec hauteur) à.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je condescends

tu condescends

il condescend / elle condescend

nous condescendons

vous condescendez

ils condescendent / elles condescendent

imparfait

je condescendais

tu condescendais

il condescendait / elle condescendait

nous condescendions

vous condescendiez

ils condescendaient / elles condescendaient

passé simple

je condescendis

tu condescendis

il condescendit / elle condescendit

nous condescendîmes

vous condescendîtes

ils condescendirent / elles condescendirent

futur simple

je condescendrai

tu condescendras

il condescendra / elle condescendra

nous condescendrons

vous condescendrez

ils condescendront / elles condescendront

synonymes

condescendre à verbe transitif indirect

daigner, s'abaisser à, consentir à, vouloir bien

accéder à, se prêter à, complaire à (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
S'il condescend à vos avances, à vos excuses, ne tardez pas.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Il y condescendit, et là il appela sur sa galère les principaux de l'île, sous prétexte de les entretenir d'une affaire importante.Émile Vincens (1764-1850)
J'ai dû condescendre à leurs désirs ; mais pour moi personnellement, je me lave les mains de ce qui a été fait.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Il jurait de ne plus condescendre à des enquêtes si mesquines, si ravalantes pour un esprit supérieur.Fernand Vandérem (1864-1939)
Condescendre n'est pas descendre, ajouta-t-il avec plus de calme, après ce délire de fierté et de joie.Marcel Proust (1871-1922)
Gina parut ne point prendre cet éloge au sérieux, mais, depuis, elle condescendit à s'entretenir plus fréquemment avec son cousin.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il condescendait néanmoins à toutes les flexibilités pour réussir.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Mon père fit preuve d'une grande tendresse pour elle, en condescendant à ses désirs, et en confiant mon éducation aux antagonistes des jésuites.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Il prétendait lui faire compter les courbettes et les génuflexions auxquelles condescendaient les gens les plus considérables du pays.Georges Ohnet (1848-1918)
J'accommoderai à mes goûts l'ancien pavillon dans le parc et le rendrai habitable pour moi et pour celle qui condescendra.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Verville n'eut pas grand'peine à les faire condescendre à ce qu'il voulut, ces pauvres demoiselles se trouvant toutes rassurées de se voir ensemble.Paul Scarron (1610-1660)
Il semblait qu'elle affectât d'avoir condescendu jusqu'à honorer de sa présence l'humble maison de « ces petites gens ».Octave Mirbeau (1848-1917)
Elle condescend pourtant à rassurer les commis sur l'état de sa santé ; ils s'inclinent et s'inclinent encore pour exprimer leur satisfaction.Georges Eekhoud (1854-1927)
Traiter dans les conditions qu'il voulait imposer, nul gouvernement n'aurait pu y condescendre.Jules Verne (1828-1905)
C'est une façon de dire qu'il condescendait à répondre personnellement aux innombrables requêtes que j'avais adressées aux autorités depuis quelques mois.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Kyaxarès, gêné par eux, dut condescendre à la demande indiquée, pour ne pas se faire un puissant ennemi de plus.Volney (1757-1820)
Si par hasard vous vous trouviez à la ville, on serait très heureux si vous condescendiez à faire un tour parmi nous.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ses vers intransigeants ne condescendent point aux faiblesses ni aux habitudes du troupeau, n'entrent point dans ses émotions, ne le bercent ni le secouent.Jules Lemaître (1853-1914)
Il a la lâcheté de condescendre à cette proposition qu'on a la hardiesse de lui faire.Voltaire (1694-1778)
Napoléon le tient en assez haute estime pour condescendre à s'expliquer avec lui, à lui ouvrir en partie sa pensée.Albert Vandal (1853-1910)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONDESCENDRE » v. n.

Deferer aux sentiments d'autruy, acquiescer à ses volontez. Le seul moyen de faire condescendre un chicaneur à ce qui est juste, c'est de le tenir prisonnier.
Drôles d'expressions Être comme un coq en pâte Être comme un coq en pâte

Le roi de la basse-cour n’est pas devenu le totem des Français par hasard.

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 21/12/2021