Email catcher

condescendre

Définition

Définition de condescendre ​​​ verbe transitif indirect

Condescendre à : daigner consentir (avec hauteur) à.

Conjugaison

Conjugaison du verbe condescendre

actif

indicatif
présent

je condescends

tu condescends

il condescend / elle condescend

nous condescendons

vous condescendez

ils condescendent / elles condescendent

imparfait

je condescendais

tu condescendais

il condescendait / elle condescendait

nous condescendions

vous condescendiez

ils condescendaient / elles condescendaient

passé simple

je condescendis

tu condescendis

il condescendit / elle condescendit

nous condescendîmes

vous condescendîtes

ils condescendirent / elles condescendirent

futur simple

je condescendrai

tu condescendras

il condescendra / elle condescendra

nous condescendrons

vous condescendrez

ils condescendront / elles condescendront

Synonymes

Synonymes de condescendre à verbe transitif indirect

daigner, s'abaisser à, consentir à, vouloir bien

accéder à, se prêter à, complaire à (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot condescendre

Et pour permettre à la jouissance de condescendre au désir.Psychanalyse, 2015, Véronique Sidoit (Cairn.info)
Ce regard l'invite à condescendre à venir paraître ce semblant d'objet a dont son corps serait le recel.La Revue Lacanienne, 2012, Karine Poncet-Montange-Joly (Cairn.info)
Il a la lâcheté de condescendre à cette proposition qu'on a la hardiesse de lui faire.Voltaire (1694-1778)
Avec la poussée pubertaire, le sujet rencontre la condition de jouissance qui lui permettra ou non de condescendre au désir.La Cause du désir, 2006, Jacqueline Dhéret (Cairn.info)
Kyaxarès, gêné par eux, dut condescendre à la demande indiquée, pour ne pas se faire un puissant ennemi de plus.Volney (1757-1820)
Napoléon le tient en assez haute estime pour condescendre à s'expliquer avec lui, à lui ouvrir en partie sa pensée.Albert Vandal (1853-1910)
Verville n'eut pas grand'peine à les faire condescendre à ce qu'il voulut, ces pauvres demoiselles se trouvant toutes rassurées de se voir ensemble.Paul Scarron (1610-1660)
Traiter dans les conditions qu'il voulait imposer, nul gouvernement n'aurait pu y condescendre.Jules Verne (1828-1905)
Il jurait de ne plus condescendre à des enquêtes si mesquines, si ravalantes pour un esprit supérieur.Fernand Vandérem (1864-1939)
J'ai dû condescendre à leurs désirs ; mais pour moi personnellement, je me lave les mains de ce qui a été fait.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Sachons condescendre aux besoins du premier âge, pour assurer à l'âge viril les vertus nécessaires à l'accomplissement de ses devoirs.Les Sciences de l'éducation - Pour l'Ère nouvelle, 2008, Pierre Kahn (Cairn.info)
Et ce qui permet à la jouissance de condescendre au désir, c'est l'amour.Analyse Freudienne Presse, 2011, Carol Watters (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CONDESCENDRE v. n.

Deferer aux sentiments d'autruy, acquiescer à ses volontez. Le seul moyen de faire condescendre un chicaneur à ce qui est juste, c'est de le tenir prisonnier.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez

Le maître du thriller français nous ouvre la boîte noire de son imaginaire : découvrez trois secrets d'écriture de Franck Thilliez pour composer un...

13/05/2022