Email catcher

vouloir

Définition

Définition de vouloir ​​​ verbe transitif

Avoir la volonté, le désir de. ➙ désirer, souhaiter.
(+ infinitif) Je veux y aller. Je voudrais le voir. Je voudrais bien la connaître. (atténuation polie de je veux) Je voudrais vous voir seul. (impératif de politesse) Veuillez m'excuser. familier (choses) Le feu ne veut pas prendre.
Vouloir dire*.
Vouloir que (suivi d'une complétive au subjonctif, dont le sujet ne peut être celui de vouloir) Il veut que je lui fasse la lecture. familier Qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse ? Que voulez-vous que je dise ?, je n'y peux rien, c'est comme ça. elliptiquement Que veux-tu ? Que voulez-vous ? (marque l'embarras ou la résignation).
locution (avec un pronom complément neutre) Vous l'avez voulu, c'est votre faute. Que tu le veuilles ou non. Sans le vouloir : involontairement. Si tu veux, si vous voulez, si on veut, sert à introduire une expression qu'on suppose préférée par l'interlocuteur.
(avec un nom, un pronom complément) Prétendre obtenir, ou souhaiter que se produise… ➙ demander, désirer. Elle veut sa tranquillité.
Vouloir qqn, le désirer sexuellement.
En vouloir pour son argent. sans complément En vouloir : être ambitieux, volontaire. Il en veut, il réussira !
Vouloir qqch. à qqn, souhaiter que qqch. arrive à qqn. Je ne lui veux aucun mal. Vouloir qqch. de qqn, vouloir obtenir de lui. ➙ attendre. Que voulez-vous de moi ?
sans complément, populaire Je veux ! : oui (affirmation énergique).
En vouloir à : s'en prendre à. En vouloir à la vie de qqn. Garder du ressentiment, de la rancune contre (qqn). Elle m'en veut. Je lui en veux d'avoir menti. Ne m'en veuillez plus. pronominal Se reprocher de. ➙ se repentir. Je m'en veux d'avoir accepté.
(avec un attribut du complément) Souhaiter avoir (une chose qui présente un certain caractère). Comment voulez-vous votre viande ? Je la veux saignante.
Vouloir de qqch., qqn : être disposé à s'intéresser ou à se satisfaire de, à accepter. Personne ne voulait d'elle. Je ne veux pas de tes excuses.
sans complément Faire preuve de volonté. Vouloir, c'est pouvoir.
(avec un sujet de chose, auquel on prête une sorte de volonté) Le hasard voulut qu'ils soient réunis.
Donner pour vrai, affirmer. La légende veut que (+ subjonctif).
Consentir, accepter. Si vous voulez me suivre. (pour exprimer une prière polie) Veuillez avoir l'obligeance de signer ici. (pour marquer un ordre) Veux-tu te taire !
Vouloir bien : accepter ; être d'accord pour. Elle veut bien venir. Si vous le voulez bien.

Définition de vouloir ​​​ nom masculin

littéraire Faculté de vouloir. ➙ volonté.
Bon, mauvais vouloir : bonne, mauvaise volonté.

Conjugaison

Conjugaison du verbe vouloir

actif

indicatif
présent

je veux

tu veux

il veut / elle veut

nous voulons

vous voulez

ils veulent / elles veulent

imparfait

je voulais

tu voulais

il voulait / elle voulait

nous voulions

vous vouliez

ils voulaient / elles voulaient

passé simple

je voulus

tu voulus

il voulut / elle voulut

nous voulûmes

vous voulûtes

ils voulurent / elles voulurent

futur simple

je voudrai

tu voudras

il voudra / elle voudra

nous voudrons

vous voudrez

ils voudront / elles voudront

Synonymes

Synonymes de vouloir nom masculin

volonté, détermination, résolution, volition (Psych.)

Synonymes de se vouloir verbe pronominal

se prétendre, s'autoproclamer, se déclarer

Exemples

Phrases avec le mot vouloir

A vouloir se relever trop vite, on risque de recommencer à boiter.Capital, 20/06/2017, « Comment rebondir après un échec »
Cette proposition de loi semble vouloir répondre aux aspirations des femmes, sinon d'une certaine classe sociale, plus qu'à l'un des enjeux majeurs de l'époque.Journal du Droit des Jeunes, 2001, Jean-Pierre Rosenczveig (Cairn.info)
Il doit vouloir progresser, établir une méthode pour y arriver.Capital, 21/08/2020, « Et si on s'inspirait des grands héros grecs pour faire… »
Elle prévoit également de se porter partie civile et assure vouloir tout faire pour rendre justice aux victimes.Ouest-France, 12/08/2021
Les femmes ont souvent le défaut de vouloir tout assumer toutes seules, au risque de s'épuiser.Capital, 14/10/2013, « Comment faire grimper les femmes dans la hiérarchie »
Elle a également demandé aux restaurateurs de bien vouloir coopérer et de momentanément fermer leurs établissements.Ouest-France, 02/04/2020
Cette recherche montre, deuxièmement, que les entreprises attendent des trois catégories d'actions mobilisées un impact sur le vouloir rester des seniors.@GRH, 2013, Gwénaëlle Poilpot-Rocaboy, Natacha Pijoan, Alain Chevance (Cairn.info)
Et les parents ne peuvent pas vouloir à la place de leurs enfants.Ça m'intéresse, 24/04/2021, « Aider un enfant à prendre confiance en lui : les… »
Cette négociation est cependant soumise au bon vouloir de chacun puisque rien n'oblige les autres professionnels à accepter.Revue française des affaires sociales, 2021, Emmanuel Langlois, Maëlys Abraham (Cairn.info)
Tout d'abord, il est important de se rappeler qu'il y a bien d'autres raisons qui devraient vous pousser à vouloir arrêter de ronfler.Ça m'intéresse, 10/12/2021, « Comment ne pas ronfler ? »
Mais pourquoi vouloir à tout prix poster la plus belle photo ?Ça m'intéresse, 25/09/2021, « Les réseaux sociaux embellissent-ils les vacances ? »
A en vouloir toujours plus, on entre dans une course forcément frustrante.Capital, 30/09/2017, « L'argent ne fait pas le bonheur, mais en donner oui »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de VOULOIR v. act.

Avoir la volonté, le desir, la resolution de faire quelque chose. Il ne faut vouloir que ce qu'on peut faire. Il ne faut pas vouloir prendre le bien d'autruy. Il est dangereux d'avoir à faire à un desesperé qui veut se perdre, qui veut se battre, qui veut en decoudre. On le dit aussi par maniere de souhait. Dieu le veuille. Veuille le Ciel que &c. Je voudrois bien avoir ce qu'il s'en faut.
 
VOULOIR, signifie aussi, Demeurer d'accord, souffrir qu'une chose se fasse. Je veux que cela soit ; Posé le cas, je le veux bien ainsi. On luy fera vouloir par force, s'il ne le fait d'amitié. Je veux bien qu'on sçache ce que je fais.
 
VOULOIR, se dit aussi en matiere d'offre, de choix, de deliberations. Je vous offre ces deux partis, lequel voulez-vous prendre ? C'est un homme irresolu, il ne sçait ce qu'il veut. Ces fermes ne valent plus rien, on en donne à qui en veut, on les jette à la teste.
 
VOULOIR, se dit par extension des choses inanimées. Cette clef ne veut pas tourner dans la serrure. Ce bois ne veut pas brusler, se fendre. Ces pois ne veulent pas cuire. Ce ressort ne veut pas plier, obeïr.
 
VOULOIR, signifie aussi, S'opiniastrer, avoir quelque raison, quelque avantage pour faire executer quelque chose. C'est un homme qui veut fortement ce qu'il veut, qui veut absolument estre payé, qu'on execute son contract. On l'a bien prié, mais il n'en a rien voulu faire.
 
VOULOIR, joint avec le mot dire signifie, Expliquer. Que veut-il dire avec toutes ces manieres ? qu'il s'explique. On voit bien des preparatifs, des allées & venuës, des armements, des conferences, on ne sçait ce que tout cela veut dire. La plus-part des Commentateurs ne sçavent ce que veut dire leur texte, ni ce qu'ils veulent dire eux-mêmes.
 
VOULOIR, joint avec le mot de bien, ou de mal, signifie, Avoir de l'amitié ou de la haine pour quelqu'un. Nous devons vouloir du bien à nostre prochain. C'est un homme qui en veut à toutes les filles, qui fait l'amour à toutes celles qu'il rencontre ; il en veut particulierement à celle-là, il veut l'espouser. On dit au contraire en mauvaise part, Il luy en veut, il ne luy veut pas de bien, pour dire, Il le hait. Il en veut à tout le monde. Si je vous veux du mal, qu'il me puisse avenir. On dit en ce sens, A qui en voulez-vous ? pour dire, Qui vous a offensé ? A qui vous en prenez-vous ? On le dit aussi absolument pour dire, A qui voulez-vous parler ? C'est à vous à qui j'en veux, à qui j'ay à faire.
 
VOULOIR. s. m. L'action de la volonté. Le vouloir du Roy est une loy, un ordre, un commandement ; il a le pouvoir & le vouloir. Je vous ay obligation de vostre bon vouloir. On disoit aussi autrefois, un malin vouloir, pour dire, haine, vengeance.
 
VOULOIR, se dit proverbialement en ces phrases. Chacun veut avoir le bon bout de son costé, pour dire, avoir l'avantage, le profit. On dit aussi, Ce que femme veut, Dieu le veut, pour dire, que la femme est opiniastre & imperieuse dans ses volontez. On dit aussi ironiquement à ceux qui parlent par, Je le veux : & le Roy dit, Nous voulons. On dit aussi d'une femme, qu'elle est à qui en veut, pour dire, qu'elle est prostituée. On dit aussi, Veuille Dieu, veuille sa mere, en voyant un opiniastre qui ne defere à aucun advis ni conseil.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Tirer les marrons du feu Tirer les marrons du feu

Nous autres braves gens utilisons parfois cette expression à mauvais escient. 

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 03/01/2023