conspirer

 

définitions

conspirer ​​​ verbe

verbe intransitif S'entendre secrètement pour renverser le pouvoir ou contre qqn, qqch. ➙ comploter. sans complément Conspirer contre le gouvernement.
verbe transitif indirect Conspirer à : contribuer au même effet. ➙ concourir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je conspire

tu conspires

il conspire / elle conspire

nous conspirons

vous conspirez

ils conspirent / elles conspirent

imparfait

je conspirais

tu conspirais

il conspirait / elle conspirait

nous conspirions

vous conspiriez

ils conspiraient / elles conspiraient

passé simple

je conspirai

tu conspiras

il conspira / elle conspira

nous conspirâmes

vous conspirâtes

ils conspirèrent / elles conspirèrent

futur simple

je conspirerai

tu conspireras

il conspirera / elle conspirera

nous conspirerons

vous conspirerez

ils conspireront / elles conspireront

 

synonymes

conspirer verbe transitif

[vieilli] comploter, méditer, projeter, tramer, ourdir (littéraire)

conspirer à

[littéraire] concourir à, contribuer à, tendre à

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un homme de son nom peut conspirer, trahir même... mais il ne doit pas voler.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Puis je fis la connaissance, dans le même temps, de quelques boulangistes effervescents qui me convertirent à l'amour du « brav'général » et je me mis à conspirer avec eux.Adolphe Retté (1863-1930)
Ainsi, tout semblait conspirer contre les ardeurs belliqueuses du jeune prince, pour l'empêcher d'y satisfaire.Ernest Daudet (1837-1921)
La responsabilité ministérielle atteignait tous les actes, parce qu'un roi ne peut pas plus conspirer que gouverner sans agens, et ainsi la justice publique avait toujours prise.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les prisonniers semblaient tous conspirer à un dessein commun, celui d'oublier de penser an milieu de la joie et du bruit.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Mon jugement sur le fait, je ne le cache pas, je l'écris et je le signe ; mais je crois que ce n'est pas là conspirer.George Sand (1804-1876)
Une seule manière de conspirer laissée impunie, rendrait illusoire et compromettrait le salut de la patrie.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Tout à l'heure, vous m'accusiez de conspirer, a présent, vous me prenez pour une mouche !Paul Féval (1816-1887)
Je ne voudrais pas conspirer contre lui par la seule raison que je ne me fie point à lui.George Sand (1804-1876)
Cette femme n'a pas tardé à se convaincre que je ne songeais guère à conspirer.Michel Zévaco (1860-1918)
Dois-je perdre cette unique occasion de le sauver peut- être, ou bien dois-je conspirer pour lui ?...Eugène Sue (1804-1857)
La police a le droit de vous traiter comme bon lui semble, surtout lorsque vous profitez de sa tolérance pour conspirer ici avec des jacobins, des chouans et des septembriseurs.Joseph Méry (1797-1866)
Je pourrais presque faire valoir cette surveillance comme un témoignage de l'impossibilité dans laquelle je me serais trouvé de conspirer, si même j'en avais eu le goût.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Vous avez conspiré avec l'idée évidente de réussir et sans songer qu'après le succès vous autorisiez tous vos ennemis à conspirer ensuite contre vous.Joseph Méry (1797-1866)
Il y a bien des manières de conspirer ; vous avez choisi la plus absurde de toutes.Joseph Méry (1797-1866)
Mais le calme n'était qu'apparent ; de part et d'autre on n'avait pas cessé de conspirer.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Les deux côtés de l'assemblée semblaient conspirer pour établir cette opinion ; tous deux supposaient une influence secrète, et s'accusaient réciproquement d'en être complices.Adolphe Thiers (1797-1877)
Personne ne devait leur proposer de conspirer, mais ils devaient en trouver la force et la volonté dans leur propre situation.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Le résultat ordinaire d'une telle position est d'inspirer le désir de voir conspirer les autres et la répugnance à conspirer soi-même.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ce n'est pas l'air seulement ; c'est aussi la terre, c'est encore l'eau croupissante des marais, qui vont conspirer contre les envahisseurs.Claude de La Poëpe (1814-1886)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONSPIRER » v. act. & n.

S'unir ensemble, se liguer pour faire reüssir quelque entreprise, quelque dessein ; & selon qu'il est bon ou mauvais, on le dit en bonne ou mauvaise part. Les Empereurs Romains ont été sujets à voir souvent conspirer contre eux. on a souvent conspiré leur mort.
 
On le dit aussi en parlant des occasions & des moyens favorables qui facilitent le succés de quelque dessein. Toutes choses conspiroient à la fortune d'un tel, tout conspiroit à son avancement. les voeux du peuple conspiroient à la gloire de leur Prince.
 
CONSPIRÉ, ÉE. part. & adj.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

11/05/2020