contagion

définitions

contagion ​​​ nom féminin

Transmission d'une maladie à une personne bien portante, par contact (direct ou indirect). ➙ contamination, infection. S'exposer à la contagion.
Imitation involontaire. ➙ propagation, transmission. La contagion du bâillement.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et il n'était pas possible de tracer une distinction entre l'héroïsme et la folie, car bien peu de gens étaient capables d'échapper entièrement à la contagion de l'époque.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ses adeptes espèrent qu'en inoculant avec prudence aux femmes de toute condition ce virus atténué, il sera plus facile de les préserver de la contagion du féminisme aigu et délirant.Charles Turgeon (1855-1934)
Par suite de la contagion, les déformations sont de même nature et de même sens pour tous les individus.Gustave Le Bon (1841-1931)
On nous dit que la visite médicale n'offre aucune garantie décisive, qu'elle n'est pas un remède sûr à la contagion.Charles Turgeon (1855-1934)
Il y a à cela deux raisons : primo, le très grand risque de contagion pour les animaux vivants et, secundo, le bien-être des animaux.Europarl
Alors, dans ces malaises, l'usurpation devient une contagion morale, chacun voulant usurper quelque chose en ce gaspillage politique.Jules Janin (1804-1874)
Plus encore il avait à se garder de la contagion de cet esprit critique qui se défie de toute idée ambitieuse, qui examine tout à la loupe.Pierre Villey (1879-1933)
Nous savons que les déchets de cuisine et de table sont un mode de contagion très dangereux de la peste porcine et la fièvre aphteuse.Europarl
Si certains disent qu'il y a un mouvement de contagion, ce n'est pas sur des bases économiques, ce n'est pas fondé sur des bases rationnelles.Europarl
Sous leurs efforts multipliés et par leur concert involontaire, l'idée du beau change, et par contagion les autres idées vont changer.Hippolyte Taine (1828-1893)
Puis il baissa légèrement la tête, comme s'il eût craint de communiquer, par un regard d'adieu, la contagion des proscrits aux cœurs fidèles et dévoués.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Ne démontre-t-il pas, jusqu'à une évidence absolue, l'intensité de la contagion qui atteint mortellement les prisonniers dont on pourrait encore espérer quelque chance de réhabilitation ?Eugène Sue (1804-1857)
Je braverai la contagion, et je saurai conserver digne de votre amour ce cœur qui vous appartient !Eugène Sue (1804-1857)
Ce qui contribue surtout à donner aux idées propagées par l'affirmation, la répétition et la contagion, une puissance très grande, c'est qu'elles finissent par acquérir le pouvoir mystérieux nommé prestige.Gustave Le Bon (1841-1931)
La contagion est un phénomène aisé à constater, mais non expliqué, et qu'il faut rattacher aux phénomènes d'ordre hypnotique que nous étudierons dans un instant.Gustave Le Bon (1841-1931)
Beaucoup d'honnêtes gens et de conservateurs le pousseraient comme les radicaux, les uns par un sincère sentiment de nationalité, les autres par pusillanimité et contagion.François Guizot (1787-1874)
Voulez-vous vous exposer à la contagion de la peste que cette innocente victime rapportera parmi vous ?Jean-Baptiste Mosneron de Launay (1738-1830)
Elle devait, moins qu'aucun autre pays, redouter la contagion de la révolution, puisque trente ans de discussions politiques n'ont pas encore éveillé les esprits chez elle.Adolphe Thiers (1797-1877)
N'ayant jamais eu d'égales, rien ne lui avait encore apporté la contagion de la sympathie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ayez donc pitié de moi, et souhaitez que je puisse être renouvelé, tandis que, soumis et patient, je boirai des potions de vinaigre contre la puissante contagion où je vis.François Guizot (1787-1874)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTAGION » s. f.

Mal qui se gagne par communication. Le pourpre, les fievres malignes sont des especes de contagion.
 
CONTAGION, se dit par excellence & absolument de la peste. On a besoin de grande police en temps de contagion.
 
CONTAGION, se dit figurément en choses morales, des vices, des heresies, qui se gagnent par la communication avec les personnes qui en sont infectées. Les débauchez infectent de leur contagion ceux qui se trouvent souvent en leur compagnie. Ce mot vient du Latin contagio, ou contagium, qui viennent du verbe contingere.
Drôles d'expressions L'herbe est toujours plus verte ailleurs L'herbe est toujours plus verte ailleurs

On croit toujours que les autres sont mieux lotis, qu’on trouvera mieux ailleurs.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 28/06/2021