contester

définitions

contester ​​​ verbe transitif

Mettre en discussion (le droit, les prétentions de qqn). ➙ discuter. Contester la compétence d'un tribunal. Contester à qqn le droit de s'exprimer. ➙ récuser. —  sans complément Ils aiment contester (➙ contestataire, contestation).
Mettre en doute. ➙ nier. Contester un fait. —  au participe passé Cette théorie est très contestée. ➙ controversé.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je conteste

tu contestes

il conteste / elle conteste

nous contestons

vous contestez

ils contestent / elles contestent

imparfait

je contestais

tu contestais

il contestait / elle contestait

nous contestions

vous contestiez

ils contestaient / elles contestaient

passé simple

je contestai

tu contestas

il contesta / elle contesta

nous contestâmes

vous contestâtes

ils contestèrent / elles contestèrent

futur simple

je contesterai

tu contesteras

il contestera / elle contestera

nous contesterons

vous contesterez

ils contesteront / elles contesteront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je voudrais donc, en ce qui concerne ce point, contester le procès-verbal afin que ce point soit clarifié comme il se doit.Europarl
On ne pouvait lui contester de l'esprit et du talent, mais de cet esprit et de ce talent qui n'atteignent point la postérité.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Le public n'est pas assez savant pour lui contester avec certitude la liberté de ses allures.George Sand (1804-1876)
Mais ce débat était lui-même un symptôme de progrès ; et si les usuriers avaient diminué, l'avantage eût été incontestable ; mais c'était déjà beaucoup pour la réalité qu'on pût le contester.Louis Ulbach (1822-1889)
Par conséquent, je crois que nous devons proposer un modèle économique et social nouveau pour contester le capitalisme.Europarl
Notre unique espoir est d'appeler l'attention des penseurs et des gens de bien sur de grandes misères sociales, dont on peut déplorer, mais non contester la réalité.Eugène Sue (1804-1857)
Il y a une différence entre dire que le texte est identique en substance, ce que l'on peut également contester, et dire que le texte est identique.Europarl
Mais je ne m'arrête pas à cette étude – dont beaucoup peuvent contester la validité – et souhaite m'en tenir un instant au sens commun.Europarl
La vulnérabilité du régime est telle que les données ne sont absolument pas fiables et que je ne serais pas en mesure de contester des chiffres beaucoup plus élevés.Europarl
Il est encore mieux sauvé par les parties de description familière et, si l'on peut contester sur le sujet, il faut avouer que le cadre est charmant.Jules Lemaître (1853-1914)
Mais tout le monde est d'accord en principe qu'ils font de l'univers entier ce qu'ils veulent, et il était ridicule autrefois de leur contester un seul miracle.Louis Ulbach (1822-1889)
Le problème, c'est que les opposants du régime ont du mal à contester ces élections.Europarl
Je ne suis pas en train de contester le système, à savoir s'il est correct ou non.Europarl
Il convient, en particulier, que les salariés puissent contester le fondement même de ces licenciements et leur caractère d'impératif économique avant leur exécution et très en amont de la procédure.Europarl
Que des sentiments personnels se pussent mêler à ces vues d'intérêt public, je connais trop les faiblesses humaines, y compris les miennes, pour le contester.François Guizot (1787-1874)
Abélard, qui avant lui l'avait inaugurée au même lieu, vit toujours contester son titre de professeur.Charles de Rémusat (1797-1875)
Ne pouvant nier directement le témoignage si clair de leur conscience ni étouffer sa voix, nos adversaires s'appliquent à contester sa valeur.Albert Farges (1848-1926)
Je n'ai pas estimé, pour des raisons que l'on peut parfaitement contester, devoir procéder à l'exclusion sur le champ du collègue concerné.Europarl
Qui pourrait contester qu'une meilleure répartition des aides s'impose, en tenant compte de la multifonctionnalité de l'agriculture ?Europarl
Impossible de contester, toutefois, que le récent conflit a engendré d'énormes souffrances humaines et d'énormes destructions.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTESTER » v. act.

Quereller, plaider, disputer. Les honnestes associez ne contestent guere ensemble. On luy conteste sa qualité d'heritier, d'enfant legitime. Les Philosophes contestent toute leur vie, & ne s'accordent jamais. Ces deux Officiers se contestent le pas. Menage derive ce mot de contrastare, ou de contestare, dont on a fait contestation en cause.
 
CONTESTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
On appelle au Palais une cause entiere & non contestée, celle qu'on peut faire renvoyer, sur laquelle il n'y a point eu de reglement, ni de plaidoirie.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020