récuser

 

définitions

récuser ​​​ verbe transitif

Droit Refuser d'accepter (qqn) comme juge, arbitre, témoin… Récuser un témoin.
Repousser comme tel ; refuser, rejeter. Récuser l'autorité de qqn. Cet argument ne peut être récusé (➙ irrécusable).

se récuser ​​​ verbe pronominal

Affirmer son incompétence (sur une question).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je récuse

tu récuses

il récuse / elle récuse

nous récusons

vous récusez

ils récusent / elles récusent

imparfait

je récusais

tu récusais

il récusait / elle récusait

nous récusions

vous récusiez

ils récusaient / elles récusaient

passé simple

je récusai

tu récusas

il récusa / elle récusa

nous récusâmes

vous récusâtes

ils récusèrent / elles récusèrent

futur simple

je récuserai

tu récuseras

il récusera / elle récusera

nous récuserons

vous récuserez

ils récuseront / elles récuseront

 

synonymes

récuser verbe transitif

contester, dénier, écarter, nier, refuser, rejeter, repousser

se récuser verbe pronominal

s'abstenir, fuir, se défiler (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après quoi, tout n'irait pas mal si l'insuffisance de mon savoir, ou, pour parler plus exactement, mon ignorance, ne me contraignait pas à me récuser moi-même.Alexandre Vinet (1797-1847)
Celui-ci ne pensa même pas à les récuser.Albert Delpit (1849-1893)
Le principe du libre examen, en effet, donne à chacun le droit de se former son opinion sur le pasteur, de le récuser même.Jacques Boulenger (1879-1944)
Vous ne pouvez pas la récuser non plus.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Enfin l'éclat fut si grand, qu'ils furent obligés de se récuser l'un & l'autre ; ils se retirerent à la campagne.Voltaire (1694-1778)
Ce mode de récuser ceux qui peuvent apporter dans la discussion des vérités désagréables, nous paraît trop absolu ; mais, n'importe ; nous ne nous y arrêterons pas.Claude de La Poëpe (1814-1886)
On ne pouvait, à son choix, croire ou ne pas croire, admettre telles vérités et se permettre de récuser les autres.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Nous ne sommes pas les seuls à récuser dans certains cas la distinction de la substance première ou seconde.Charles de Rémusat (1797-1875)
Il avait refusé la place d'accusateur public, parce que, disait-il, s'étant violemment prononcé contre ceux qu'on poursuivait, ils l'auraient pu récuser comme ennemi personnel.Jules Michelet (1798-1874)
Est-ce moi qui ai refusé de me récuser quand on me le conseillait ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Sous l'obsession d'une crise de terreur, on aime à se donner une explication rassurante, et à récuser le témoignage de ses yeux.Joseph Méry (1797-1866)
Il faut observer seulement que, sur les deux cents éligibles qui formaient la liste des jurés, l'accusateur public et l'accusé ont également la faculté d'en récuser chacun vingt.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Quand on m'a demandé de le faire, j'ai voulu me récuser d'abord ; mais cela m'a semblé une sorte de trahison vis-à-vis de la patrie turque – et me voici.Pierre Loti (1850-1923)
Au reste, tu n'as pas lieu de te récuser : un juré patriote est au-dessus des passions.Anatole France (1844-1924)
Or, la preuve était là, sur la table, – la preuve matérielle et que nul ne pouvait récuser.Paul Féval (1816-1887)
Il a fallu déployer beaucoup d'efforts pour récuser cette idée, des efforts qui auraient pu être utilisés de façon constructive pour améliorer les résultats.Europarl
Je le sens bien, si nous avons des disputes ensemble, je devrais récuser mon cœur, ma conscience : tu les as séduits, ils sont toujours pour toi.Ida Saint-Elme (1776-1845)
C'était l'humanité dont il fallait récuser l'exemple et qu'il fallait convaincre d'erreur, et c'était toute la sagesse humaine qu'il fallait tenir pour folie.Émile Faguet (1847-1916)
Disons pourtant que l'accusé n'a pas usé du droit que la loi lui confère de récuser un certain nombre de jurés.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le prisonnier pouvait en récuser trente-cinq, attendu que l'accusation était capitale, il n'en récusa qu'un seul dont l'intelligence lui parut réellement trop limitée.Pamphile Le May (1837-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RECUSER » v. act.

Proposer contre un Juge des causes suffisantes pour monstrer qu'il ne doit pas connoistre du different des parties. Ce Juge a interest dans l'affaire, il le faut recuser. Un Juge se doit recuser luy-même, quand il sçait qu'il y a de justes causes de recusation contre luy.
 
RECUSÉ, ÉE. part. pass. & adj. Un Procureur General ne peut estre recusé.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020