continence

définitions

continence ​​​ nom féminin

État d'une personne qui s'abstient de tout plaisir charnel. ➙ ascétisme, chasteté, pureté.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une continence éternelle serait-elle donc plus atroce que cette invasion de supplices qui s'appelle la naissance d'un enfant de pauvre ?Léon Bloy (1846-1917)
Leur sobriété et leur continence les mettaient alors à l'abri des maux qui sont produits par les excès de table et par la débauche.Paul Lacroix (1806-1884)
La continence aura renouvelé son ardeur, qui commence à présent à s'émousser et alors... plus que jamais, il sera à nous !...Oscar Méténier (1859-1913)
Ma continence forcée porta dans tous mes sens une sensibilité, ou plutôt une irritation que je n'avais jamais sentie.Alfred de Musset (1810-1857)
L'homme qui, de son plein gré, se voue à la continence, c'est qu'il est glacé.Remy de Gourmont (1858-1915)
Quand cessera-t-on de vanter, outre mesure, la continence et la chasteté, ces vertus de moine, si négatives, si infécondes ?Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Que ce peuple soit, en outre, épris de la continence et de l'humilité, adieu la recherche des habits, des meubles, des habitations ; adieu les arts qui excitent les sens.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Cette faiblesse est un signe de décadence organique ; l'impuissance de manger beaucoup peut aller jusqu'à l'incapacité de se nourrir ; c'est la diète, c'est la continence.Remy de Gourmont (1858-1915)
Paresseux, ivrogne, libertin, vil, le matelot est cependant susceptible d'accomplir des prodiges de travail, de continence, de noblesse.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il la voyait investie d'une mystérieuse dignité, précisément attestée par l'ambition de continence de ses plus ascétiques contempteurs.Léon Bloy (1846-1917)
Ils pratiquaient la continence, en ce qu'ils se contentaient d'une seule femme pour la vie.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Le travail des autres acrobates pouvait encore souffrir quelques infractions aux règles de la continence.Jules Lemaître (1853-1914)
La fidélité amènera la satiété, la satiété amènera la continence, et la continence sera peut-être le philtre.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il vivait dans la continence la plus ascétique et les sophismes de la chair n'avaient plus aucune part aux déterminations victorieuses de sa volonté.Léon Bloy (1846-1917)
Le laisser-aller dans une seule occasion affaiblit la force de la continence dans toute autre.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Les anciens juges, peut-être peu scrupuleux, mais juges philosophes, pensoient que lorsqu'on le contenoit dans ces bornes, on ne violoit pas la continence.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Ces excès d'impudicité, que les hérésiarques enveloppaient du manteau de la foi nouvelle, devaient inévitablement produire, en sens contraire, des excès de continence et d'ascétisme.Paul Lacroix (1806-1884)
Elle régnait avec impudeur dans ces initiations, auxquelles il fallait préluder par les ablutions, le repos et la continence.Paul Lacroix (1806-1884)
Faisant profession de mépriser les biens de la terre et de vivre dans la continence, ils ne tardèrent pas à ériger la destruction en principe.Ernest Mercier (1840-1907)
Il l'avait véritablement aimée, mais il ne s'était pas, pour cela, imposé une continence qu'il jugeait inutile ou ridicule.Paul Lacroix (1806-1884)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTINENCE » s. f.

Vertu par laquelle on s'abstient des plaisirs illicites, ou qui fait qu'on modere les appetits charnels. Il y a peu de personnes qui ayent le don de continence. Les Religieuses observent une exacte continence. Les Romains ont loüé Scipion d'une grande continence.