contrit

 

définitions

contrit ​​​ , contrite ​​​ adjectif

Qui marque le repentir. Air contrit. ➙ penaud, repentant ; contrition.
 

synonymes

contrit, contrite adjectif

mortifié, confus, penaud, marri (littéraire ou vieux)

[Religion] pénitent, repentant

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette séance ne me fit pas faire un pas dans la voie du mieux, et j'étais fort contrit lorsque j'eus quitté le palais impérial.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Et il retomba tout contrit dans son fauteuil.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il s'arrêta avant d'entrer, et continua d'un ton contrit et solennel.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Au bout de quelque temps que j'observais religieusement cette pratique, je sentis mon cœur sincèrement et profondément contrit de la perversité de ma vie passée.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Hinzé en fut tout contrit ; il y voyait un présage du malheur.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Mais les fourneaux sont éteints, les cornues semblent mélancoliques, les alambics ont un air contrit.Jules Lermina (1839-1915)
Et il se tourna d'un air si contrit et si comiquement piteux, que le roi ne put retenir un sourire.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ces capacités ne peuvent se limiter au bon discours de circonstance, car les conservateurs britanniques pourraient être amenés prochainement à y réfléchir avec un air contrit.Europarl
On remet la lettre au portier d'un air contrit : profonde mélancolie dans le regard.Stendhal (1783-1842)
Totila se retira tout contrit, en promettant de s'amender.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Macrocéphale avait beau prendre un air humble et contrit, la joie méchante qu'il éprouvait à remplir ce message perçait malgré lui sous son masque.Paul Féval (1816-1887)
On avait beau s'irriter, la colère ne tenait point contre cette gracieuse franchise de l'homme, évidemment supérieur, qui revenait de lui-même, repentant et contrit.Paul Féval (1816-1887)
Je reviens tout repentant et tout contrit à mes souvenirs.George Sand (1804-1876)
Il leva la tête, étonné, presque contrit de sa rudesse.Camille Lemonnier (1844-1913)
Il avait l'air tout contrit, mais il avait changé déjà trois fois de bouteille.Paul Féval (1816-1887)
On remet la lettre au portier d'un air contrit ; profonde mélancolie dans le regard.Stendhal (1783-1842)
Léon me regardait d'un air si triste et si contrit que je me sentis désarmée ; je lui tendis la main.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Je vous assure que vous ne l'auriez pas reconnu, tant il avait l'air soumis, humble, respectueux, contrit, repentant.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Je fus profondément contrit de l'avoir troublé ; et non-seulement je m'éloignai, mais encore j'empêchai les autres de l'interrompre.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTRIT, ITE » adj.

Affligé, humilié, repentant. Dieu ne desdaignera point un coeur contrit & humilié, dit le Psalmiste. Celuy qu'on surprend en flagrant delit est fort contrit & confus.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert

Baclofène, Hygge, latte... voici une grille consacrée aux mots ayant intégré l'édition 2020 du Petit Robert. Réservée aux experts !

19/02/2020