cossu

définitions

cossu ​​​ , cossue ​​​ adjectif

Qui a une large aisance. ➙ riche. Des gens cossus.
Qui dénote l'aisance. Maison cossue.

synonymes

cossu, cossue adjectif

riche, aisé, fortuné, nanti, opulent, friqué (familier), rupin (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'endroit était cossu, luxuriant de vaisselle, de linge, de cuivres et d'argenterie, foisonnant de provisions et de tonneaux.Louis Dumure (1860-1933)
Notre magasin doit être cossu comme un salon.Honoré de Balzac (1799-1850)
La ménagère bougonne, le mari siffle un air, va se changer et part pour la chambrée, brandissant fièrement le parapluie de cotonnade rouge, signe du ménage cossu.Alphonse Karr (1808-1890)
Je sortis donc un soir dans l'équipage ordinaire du monsieur cossu.Fernand Kolney (1868-1930)
Traversée brillante, chuchotements sur le passage, attention générale, escalier, etc. ; petit salon simple mais très cossu ; je remarquais aussi qu'elle commandait beaucoup de choses.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Jamais, il n'aurait osé espérer pour sa fille, un parti aussi cossu.Oscar Méténier (1859-1913)
C'est ainsi qu'il serait mal à l'aise si un veston cossu ne lui flamboyait sur la poitrine.Hector Bernier (1886-1947)
Les champs me frappèrent par leur terre grasse, leur air cossu, leurs belles cultures, l'abondance de leurs troupeaux.Octave Mirbeau (1848-1917)
Ils traversèrent une antichambre blanche, toute en glaces, comme un café ; puis un billard, d'un sérieux et d'un cossu de cathédrale.Michel Corday (1869-1937)
C'est moelleux, c'est cossu, c'est plein la main !Paul Féval (1816-1887)
Le confortable cossu du bureau la surprit, elle avait compté sur un bouge...Émile Gaboriau (1832-1873)
Puis, c'est cossu, chez vous, sans vous offenser ; ça sent le pain sur la planche.Lucien Biart (1828-1897)
Lui, de son côté, pensait avoir affaire à quelque fille de bourgeois cossu de la petite ville où le train l'avait déposé.Léon de Tinseau (1842-1921)
Et le moment n'en était pas assez éloigné pour que ce gentil intérieur de garçon eût perdu son air cossu et reluisant.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il représentait bien ainsi le petit bourgeois cossu de l'époque.Eugène Le Roy (1836-1907)
Moins élégant que le premier, il semblait cependant confortable et cossu.Michel Corday (1869-1937)
Il avait épousé une veuve d'à peu près son âge, extrêmement riche et sans enfants, de quoi faire à sa maturité un intérieur de luxe cossu et « sans copie ».Paul Bourget (1852-1935)
Ce bourgeois cossu déclara qu'il lui serait agréable, une fois dans sa vie, d'avoir l'honneur d'enterrer un roi.André Le Glay (1785-1863)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COSSU » adj.

qui se dit des pois qui ont de grosses cosses.
Le français des régions Tartiflette Tartiflette

Cette spécialité à base de pomme de terre et de reblochon, qui réchauffe les âmes en hiver, est une spécialité emblématique des Alpes françaises, et plus spécialement des Pays de Savoie, où est produit le reblochon (AOC).

03/12/2020