craindre

 

définitions

craindre ​​​ verbe

verbe transitif
Envisager (qqn, qqch.) comme dangereux, nuisible, et en avoir peur. ➙ redouter. Craindre le danger.
sans complément Craindre pour sa vie.
Craindre que (+ subjonctif). —  avec la négation complète Je crains qu'il ne parte pas, qu'il reste. —  (ne explétif) Je crains qu'il ne parte, je crains son départ. —  Je ne crains pas qu'il parte.
Craindre de (+ infinitif). Elle craint d'être découverte. Je ne crains pas d'affirmer que… : je n'hésite pas à affirmer que.
(plantes, choses) Être sensible à, ne pas supporter. Ces arbres craignent le froid.
verbe intransitif familier Ça craint : c'est désagréable, pénible, laid, dangereux. (➙ craignos).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je crains

tu crains

il craint / elle craint

nous craignons

vous craignez

ils craignent / elles craignent

imparfait

je craignais

tu craignais

il craignait / elle craignait

nous craignions

vous craigniez

ils craignaient / elles craignaient

passé simple

je craignis

tu craignis

il craignit / elle craignit

nous craignîmes

vous craignîtes

ils craignirent / elles craignirent

futur simple

je craindrai

tu craindras

il craindra / elle craindra

nous craindrons

vous craindrez

ils craindront / elles craindront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est à craindre que la prochaine étape aboutisse à une légitimation de la loi du plus fort.Europarl
D'abord il veut que tous ses sujets soient égaux, et il humilie les puissans de façon que les petits n'aient rien à craindre de leur oppression.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Dans les deux cas, les autorités nationales disposent de certaines possibilités pour stimuler leur économie sans devoir craindre les sanctions du pacte de stabilité.Europarl
Je me repentis ; mais ce n'était pas à moi à changer d'habitude : ce qui devait être, je ne le pouvais prévenir, je ne songeais pas à le craindre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il est à craindre que cette assimilation soit en fait difficile à mettre en œuvre.Europarl
En effet, sans ces modifications, il est fort à craindre que nous n'aurions pas été en mesure de soutenir son rapport aujourd'hui.Europarl
Pas assez loin, car on peut craindre que de nombreux partisans de cette formule veuillent, en réalité, ne jamais voter la censure.Europarl
Par ailleurs, l'analyse des facteurs structurels fait craindre une nouvelle flambée des prix des matières premières agricoles sur le moyen terme et sur le long terme.Europarl
Si cette situation devait perdurer, il y aurait vraiment de quoi craindre un dumping social, ce que personne ne souhaite.Europarl
Ces auteurs sont à craindre, parce qu'ils détruisent les principes en raisonnant sur les passions ; tandis que la poésie est elle-même passionnée, et ne fait pas de système.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
En la matière, la devise est de ne pas craindre l'autre mais bien d'aller à sa rencontre.Europarl
Toutefois, nous sommes d'avis que cinq ans suffisent pour montrer aux compagnies ferroviaires et à leurs collaborateurs qu'ils ne doivent pas craindre l'ouverture des réseaux.Europarl
Quelle importance faut-il, par exemple, accorder au rapport rendu public cet été qui fait craindre une possible renationalisation de la politique régionale ?Europarl
Les expériences récentes nous donnent des raisons de craindre de tels résultats qui doivent absolument être évités.Europarl
Il y a donc fort à craindre que cette initiative s'ajoute aux inquiétantes tendances à réécrire l'histoire que nous avons pu observer récemment.Europarl
Il est clair que certains peuvent craindre que l'on ne progresse pas suffisamment sur ces questions.Europarl
Il est indispensable que nous puissions être confiants dans la qualité des produits alimentaires que nous consommons, et qu'ils ne nous donnent pas des raisons de craindre pour notre santé.Europarl
Au départ, cette décision a fait craindre une diminution du soutien en faveur du dialogue sectoriel.Europarl
Il est à craindre que cette proposition, si elle devait être appliquée, ne se retourne contre les femmes et n'ait pour conséquence de rendre plus difficile leur employabilité.Europarl
D'où ma question : sans restitution portant sur la part de lait, ne faut-il pas tout de même craindre que les restitutions à l'exportation de yaourt diminueront ?Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CRAIGNANT » adj.

Qui craint. Tobie estoit un homme juste & craignant Dieu. Un bon citoyen & craignant les loix vit paisiblement avec ses voisins.

Définition de « CRAINDRE » v. act.

Avoir peur, apprehension que quelque mal ne nous arrive. Un brave ne craint ni la mort, ni les dangers, il ne craint que la cheute du Ciel. Il est plus seur aux Rois de se faire craindre, mais il est plus doux de se faire aimer. Un escolier craint le foüet. Un cheval craint l'esperon. Le moindre ennemy est à craindre. Il faut craindre un transport au cerveau. Les malades de la rage craignent l'eau. Menage derive ce mot de cremere, qu'on a dit vraisemblablement pour tremere. Il témoigne que les vieux Auteurs ont dit cremir, cremeur & cremeteux, pour craindre, crainte & craintif.
 
CRAINDRE, se dit aussi des choses inanimées, quoy qu'elles ne soient point sujettes à aucunes passions. Les orengers craignent la gelée. Les fleurs, le teint craignent le hale. L'eau craint le feu. On dit d'un homme craintif qui craint tout, qu'il craint la touche, la reprimende : & au contraire d'un emporté, d'un libertin qui ne craint rien, qu'il ne craint ni Dieu, ni Diable.
 
CRAINDRE, signifie aussi, Se retenir par respect, par amour, par honneur de faire quelque chose. Un homme de bien craint d'offenser Dieu, parce qu'il est bon. Cette femme aime tant son mary, qu'elle craint sans cesse de le fascher. Il craint de blesser les oreilles chastes. Il craint de choquer les loix de la bienseance, de la Grammaire.
 
CRAINT, AINTE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020