Email catcher

redouter

Définition

Définition de redouter ​​​ | ​​​ verbe transitif

Craindre comme menaçant. Redouter qqn ; le jugement de qqn. au participe passé Un chef très redouté.
Craindre, appréhender. Redouter l'avenir. Redouter de (+ infinitif), redouter que (+ subjonctif). Elle redoutait d'être surprise, qu'on la surprenne.

Conjugaison

Conjugaison du verbe redouter

actif

indicatif
présent

je redoute

tu redoutes

il redoute / elle redoute

nous redoutons

vous redoutez

ils redoutent / elles redoutent

imparfait

je redoutais

tu redoutais

il redoutait / elle redoutait

nous redoutions

vous redoutiez

ils redoutaient / elles redoutaient

passé simple

je redoutai

tu redoutas

il redouta / elle redouta

nous redoutâmes

vous redoutâtes

ils redoutèrent / elles redoutèrent

futur simple

je redouterai

tu redouteras

il redoutera / elle redoutera

nous redouterons

vous redouterez

ils redouteront / elles redouteront

Synonymes

Synonymes de redouter verbe transitif

craindre, appréhender, avoir peur de, avoir une peur bleue de, s'effrayer de, s'inquiéter de

Exemples

Phrases avec le mot redouter

En se montrant généreux, il croyait n'avoir rien à redouter de lui.Ernest Daudet (1837-1921)
Cette situation peut faire redouter des conséquences en termes d'attention, d'apprentissage, de risques de comorbidité et de risques accidentels.Ça m'intéresse, 19/06/2021, « Les adolescents français ne dorment pas assez »
Cette crainte est notamment exacerbée chez les jeunes qui sont 43 % à redouter de ne pas trouver d'emploi rapidement, contre 25 % pour l'ensemble des sondés.Capital, 03/06/2020, « Le télétravail devient un critère important dans la recherche d'emploi »
Pour le moment, il n'y a pas à redouter une extrême droite montant en puissance comme ailleurs.Ouest-France, 14/11/2018
Dans la relation avec les professionnels, soignants ou enseignants, c'est bien ce risque du retournement qui nous fait redouter une relation privilégiée.Revue française de psychanalyse, 2020, Jessica Jourdan-Peyrony, Benoît Servant (Cairn.info)
Et si ce support venait à céder, on pourrait alors redouter un retour sur le soutien de 2.760-2.800 points, avertit-il.Capital, 22/07/2019, « Actions : risque élevé de correction, selon l’analyse technique »
Trois semaines s'écoulèrent dans une inquiétude toujours croissante, car il semblait que tout était à redouter, et que rien n'était à espérer.Astolphe de Custine (1790-1857)
Faut-il redouter un scénario d'inertie, de paralysie, si des divergences devaient cependant apparaître entre les deux partis ?Capital, 14/05/2018, « Italie : le gouvernement antisystème va-t-il faire basculer le pays… »
Cette diversité, je suis convaincu que nous ne devons pas la redouter.Europarl
De quoi redouter un bond encore plus impressionnant de cette taxe dans les années à venir.Capital, 27/07/2015, « Cette taxe méconnue qui fait discrètement flamber la facture d'électricité »
Désormais, il n'y a plus rien à redouter...Jules Verne (1828-1905)
Il ne faut donc pas redouter cette première séance, car elle permet de mettre en confiance le patient tout en préparant au mieux le futur plan de traitement.Ça m'intéresse, 24/11/2021, « Comment se passe une séance de physiothérapie ? »
Dans tous les cas, le lecteur sera porté à redouter que s'annonce, avec cette apostrophe provocante, un jeu de dupes.Chimères, 2007, Alain Brossat (Cairn.info)
Sur mon navire, avec mon équipage, qu'aurions-nous à redouter des dangers de la mer ?...Jules Verne (1828-1905)
Dans d'autres situations, l'enfant peut redouter la confirmation génétique de la maladie.Enfances &PSY, 2014, Marcela Gargiulo, Ariane Herson, Nathalie Angeard (Cairn.info)
Selon une enquête britannique de 2012, 40 % des adultes redouteraient d'évoluer dans leur maison une fois les lumières éteintes, et 10 % n'oseraient même pas aller aux toilettes !Ça m'intéresse, 14/07/2020, « Pourquoi les fêtes nocturnes sont plus réjouissantes »
Vous n'avez donc rien à redouter pour la marquise.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Mais je ne suis pas française, moi, et je n'ai rien à redouter.Gustave Aimard (1818-1883)
J'en ai trop souffert pour ne pas le connaître et le redouter.Albert Delpit (1849-1893)
Puisque je n'ai rien à redouter pour cette nuit, je vais dormir.Ernest Capendu (1826-1868)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de REDOUTER v. act.

Craindre avec raison. La colere de Dieu est bien à redouter. Le Roy s'est fait redouter par toute l'Europe.
 
REDOUTÉ, ÉE. part. pass. & adj. Ce Prince est fort redouté de ses sujets.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots du sport et de l'olympisme Top 10 des mots du sport et de l'olympisme

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 approchent à grands pas ! Que ce soit en lisant la presse ou en écoutant les commentateurs,...

Marjorie Jean 18/06/2024
sondage de la semaine