crâne

définitions

crâne ​​​ nom masculin

Boîte osseuse renfermant le cerveau. Les os du crâne et de la face. Fracture du crâne.
Tête, sommet de la tête. Avoir le crâne chauve. —  familier Avoir mal au crâne. —  au figuré Cerveau.

crâne ​​​ adjectif

vieilli Courageux, décidé. Un air crâne.

synonymes

crâne adjectif

audacieux, brave, courageux, décidé

crâne nom masculin

tête de mort

[familier] tête, caillou (familier)

[familier] cerveau, cervelle, caboche (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Soulève sans horreur ce vieux crâne dont la pesanteur accuse la fatigue d'une longue vie.George Sand (1804-1876)
Souvent l'exécutante, se bornant à mollement accomplir de légers dandinements du crâne, restait confinée dans un registre fort restreint.Raymon Roussel (1877-1933)
Très heureux, à cause qu'il possédait le plus vieux crâne de l'humanité, il ne pouvait concevoir que tout le monde ne le fût point autour de lui.Gaston Leroux (1868-1927)
La balle du front avait labouré la peau et fait le tour du crâne sans le briser.Victor Hugo (1802-1885)
L'un après l'autre, ils vinrent considérer de près le crâne luisant et passer la main sur sa surface polie, en accompagnant ces gestes d'exclamations étonnées.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il était étendu dans un fauteuil, avec des sinapismes aux jambes et des compresses d'eau froide sur le crâne, défaillant d'angoisse.Guy de Maupassant (1850-1893)
Nous avons dû passer auprès des fusillés ; on ne nous permettait pas de nous arrêter ; j'ai pourtant reconnu mon père, dont le crâne était ouvert.Jean Massart (1865-1925)
Cette intervention m'aiguillonna jusqu'à une rage plus que démoniaque ; je débarrassai mon bras de son étreinte et lui enfonçai ma hache dans le crâne.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ça doit être joliment bon à griffer, ce pingouin jaune-là, qui a une si belle huppe sur le crâne !Ernest d'Hervilly (1839-1911)
Intrigué, il mit l'abri de verre à l'écart et, emportant le crâne avec sa toque, vint se rasseoir à la table.Raymon Roussel (1877-1933)
N'était-ce pas là un piétinement assez crâne des lois convenues, une belle revanche de sa vie ballottée d'à présent ?Marcel Prévost (1862-1941)
Et, tout attendri par cette évocation et aussi par cet acte d'intelligence, il embrassa son brave chien sur le crâne et l'emmena vers la maison.Louis Pergaud (1882-1915)
Aussi fallait-il voir comme il se redressait et de quel air crâne il tourmentait la poignée de sa dague.Michel Zévaco (1860-1918)
Mais je me battrais encore aux mêmes conditions pour avoir l'air crâne et menaçant vis-à-vis des témoins tout surpris de voir des écrasés se redresser ainsi !Jules Vallès (1832-1885)
Il porte devant lui à bras tendus son plus vieux crâne et tout à coup, voilà qu'il devient furieux.Gaston Leroux (1868-1927)
Rouletabille reste un instant en face du crâne ensanglanté, puis il le prend dans ses mains et plonge ses yeux au plus creux de ses orbites vides.Gaston Leroux (1868-1927)
Cerveau tout en hauteur, un crâne indien aux instincts doux, presque introuvables ; tout pour la pensée métaphysique, devenant instinct et passion qui dominent tout.George Sand (1804-1876)
Quant au crâne, il est un peu supérieur à la moyenne, dans tous ses diamètres.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Lorsqu'il vint au monde, les médecins pensaient que cet enfant ne vivrait pas, tant sa tête était lourde et son crâne démesuré.Alphonse Daudet (1840-1897)
Bien qu'il ne fût guère à la conversation, il en sentait, tout de même, comme un poids sur son crâne, la sottise énorme et sinistre.Octave Mirbeau (1848-1917)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CRANE » subst. masc.

Terme de Medecine. C'est l'os de la teste qui couvre, deffend & enferme le cerveau. Il est double de toutes parts ; & l'on dit vulgairement, les deux lames ou tables du crane. Il est percé de plusieurs petits trous, parce qu'il est comme la cheminée de tout le corps pour en faire exhaler les vapeurs. Sa figure est ronde, & aucunement longuette ; car elle avance par devant & par derriere, & s'applatit un peu par les deux costés vers les temples. Tout le crane est composé de huit os, savoir l'os du front, celuy de derriere la teste, les deux du devant de la teste, & les deux des temples où sont contenus trois petits os, l'estrier, l'enclume, & le maillet. Outre cela il en a deux communs, le sphenoïde, & l'ethmoïde, qui sont expliqués à leur ordre. Le crane a deux sutures communes qui le divisent d'avec la mâchoire de l'os sphenoïde, & de l'ethmoïde. Il en a de propres, dont il y en a trois vrayes, la coronale, la sagittale ou rabdoïde, & la lambdoïde. Il y en a trois fausses, qu'on nomme aussi squammeuses, ou temporales, qui sont aussi expliquées à leur ordre. Ce mot de crane est derivé de kranos, mot Grec qui signifie galea, armet, ou morion, parce qu'il sert à deffendre le cerveau comme un casque.
So British... ou pas ! Cash Cash

Le petit mot anglais cash « espèces, argent liquide », que nos dictionnaires rangent dans le lexique familier, connaît de nombreux emplois en français.

Dr Orodru 12/05/2021