Email catcher

brave

définitions

brave ​​​ adjectif et nom

(après le nom) Courageux au combat, devant un ennemi (➙ bravoure). —  nom La paix des braves.
(avant le nom) Honnête et bon avec simplicité. Un brave homme, une brave femme. De braves gens. —  nom Mon brave (appellation condescendante). —  par extension Un brave chien.
attribut D'une bonté ou d'une gentillesse un peu naïve.
régional (Sud) Aimable, gentil ; gai et vaillant.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Étrange révélation, qui agite les médias et abasourdit les braves gens.Ouest-France, Jean-Pierre Rioux, 18/04/2015
Après s'être montré brave, il s'était montré honnête.Léon Gozlan (1803-1866)
La libre circulation est faite pour les braves gens, mais elle ne doit pas laisser les mains libres aux crapules.Europarl
Je pense avec plaisir à ces braves gens.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Au lecteur de se faire une idée en découvrant le témoignage d'une poignée de braves.Ouest-France, 09/09/2016
Il y a là des braves gens qui sont venus nous voir aujourd'hui et j'espère avoir le plaisir de les rencontrer.Europarl
Ce brave monsieur de 91 ans avait pris sa tension lui-même, il avait vérifié ses constantes.Ouest-France, Chloé CROCHU, 18/06/2021
Il est une chose qu'il ne faut jamais oublier : c'est ce que l'on appelle la paix des braves.Europarl
Laissez-moi vous conter l'histoire d'un brave homme que j'ai connu.Charles Wagner (1852-1918)
Si vous le rencontrez au détour d'une rue, ne tremblez pas, braves gens.Ouest-France, 14/05/2014
N'oublions pas que le mal se contente, pour triompher, de l'inaction des braves gens.Europarl
Il suffit d'une étincelle pour faire de tous ces braves des insoumis, refusant l'obéissance.Ouest-France, Anne BLANCHARD-LAIZE, 19/02/2016
Elle tend sa main droite, ouverte, comme protectrice de tous ces braves endormis depuis plus d'un siècle.Ouest-France, Olivier CLERC, 11/11/2020
Quand je suis chez de braves gens, je ne fais pas de façons.Eugène Le Roy (1836-1907)
Et si le soleil n'était pas au rendez-vous cette année, le manque de vent a finalement joué en faveur des braves aquanautes.Ouest-France, 06/01/2019
Brave retraité qui aidait volontiers les agriculteurs du village ?Ouest-France, Jérôme LOURDAIS, 30/01/2014
Ce brave matou perdu depuis des mois dans le centre-ville se cherche un foyer pour passer les fêtes au chaud.Ouest-France, François BOSCHER, 18/12/2019
Voilà le troisième film consacré à ce héros aussi brave qu'idiot.Ouest-France, Gaël GOLHEN, 11/11/2020
Il n'y a pas d'heures pour les braves.Paul Mahalin (1838-1899)
Ne craignez rien, mon brave, le cœur est loin !Joseph Marmette (1844-1895)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRAVE » adj. m. & f. & subst.

Excellent en sa profession. On dit, un brave homme, un brave soldat, une brave femme, un brave Orateur. brave Cavalier, qui fait toutes choses d'une maniere noble & honneste.
 
Il l'a fait en brave homme, & le doit soûtenir.
 
Corneille.
 
BRAVE, en termes de Guerre, signifie, Intrepide, qui affronte les perils : & on dit absolument, C'est un brave, pour dire, C'est un homme courageux, determiné.
 
Il est de faux devots, comme il est de faux braves.
 
Moliere.
 
Il est mort bien de braves gens à ce siege. Ce mot vient du bravium, qui signifie, le prix de la victoire.
 
BRAVE, se prend aussi en mauvaise part, & se dit d'un bretteur, d'un assassin, d'un homme qu'on employe à toutes sortes de meschantes actions. Cette Courtisane a plusieurs braves qui la protegent.
 
BRAVE, signifie aussi une personne bien vestuë. Les bourgeois ne sont braves que les Festes & Dimanches.
 
On dit proverbialement, qu'un homme est brave comme Cesar, qu'il est brave comme l'espée qu'il porte, pour dire, qu'il est fort vaillant : qu'il est brave comme un Bourreau qui fait ses Pasques, pour dire, qu'il n'a pas coustume d'estre si bien vestu. Ce proverbe vient de ce que les Bourreaux étoient autrefois obligés de porter des habits chargés de quelque marque de leur infamie, comme d'une eschelle & d'une potence, pour les distinguer des autres personnes ; & il leur étoit permis de les quitter quand ils faisoient leurs Pasques, pour la reverence de la Feste, auquel jour ils s'habilloient des plus beaux habits qu'ils vouloient. On dit aussi, Brave comme un lapin. On dit aussi, Mon brave, absolument, comme on dit, Mon cher, &c.
Drôles d'expressions Courir le guilledou Courir le guilledou

Courir le jupon, le cotillon, ou la prétentaine sont autant de manières imaginées d’évoquer la recherche et la multiplication d’aventures galantes.

23/11/2021