Email catcher

brave

Définition

Définition de brave ​​​ adjectif et nom

(après le nom) Courageux au combat, devant un ennemi (➙ bravoure). nom La paix des braves.
(avant le nom) Honnête et bon avec simplicité. Un brave homme, une brave femme. De braves gens. nom Mon brave (appellation condescendante). par extension Un brave chien.
attribut D'une bonté ou d'une gentillesse un peu naïve.
régional (Sud) Aimable, gentil ; gai et vaillant.
(Liban) (personnes) Doué, brillant.

Synonymes

nom

héros, [Moyen Âge] paladin, preux

Contraires : Retrouvez les contraires du mot brave sur le site du dictionnaire Orthodidacte.

Exemples

Phrases avec le mot brave

Voilà le troisième film consacré à ce héros aussi brave qu'idiot.Ouest-France, Gaël GOLHEN, 11/11/2020
Vous ne perdez aucune dignité en feignant la déférence envers ce brave policier si c'est pour mieux négocier dans un second temps.Capital, 29/07/2019, « Femmes, ne vous faites plus marcher sur les pieds au… »
Si vous le rencontrez au détour d'une rue, ne tremblez pas, braves gens.Ouest-France, 14/05/2014
N'oublions pas que le mal se contente, pour triompher, de l'inaction des braves gens.Europarl
Du brave type, on passe sans rupture au pauvre type.Medium, 2012, Paul Soriano (Cairn.info)
Au lecteur de se faire une idée en découvrant le témoignage d'une poignée de braves.Ouest-France, 09/09/2016
Je pense avec plaisir à ces braves gens.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Quand je suis chez de braves gens, je ne fais pas de façons.Eugène Le Roy (1836-1907)
Afin d'attirer le chaland, les dépanneurs indélicats font tout pour qu'on les confonde avec de braves artisans respectables.Capital, 14/01/2014, « Dépannage à domicile : les dessous d’une gigantesque arnaque »
Ils ont beau faire les braves, il leur arrive aussi d'avoir peur.Actualités en analyse transactionnelle, 2015, France Brécard (Cairn.info)
Ce brave monsieur de 91 ans avait pris sa tension lui-même, il avait vérifié ses constantes.Ouest-France, Chloé CROCHU, 18/06/2021
Comme les braves jeunes gens qui portent aujourd'hui l'uniforme de ce pays.Outre - Terre, 2003, Paul Wolfowitz (Cairn.info)
Dans les poèmes, les dames décident de s'affronter pour savoir qui est la plus brave d'entre elles, car leurs maris n'osent plus tournoyer.Ça m'intéresse, 16/01/2022, « Chevaleresses : les chevaliers au féminin »
Il suffit d'une étincelle pour faire de tous ces braves des insoumis, refusant l'obéissance.Ouest-France, Anne BLANCHARD-LAIZE, 19/02/2016
Ne craignez rien, mon brave, le cœur est loin !Joseph Marmette (1844-1895)
Ils se présentent comme étant de braves clients dépendants, qui endossent souvent le rôle de victime.Pensée plurielle, 2010, Kristel Driessens (Cairn.info)
Combien grande devait être sa peine, l'angoisse du plus brave des hommes, pour qu'il pleurât !Revue d'histoire de la Shoah, 1997 (Cairn.info)
Tant mieux : tant que ces braves gens sont occupés à s'écharper, ils n'ont ni le temps ni l'énergie d'intriguer contre vous.Capital, 30/08/2016, « Manager sur un champ de bataille »
Elle choque les braves gens, les esprits simples, les dévots de toutes certitudes.Études, 2012 (Cairn.info)
Elle tend sa main droite, ouverte, comme protectrice de tous ces braves endormis depuis plus d'un siècle.Ouest-France, Olivier CLERC, 11/11/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BRAVE adj. m. & f. & subst.

Excellent en sa profession. On dit, un brave homme, un brave soldat, une brave femme, un brave Orateur. brave Cavalier, qui fait toutes choses d'une maniere noble & honneste.
 
Il l'a fait en brave homme, & le doit soûtenir.
 
Corneille.
 
BRAVE, en termes de Guerre, signifie, Intrepide, qui affronte les perils : & on dit absolument, C'est un brave, pour dire, C'est un homme courageux, determiné.
 
Il est de faux devots, comme il est de faux braves.
 
Moliere.
 
Il est mort bien de braves gens à ce siege. Ce mot vient du bravium, qui signifie, le prix de la victoire.
 
BRAVE, se prend aussi en mauvaise part, & se dit d'un bretteur, d'un assassin, d'un homme qu'on employe à toutes sortes de meschantes actions. Cette Courtisane a plusieurs braves qui la protegent.
 
BRAVE, signifie aussi une personne bien vestuë. Les bourgeois ne sont braves que les Festes & Dimanches.
 
On dit proverbialement, qu'un homme est brave comme Cesar, qu'il est brave comme l'espée qu'il porte, pour dire, qu'il est fort vaillant : qu'il est brave comme un Bourreau qui fait ses Pasques, pour dire, qu'il n'a pas coustume d'estre si bien vestu. Ce proverbe vient de ce que les Bourreaux étoient autrefois obligés de porter des habits chargés de quelque marque de leur infamie, comme d'une eschelle & d'une potence, pour les distinguer des autres personnes ; & il leur étoit permis de les quitter quand ils faisoient leurs Pasques, pour la reverence de la Feste, auquel jour ils s'habilloient des plus beaux habits qu'ils vouloient. On dit aussi, Brave comme un lapin. On dit aussi, Mon brave, absolument, comme on dit, Mon cher, &c.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine