cuillère

 

définitions

cuillère ​​​ ou cuiller ​​​ nom féminin

Ustensile formé d'un manche et d'une partie creuse (➙ cuilleron), qui sert à transvaser ou à porter à la bouche les aliments liquides ou peu consistants. Cuillère et fourchette. ➙ couvert. Cuillère à soupe. Cuillère à dessert, à café (petite cuillère).
locution Faire qqch. en deux coups de cuillère à pot, très vite. —  Être à ramasser à la petite cuillère, en piteux état. —  Ne pas y aller avec le dos de la cuillère : agir sans modération.
Petite plaque de métal garnie d'hameçons. Pêcher à la cuillère.
Pièce qui maintient la goupille d'une grenade.
locution, familier Serrer la cuillère à (qqn), lui serrer la main. ➙ pince.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, sans attendre la permission, il s'en versait une large cuillère et l'avalait sans une grimace, en affectant une satisfaction gourmande.Émile Zola (1840-1902)
Maintenant il raclait le fond de l'écuelle avec la cuillère, rudement, pour ne rien perdre de sa portion.Émile Zola (1840-1902)
A table, il seroit plutôt tout un jour à frotter sa cuillère que de toucher le premier au potage.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Tout à coup, du bout de la cuillère en vermeil, il frappa sur la table.Ernest Daudet (1837-1921)
Elle contenait la valeur d'une cuillère à thé de sable et un ou deux petits grains métalliques de la grosseur d'un pois tout au plus.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Et l'oncle aperçut une charmante blonde qui, une cuillère de bois à la main, remuait un ragoût mijotant sur le fourneau.Eugène Chavette (1827-1902)
Déjà, le domestique revenait du cabinet de toilette, avec un flacon marqué d'une étiquette rouge, un gobelet de cristal et une cuillère d'argent.Georges Ohnet (1848-1918)
J'avais deux paires de bas à jour qui se succédaient l'une à l'autre, et je mangeais la soupe dans une cuillère de bois.Alfred de Musset (1810-1857)
Un écuyer tranchant, assis au milieu des grands vases dans lesquels on apportait les viandes, en mettait avec une cuillère dans de petits plats qu'on servait devant nous.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Phyllis s'était assise en face de son hôte et goûtait du bout de sa cuillère le chocolat trop chaud.Guy Chantepleure (1870-1951)
Je lui vois mettre sur cette table un couvert assez propre, cuillère et fourchette d'étain, du bon pain de ménage et une bouteille de vin.Jean-François Marmontel (1723-1799)
De sa main vacillante il lui montra une fiole, puis une cuillère ; et vivement elle lui donna ce qu'il paraissait demander.Hector Malot (1830-1907)
Mais j'ai envie d'aller encore plus loin et de plaider pour une approche allant de la semence à la cuillère.Europarl
Six couverts de métal avec la cuillère à potage et deux douzaines dassiettes en faïence anglaise, solide et gaie, tout cela compté, préparé, emballé comme une dînette de poupée.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il y avait à sa droite un jeune garçon qui tenait un verre d'eau gommée et le remuait avec la cuillère.Alfred de Vigny (1797-1863)
Ils se rappellent la petite enfance, les panades mangées au bord du lit, avec la même cuillère.Alphonse Daudet (1840-1897)
A celui du juge, il avait reposé la cuillère, écoutant de toutes ses oreilles, mais sans lever le front.Eugène Chavette (1827-1902)
Dans l'étui-musette : 1 quart, 1 cuillère, le pain et la partie des vivres du jour non consommée, puis une boisson préparée dans le petit bidon.Félix Chapuis (1853-?)
Bientôt la hutte était là, la mère sur la porte, avec sa cuillère en main.Marcel Schwob (1867-1905)
Elle prit donc la cuillère, écréma le bouillon et ensuite l'agita assez longtemps pour bien diviser les parties grasses.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CUILLER, ou Cuilliere » s. f.

Utencile de ménage qui a un creux ou demi-globe concave par un bout attaché à un manche. Il sert à transporter, ou à remuer des choses liquides, & particulierement à la table pour manger du potage, des pois, de la cresme, des fraises, & autres choses liquides & menuës ; à la cuisine, pour dresser de la souppe, & autres mets. Il sert aux Ciriers à verser de la cire ; aux Fondeurs à fondre du plomb & des metaux. En grand volume, il sert à vuider des sables, &c. Un estuy de table contient la cuiller, la fourchette, & le couteau. Ce mot vient du Latin cochleare.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020