culotte

 

définitions

culotte ​​​ nom féminin

Vêtement masculin de dessus formé de deux jambes et d'un haut, couvrant de la ceinture aux genoux (d'abord serré aux genoux, et opposé au pantalon ➙ sans-culotte). Culottes courtes (➙ short), culottes longues (➙ pantalon). User ses fonds de culotte sur les bancs de l'école. Culotte de cheval, évasée aux hanches ; au figuré saillie de cellulite sur le haut des cuisses. —  locution, familier Trembler, faire dans sa culotte : avoir très peur. —  Porter la culotte : commander (dans un ménage).
Sous-vêtement féminin qui couvre les fesses et le bas du ventre, avec deux ouvertures pour les jambes. ➙ slip. —  Culotte de bébé.
Cuisine Partie de la cuisse du bœuf, du veau, de l'échine au filet.
familier Perte importante au jeu. Prendre une culotte.

culotté ​​​ , culottée ​​​ ou culoté ​​​ , culotée ​​​ adjectif

familier Qui a du culot, de l'aplomb. ➙ gonflé.
 

synonymes

culotté, culottée adjectif

audacieux, effronté, gonflé (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « culotte »

On vous a dit que je portais culotte, on vous a bien trompée ; si vous passiez vingt-quatre heures ici, vous verriez bien que non.George Sand (1804-1876)
Flahaut, les doigts dans la poche de sa culotte, comptait sournoisement des monnaies mal acquises.Paul Adam (1862-1920)
Le proconsul était enchanté d'avoir trouvé, sans plus chercher, un remplaçant au sans-culotte enlevé par les royalistes.Ernest Capendu (1826-1868)
Boxtel ne s'était pas découragé pour un fond de culotte resté aux dents du molosse.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il se débarrassa de sa veste et de sa culotte ; en un mot, il était difficile de se mettre dans un état plus complet de nudité.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
De son costume épiscopal il n'avait conservé que la partie inférieure, de sorte qu'il était en chemise avec une culotte noire et des bas violets.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
A l'avenir, quand elle voudra te battre, elle t'arrachera ta pauvre culotte, qui ne tient déjà à rien.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Elle s'arrêta enfin à un portrait où notre gracieux monarque est représenté avec un manteau garni de fourrures, une culotte et des bas de soie.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
En troisième lieu, deux gamins soutenaient triomphalement une vieille culotte, dans la poche de laquelle on avait trouvé une pièce de six liards.Paul Féval (1816-1887)
Les passants en habit et culotte d'une élégance étrange, songeant à leurs affaires ou à leurs plaisirs, regagnaient leur demeure.Anatole France (1844-1924)
D'où sortaient tous ces jeunes gens en habit de velours, en culotte de nankin, en bas de soie chinés ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On ne dira pourtant pas que ces deux muscadins ne sont pas instruits, puisqu'ils ont peut-être usé chacun cinquante fonds de culotte sur les bancs du collège...Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Si vous avez une vieille culotte, donnez-la lui, mais elle sera en pièces dans huit jours.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ma réputation de fort en thème me fait retrouver pourtant une leçon ; mais mon père, afin de m'humilier, ne me laisse pas même prendre dans sa garde-robe une culotte neuve.Jules Vallès (1832-1885)
Le sans-culotte ne pouvait croire à tant d'audace, et il se sentait petit à côté du terrible marin.Ernest Capendu (1826-1868)
Je suis certain que, maintenant, il est convaincu que tu es aussi bon sans-culotte que lui.Ernest Capendu (1826-1868)
Telle vieille culotte de peau, ridicule en temps de paix, devient un héros sur le champ de bataille.Charles Des Écores (1852-1905)
Au bout d'une heure donc, cette dernière s'ouvrit à son tour, sous l'effort de deux valets en livrée rouge et argent, portant culotte courte, bas de soie et perruque poudrée.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Et il indiquait, du geste, que sa culotte rouge n'était doublée que de sa propre peau.Armand Silvestre (1837-1901)
Son manteau ôté, il resta avec une redingote de velours, une culotte de peau blanche et des bottes à retroussis.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire

Exemples de « culotté »

Cela me paraît un peu culotté de votre part de refuser maintenant d’en endosser la responsabilité !Europarl
Cet oiseau n'est pas culotté, et sa tête est petite : deux caractères qui le distinguent de nos buses européennes.François Levaillant (1753-1824)
Cet oiseau est très-culotté ; c'est-à-dire, que les plumes qui recouvrent les jambes descendent fort bas, quoique le tarse ne soit point emplumé par lui-même.François Levaillant (1753-1824)
Cet oiseau n'est point culotté, et les plumes des jambes descendent un peu sur le tarse par devant.François Levaillant (1753-1824)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CULOTTE » s. f.

Espece de haut de chausse court & serré, où l'on attache quelquefois des bas, des canons, des ringraves. On a promis à ce valet un justaucorps & une culotte.
 
CULOTTE, signifie aussi des trousses de Page qui sont serrées & plissées, & qui ne couvrent que le haut des fesses. C'est aussi le haut de chausse des Chevaliers de l'Ordre du Saint Esprit, & celuy que les gens d'armes portoient autrefois à cheval.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020