gonflé

 

définitions

gonflé ​​​ , gonflée ​​​ adjectif

Distendu par l'apport d'air, de gaz. Pneus gonflés. —  Enflé, bouffi. Yeux gonflés.
au figuré Exagéré, surestimé. Prix gonflés. —  Dont la puissance a été augmentée. Moteur gonflé.
familier (Être) gonflé, gonflé à bloc, plein d'ardeur, d'assurance. —  Courageux ; audacieux, prétentieux. ➙ culotté.
 

synonymes

gonflé, gonflée adjectif

bouffi, boursouflé, enflé, soufflé, tuméfié, turgescent, enfle (région.)

[familier] effronté

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Qu'il a levé rapide sa tige et gonflé vite ses racines aux profondeurs de l'être, l'instinct jusqu'alors sans chaleur pour vivre !Hector Bernier (1886-1947)
Tout fut prêt dès le mois de mai 1884 ; le ballon, gonflé et remisé, resta dans son hangar jusqu'au 9 août suivant, jour où l'aérostat s'éleva la première fois.Henry de Graffigny (1863-1934)
Et, prenant congé de la baronne, il se retira désespéré, la tête vide, le cœur gonflé de sanglots.Émile Gaboriau (1832-1873)
La petite, le cœur gonflé de gros soupirs, avait un hochement de menton, comme pour déclarer que rien ne pouvait être plus beau.Émile Zola (1840-1902)
Cet argent vient principalement des consommateurs, car les prix à la consommation ont baissé plus lentement que les prix à la production, et cette différence a gonflé le fonds.Europarl
Il se sentait le cœur gonflé de plaisir, si près de sa mère, si près de son grand-père.Fernand Vandérem (1864-1939)
C'était mal d'être orgueilleuse pour avoir bien dansé la mazurka, et j'avais le cœur gonflé d'orgueil, et plein de dédain pour les autres.Olga de Pitray (1835-1909)
Son cœur gonflé se fondit en larmes, et il se souvint des plaisirs du pauvre qu'il venait d'oublier.Alfred de Musset (1810-1857)
Autant elle avait été maigre, autant elle était obèse, avec un ventre gonflé sous lequel pendillaient toujours ses longues mamelles ballottantes.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'aérostat a été gonflé avec le grand appareil à gaz hydrogène dont nous avons parlé précédemment.Gaston Tissandier (1843-1899)
Un bourdonnement continu provenait de la salle des sous-officiers, gonflé d'échos de disputes et de braillements de chants.Louis Dumure (1860-1933)
Et l'esprit : comme le corps il semblait gonflé de malice, travaillé dans sa petitesse d'un besoin terrible de s'étendre, de grandir et de grossir.Jules Michelet (1798-1874)
Vous voyez passer le torrent gonflé par un soudain orage et vous le prenez pour un fleuve.Claude Tillier (1801-1844)
Il ne les secouait pas, il tâchait simplement de voir dans le passage, pris d'une émotion dont tout son cœur était gonflé.Émile Zola (1840-1902)
Le veilleur accomplit sa ronde dans le jardin, de peur qu'un de nous n'approche, gonflé des désirs du vacher pour la bonne de la ferme...Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Elle avait le cœur tout gonflé, en ne voulant pas avouer qu'elle se brossait le ventre depuis la veille.Émile Zola (1840-1902)
Calyste éprouvait en marchant des mouvements à la fois violents et doux ; il avait la gorge serrée, le cœur gonflé, le cerveau troublé ; la fièvre le dévorait.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les derniers événements ont dessillé les yeux et gonflé le cœur de colère à beaucoup de citoyens aveugles jusque-là, ou indifférents.Jules Lemaître (1853-1914) et François Coppée (1842-1908)
Elle arrive, le jabot gonflé de miel, et le ventre jauni en dessous de poussière pollinique.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Charles se releva et sortit sans mot dire, le cœur gonflé d'une colère qu'il comprimait difficilement.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Afficher toutRéduire
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020