débris

 

définitions

débris ​​​ nom masculin

rare au singulier Reste (d'un objet brisé, d'une chose en partie détruite). ➙ fragment, morceau. Des débris de bouteille. ➙ tesson.
au pluriel, au figuré, littéraire Reste. Les débris d'une armée, ce qui en reste après la défaite.
familier et péjoratif Un vieux débris : une personne âgée, décrépite.
 

synonymes

débris nom masculin

fragment, morceau, [de verre, de poterie] tesson, [de tissu] lambeau, [de bois] copeau, sciure, [de fer] ferraille, [de plâtre] plâtras

reste, [de repas] relief, rogaton (familier)

déchet, détritus, ordure, rebut, résidu, rognure, ruine

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Bas-reliefs, chapiteaux, inscriptions, statues, tous les débris des siècles passés viennent chaque jour se presser dans les tristes galeries britanniques.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Les requins sont toujours accompagnés de petits poissons auxquels ils abandonnent les débris qu'ils dédaignent.Émile Gaboriau (1832-1873)
Heureusement, il s'en retourne au village avec sa mère et le cheval portant les débris du festin.George Sand (1804-1876)
En effet, avec une indication, si vague qu'elle fût, on aurait pu entreprendre des recherches, envoyer un navire sur le lieu de la catastrophe, peut-être y retrouver quelques débris reconnaissables.Jules Verne (1828-1905)
Enfin, comme lui, je n'oublie pas les actions nécessaires pour contrôler et éliminer la pollution provoquée par les débris spatiaux.Europarl
Il partageait, avec le personnel des serviteurs des aspirans, tous les rares débris des repas ordinaires ou extraordinaires.Édouard Corbière (1793-1875)
Je dédaignai de remplir mes poches d'autres débris ; il y en avait trop pour me tenter.George Sand (1804-1876)
À chaque instant les rochers offraient à nos regards de nombreux débris de veaux marins, trésors précieux pour notre muséum.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Les débris de la tapisserie pendaient en lambeaux sur les murailles devenues le séjour des oiseaux de proie.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Longtemps à la mer basse, apparurent sur la plage humide de grands débris, de larges quartiers de pierres chargées de sculptures étranges, et de signes écrits en une langue inconnue.Eugène Loudun (1818-1898)
Pas un seul débris n'a été rencontré dans ces parages si fréquentés au retour de la grande pêche !Jules Verne (1828-1905)
Cela explique les débris de sculpture plus anciens employés dans les colonnes du pronaos actuel du grand temple.Jean-François Champollion (1790-1832)
Ces observations stimuleront peut-être les recherches quant à savoir si les dépôts de cette nature ne pourraient pas être formés aussi par des débris de coquilles et de coraux.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
J'espérais y trouver quelques débris de légendes, suffisants pour m'éclairer sur l'époque de la construction de ces édifices et sur les divinités auxquelles ils furent consacrés.Jean-François Champollion (1790-1832)
Là-bas, au bout du chemin, se dresse un vieux fantôme de muraille, débris de quelque ancien temple.Alphonse Daudet (1840-1897)
Les débris de constructions ont tellement pris la couleur et la forme des rochers, qu'on a peine, en beaucoup d'endroits, à les en distinguer de loin.George Sand (1804-1876)
Elle s'en approcha, et remarqua des bûches à demi consumées, et tous les débris d'un feu naguère entretenu, et récemment abandonné sans grande précaution.George Sand (1804-1876)
Avec les débris de sa fortune il entreprit le commerce des tableaux d'abord, puis des curiosités antiques.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
La chute des poutres en acier et autres débris a été si violente que les sièges ont été écrasés.Europarl
Lui, et la lueur vacillante, et le feu mourant, et la chambre délabrée, et la solitude, et les débris d'une vie frappée au cœur, et l'obscurité, tout était en harmonie.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEBRIS » s. m.

Ruine d'édifices. On voit encore en Orient les debris, les pitoyables restes des villes de l'antiquité. Il y a eu un grand debris à Raguse par un tremblement de terre. Ce sont là les tristes debris de la guerre civile.
 
DEBRIS, se dit plus particulierement des vaisseaux qui perissent sur la mer. Il n'a sauvé que peu de chose du debris de son naufrage. La mer jetta sur les bords plusieurs pieces du debris de ces vaisseaux.
 
DEBRIS, se dit figurément en choses morales. Il a sauvé beaucoup de bons effets du debris de sa fortune. Il a rallié le debris de son armée, pour tenter encore une fois le combat.
 
DEBRIS, se dit aussi de ce qui se casse & se brise en une maison, où il aborde beaucoup de monde. Il faut qu'un hostelier fasse état de telle somme tous les ans pour le debris qui se fait en sa maison. En plusieurs lieux on fait payer tant pour le debris des maisons où on loge. Quand le Roy loge quelque part, il fait payer tant pour le debris.
Le dessous des mots Lexicovid Lexicovid

Tous les grands événements historiques contribuent à créer ou à diffuser un vocabulaire spécifique.

Marie-Hélène Drivaud 27/09/2020