copeau

 

définitions

copeau ​​​ nom masculin

Éclat, mince ruban détaché (d'une pièce de bois, etc.) par un instrument tranchant. Brûler des copeaux. —  Copeaux d'acier. —  Copeaux de parmesan.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle le poussa au centre, et, un copeau de résine allumé, elle présenta les objets à la lueur rouge.Marcel Schwob (1867-1905)
Le disque pâle, auquel manquait un copeau d'argent, glissait parmi les bouleaux.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le premier copeau se métamorphose en un canard magnifique.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Machinalement, d'un copeau elle se faisait une bague.Jules Renard (1864-1910)
Ce fut un engouffrement, deux chutes, un bref clapotis : le copeau de résine, allumé, agité au-dessus du trou d'eau ne laissa rien voir.Marcel Schwob (1867-1905)
On peut traverser une rivière sur une poutre et non sur un copeau.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Cette question me tira de mon abattement ; je cherchai autour de moi une bûchette, un copeau ; je n'en trouvai pas.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Au prochain carrefour, on s'arrêtera pour déposer, au pied de la grande croix de bois qui marque ces rencontres de quatre voies, une petite croix grossièrement taillée dans un copeau.George Sand (1804-1876)
Pendant qu'on est en train de brûler l'arbre, il s'approche une vieille femme ; on la repousse, mais un copeau du cyprès s'est attaché au bord de sa robe.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Puis, après quelques grognements, le copeau résineux fut éteint.Marcel Schwob (1867-1905)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COPEAU » s. m.

Menu bois qu'on retranche, qu'on rogne d'une grande piece, lors qu'on l'abat, & qu'on la taille, ou qu'on la façonne. Les pauvres gens se chauffent des copeaux qu'ils ramassent dans les bois, dans les atteliers. Les Taverniers éclaircissent leur vin avec des copeaux que les Menuisiers enlevent avec le rabot ; & ils l'appellent vin de copeaux. Ce mot vient du Grec kopeon, qui signifie un morceau ou fragment de quelque chose que ce soit, du verbe kopto, caedo, seco.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020