décombres

 

définitions

décombres ​​​ nom masculin pluriel

Amas de matériaux provenant d'un édifice détruit. ➙ gravats, ruine. Blessés ensevelis sous les décombres.
 

synonymes

décombres nom masculin pluriel

ruines, débris, déblais, éboulis, gravats, restes, vestiges

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
S'ils étaient restés une heure de plus sous les décombres, disait-il, le manque d'air les aurait asphyxiés.Albert Delpit (1849-1893)
Les plafonds de ses quatre étages s'étaient successivement écroulés au rez-de-chaussée, où ils formaient un amas énorme de décombres.Victor Hugo (1802-1885)
Mais quel danger, quel retard même, si l'on revenait en arrière, sans savoir par quelle route on regagnerait le temps perdu, au milieu du chaos des décombres !Émile Zola (1840-1902)
Quant à la ville, ce n'est qu'un monceau de décombres, habité tout au plus par 100 familles.Volney (1757-1820)
A ce moment, sur les décombres, en face de la fenêtre, une ombre venait de se dresser.Michel Zévaco (1860-1918)
Mais des amoncellements de décombres et des travaux de voirie ont exhaussé ce quartier, et l'ont mis à peu près de niveau avec le reste de la ville.Camille Jullian (1859-1933)
Ce dernier obstacle empêchait de soulever la trappe sur laquelle ne pesait plus le poids des décombres.Eugène Chavette (1827-1902)
Et, s'asseyant sur les décombres, il mit sa tête dans ses mains, et ne voulut plus dire un mot.George Sand (1804-1876)
Toute l'affaire est de me glisser là sans éveiller l'attention de personne ; l'appartement est toujours en décombres, le jardin désert.George Sand (1804-1876)
Au milieu de ces décombres, il fut saisi par une rage froide, une rage impuissante.Honoré de Balzac (1799-1850)
Du reste, on ne voit rien que des galeries et des murs ; – pas d'hiéroglyphes ni de sculptures ; – des parois enfumées, des voûtes et des décombres.Gérard de Nerval (1808-1855)
Je gagnai donc à pied l'extrémité du faubourg en hâtant le pas, car de tous côtés les maisons embrasées s'écroulaient, et me faisaient craindre d'être englouti sous leurs décombres.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Les pieds roides étaient tout noircis par la fumée des décombres, au bas d'une ferme que l'incendie sournoisement rongeait.Paul Adam (1862-1920)
Ces masses de construction en briques donnent d'abord l'idée de décombres, de masures, que la misère et une mauvaise administration ont produits.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Le soleil oblique entrait par toutes ces ouvertures béantes et colorait vivement les amas de décombres.Paul Féval (1816-1887)
Ils passaient aussi, en rangs serrés, sur des ponts de pierre ou de bois ; quelquefois, un de ces ponts, mal construit, s'écroulait et les ensevelissait sous ses décombres.André Hellé (1871-1945)
Après avoir été monnaie des peuples, les proverbes se retrouvent dans les décombres des nations, et se conservent dans leur mémoire comme des axiomes qu'on ne discute plus.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il put apercevoir les ruines de plus d'un château et s'arrêter, dans mainte vallée déserte, devant des décombres de hameaux brûlés.Auguste Angellier (1848-1911)
La toile qui nous servait de porte fut roulée et cachée sons les décombres avec les autres ustensiles ; le feu et la lumière furent éteints.George Sand (1804-1876)
Il est interdit de déposer le long des remparts aucuns matériaux autres que des décombres en bon état.Alphonse Allais (1854-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DECOMBRES » subst. masc. plur.

Pierres, plastras, gravois qui demeurent aprés qu'on a fait un bastiment, ou qu'on l'a demoly, ou aprés qu'on a fouillé des terres. La Police ordonne d'enlever incessamment les decombres, & de n'en point embarrasser les ruës. Les decombres signifient aussi ce qu'on tire de dessus une carriere pour trouver la bonne pierre ; & ç'a été leur premiere signification. Du Cange dit que le mot de combri a été premierement dit des bois & des arbres couppés dans les forests, qui ferment le passage des chemins ; & qu'en suitte on a appellé combres, le bois du faistage d'un toit : & on a appellé premierement decombres, les vieux bois d'un toit demoli ; ce qui s'est étendu depuis aux autres materiaux des demolitions.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019