vestige

 

définitions

vestige ​​​ nom masculin

surtout pluriel
Ce qui demeure (d'une chose détruite, disparue, d'un groupe d'hommes, d'une société). Les vestiges d'un temple.
Ce qui reste (d'une chose abstraite : idée, sentiment ; d'un caractère). Des vestiges de grandeur. ➙ marque, reste, trace.
 

synonymes

vestige nom masculin

[surtout au pluriel] débris, décombres, ruine, trace

souvenir, empreinte, marque, reste

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est en vain qu'elle sillonnait ensuite le fleuve en tous sens, elle n'y découvrait pas le plus petit vestige de la barge qui semblait littéralement volatilisée.Jules Verne (1828-1905)
Elle serait aussi un vestige de l'ancienne culture de ce terrain, maintenant abandonné à lui-même.George Sand (1804-1876)
Je travaillerai à l'étouffer ; et, quoi qu'il en arrive, vous pouvez disposer de vous-même comme vous l'entendrez ; jamais vestige de cet amour n'entravera les voies de votre avenir.George Sand (1804-1876)
J’espère que cette fois, de réels efforts seront consentis en vue de protéger ce vestige unique de la nuit des temps.Europarl
C’était un vestige de l’époque où le budget était encore réduit et son rôle négligeable.Europarl
Il advint qu'un jour, vers midi, comme j'allais à ma pirogue, je fus excessivement surpris en découvrant le vestige humain d'un pied nu parfaitement empreint sur le sable.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
C'était toi que j'attendais, et ce frêle vestige conservé par la curiosité des hommes m'a par son secret magnétisme mis en rapport avec ton âme.Théophile Gautier (1811-1872)
Nous allâmes aux pièces d'eau, nous visitâmes tout sans trouver la comtesse, ni le moindre vestige de son passage.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce sont celles où le mécanisme des flexions est le plus complet, le plus développé, sans qu'il y reste aucun vestige actuel de l'agglutination originaire.François Lenormant (1837-1883)
On voit, là, le dernier vestige d'une rangée de baies circulaires ouvertes au second étage.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Il était resté à tous égards tel que je l'ai décrit en dernier lieu, à l'exception que le miroir ne donnait plus aucun vestige de respiration.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ce parallélisme est un vestige des puissants efforts latéraux qui ont suivi la consolidation de l'écorce et en ont altéré le niveau.Pierre Puiseux (1855-1928)
Et tous se dirigèrent vers le petit fortin qui remplace aujourd'hui l'ancienne tour féodale, disparue jusqu'au dernier vestige.Daniel Lesueur (1854-1921)
Je désirais qu'il ne trouvât aucun vestige de notre séjour de cinq ans dans la maison qu'il allait habiter.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Espérait-elle y découvrir un vestige de ce qui fut tout l'amour de sa jeunesse et l'enchantement passionné de sa vie ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Tout le voisinage était couvert de traces récentes d'antilopes, de buffles et d'onagres ; mais nous n'y reconnûmes aucun vestige de serpent, ce qui était plus important pour nous.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
On s'étonnait de ne trouver en lui aucun vestige des cruelles souffrances qu'il avait éprouvées dans les cachots pendant trente-cinq années de détention.Henri Masers de Latude (1725-1805)
A peine avait-elle achevé ces mots, que le crapaud disparut, sans qu'il restât le moindre vestige de son attelage et de son char.Comtesse de Ségur (1799-1874)
C'était le dernier vestige d'une basse-cour dont toutes les poules avaient servi depuis longtemps à faire le pot-au-feu.René Boylesve (1867-1926)
Ils renfermaient des enclumes, des soufflets, des forges, des tables de menuisiers, des établis de tailleurs, de cordonniers, et ne présentaient pas vestige de leur ancienne destination.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VESTIGE » s. m.

qui se dit ordinairement au plurier. Piste, marque du passage de quelqu'un. C'est par là que les voleurs sont entrez dans mon jardin, voilà les vestiges de leurs pieds marquez dans la neige. Cacus emmena les boeufs d'Hercule à reculons, afin qu'on ne vit pas leurs vestiges.
 
VESTIGES, se dit figurément en choses morales. Ce Gentilhomme marche sur les pas, suit les vestiges de ses Ancestres, il suit leur exemple.
 
VESTIGES, signifie encore les marques qui nous restent de quelques choses de l'Antiquité qui ont été ruinées par le temps. L'amphitheatre de Nismes, le pont du Gard, sont encore des vestiges de la grandeur Romaine. Il ne reste pas le moindre vestige de l'ancienne Babylone, ni de Ninive, qui soit certain. Il y avoit plusieurs coûtumes barbares chez nos ancestres, dont on voit encore quelques vestiges dans les Historiens, ou dans nos ceremonies.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020