ruine

 

définitions

ruine ​​​ nom féminin

(Une, des ruines)
Débris d'un édifice ancien ou écroulé. ➙ décombres, vestige. Des ruines gallo-romaines. —  Une ruine, un édifice écroulé.
Pays qui se relève de ses ruines, répare les dommages subis.
Personne dégradée par l'âge, la maladie… C'est une véritable ruine. ➙ loque.
(La ruine)
Écroulement partiel ou total d'un édifice ; état de ce qui s'écroule (➙ délabrement, vétusté). Tomber en ruine. ➙ crouler. Château en ruine. —  Menacer ruine : risquer de tomber en ruine.
Destruction, perte. Le dictateur a précipité sa ruine. —  C'est la ruine de ses espérances. ➙ anéantissement.
Perte des biens, de la fortune. Être au bord de la ruine. —  par extension Une ruine, une cause de ruine, une source de dépenses (➙ ruineux).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si je meurs, ou si je me ruine, choses qui, après tout, peuvent arriver, vous aurez du moins l'avantage de ne pas être saisis et vendus.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Il faut absolument que l'homme s'en aille, pour ne pas assister, lui si fragile, à la ruine de tous les objets contemporains de son passage d'un moment.Eugène Delacroix (1798-1863)
Mais à l'époque où nous voilà arrivés, cette ruine ne se faisait pas encore sentir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
J'ai exposé sur quels symptômes de faiblesse et de décadence je fonde les présages de la ruine prochaine de l'empire turk.Volney (1757-1820)
L'abattage systématique entraîne à la fois la ruine des éleveurs concernés et la disparition d'un patrimoine génétique.Europarl
Mais on sait bien, les protectionistes l'ont démontré à satiété, qu'un homme se ruine quand il échange librement et que, pour s'enrichir, il faut échanger sans liberté.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il y avait une ruine, et la maison elle-même gardait encore les traces d'une ancienne splendeur effacée.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Nous faisons également référence aux atteintes aux droits des travailleurs, au dumping social et à la ruine de millions de petits producteurs et de nombreuses petites et moyennes entreprises.Europarl
Il est donc faux de prétendre que la liberté économique, l'ouverture des marchés causent la ruine des populations.Europarl
Je l'ai trop éprouvé depuis : c'était le plus sage et le plus solide esprit de carrière, celui d'une femme qui garde du bon sens à travers sa ruine.Paul Bourget (1852-1935)
Et peut-on espérer de faire long-temps un commerce riche avec un pays qui se ruine ?Volney (1757-1820)
Tout n'était pas agrément pour les princes dans cet ordre de choses, dont la ruine excite des regrets si douloureux.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Sur le bord du ruisseau, on voyait quelques vieilles constructions enfumées, et des cabanes de mineurs en ruine ; la plupart étaient effondrées et croulantes de vétusté.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Je contemplais cette ruine prématurée ; car il paraissait à peine avoir trente ans, malgré les rides qui sillonnaient son visage.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Des hangars, dans sa ferme, sont éventrés ; l'aile principale de sa maison menace ruine, et il ne la répare pas.Jules Legras (1866-1939)
C'était alors la ruine complète, sans la compensation de la gloire, pour une œuvre grande et utile.Jacques Fernay (1849-?)
La trentaine déjà nous semble être la ruine, nous regardons fuir la jeunesse, comme un enfant regarde se vider un sac de bonbons.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
L'issue de la guerre était douteuse, il est vrai ; mais, si on ne la faisait pas, la ruine était certaine.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Elle peut être exploitée, comme le font certaines agences de notation de crédit, par des conseils qui poussent les pays à la ruine.Europarl
Bien loin d'en être satisfait, je pense, au contraire, qu'un jour ou l'autre elle causera ma ruine.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RUINE » s. f.

Decadence d'un bastiment, soit par la longueur du temps, soit par la negligence du possesseur, & faute d'estre entretenu. Les vieilles ruines sont belles à peindre dans un paysage. Les bastiments tombent bientost en ruine, si on ne repare les couvertures.
 
RUINE, se dit aussi des materiaux & debris de la chose ruinée. Presque tous les habitans de Raguse furent ensevelis sous ses ruines par un tremblement de terre. Les Romains amoureux de leur liberté, se voulurent enterrer sous les ruines de la Republique. On prouve le depost par témoins, en cas de ruine, incendie, ou de naufrage.
 
RUINE, en termes de Guerre, se dit de la demolition des villes qu'on attaque par force, qu'on destruit à coups de canon & de bombes, & par des mines. La ville de Candie a été battuë en ruine, entierement démolie. Un fourneau fit sauter ce bastion, & les soldats qui estoient dessus perirent sous ses ruines.
 
On dit figurément en ce sens, qu'un Advocat, un Auteur, battent leur adversaire en ruine, quand ils apportent de si fortes raisons, qu'on ne peut deffendre la cause, l'opinion contraire.
 
RUINE, se dit aussi à l'égard des personnes, & des choses qu'on veut destruire, ou faire perir, ou leur causer quelque grand dommage. Chimene dit à Rodrigue dans le Cid :
 
Il me faut travailler moy-même à ta ruine,
 
pour dire, poursuivie ta mort. La rupture entre les Couronnes est la ruine du commerce. Le luxe cause la ruine des Estats. C'est ce Procureur qui a causé la ruine de cette grande maison.
 
On dit aussi absolument, C'est une ruine que le jeu, que le changement de modes, pour dire, que cela cause bien de la despense.
 
RUINE, se dit figurément en choses morales. Cet homme a basti sa fortune sur les ruines de celles de son maistre. Paris fut la ruine de sa patrie.
 
RUINE, se dit aussi en termes de Maçonnerie, des cloisons de charpente, ou des planchers dont les solives ont des rainures ou creux que les Ouvriers appellent ruine, dans lesquelles on fiche à force de grosses chevilles ou tampons pour soustenir le plastre des cloisons & des entrevous ; & on appelle ces pieces de bois, ruinées & tamponnées.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020